Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UN AMOUR D'OUTREMONDE de Tommaso Pincio

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Phil


Admin


Je voulais lire UN AMOUR D’OUTREMONDE de Tommaso Pincio pour (au moins) deux raisons.
Déjà parce que j’aime bien l’auteur, découvert récemment à l’occasion de la publication de 2 romans chez Asphalte.
Et surtout parce que le livre m’attirait après ce que j’en avais lu dans le Bifrost consacré à la culture rock dans la science-fiction (après Fugues et Rêves de Gloire, chroniqués ici et qui se sont révélés 2 bombes). Pensez-donc : une histoire de SF avec des geeks et Kurt Cobain, c’est forcément pour moi !

Dans Bifrost toujours, il est écrit que ce n’est en fait « ni de la SF, ni vraiment à propos de musique »… pas faux ! Ce qui est sûr, c’est que c’est bien du Pincio tel qu’on a pu le lire déjà dans Cinacita ou Les Fleurs du Karma. Donc plein de fausses pistes, de détours, de digressions, avec de brusques changements de points de vue… L’échec du livre du point de vue des ventes chez Lunes d’Encre n’est finalement pas si étonnant, le livre ayant tout pour dérouter, et ne s’adressant finalement ni aux fans de SF pure ni aux fans de Nirvana.
Mais c’est bien dommage, parce que dans son genre complètement déjanté et faisant feu de tout bois dans toutes les directions possibles et imaginables, c’est vachement bien - exactement dans la lignée des 2 parutions chez Asphalte.

En peut-être plus « geek », néanmoins. Parce que, malgré tout, il y a bien des aspects science-fictionnels à la marge. Et on y croise bien Kurt Cobain ; on fait même plus que le croiser. Pincio brode son histoire autour de l’ami imaginaire du chanteur, dont il parle dans ses carnets publiés après sa mort. L’auteur en fait son personnage principal, un gamin névrosé qui décide de ne plus dormir après avoir vu Body Snatchers à 9 ans et étant persuadé que tout le monde autour de lui est « différent », qui vivote en vendant à des geeks des jouets de son enfance, rencontre Kurt une nuit sous un pont de leur ville natale d’Aberdeen et devient accro à l’héroïne comme le chanteur, est persuadé qu’il va rencontrer son « amour d’outremonde » dans la ville des extraterrestres au fin fond du Nevada…
On y parle aussi du phénomène Twin Peaks lors de sa première diffusion télé en 1991, de Star Trek, de se shooter en regardant des films de science-fiction en VHS, de l’enregistrement chaotique de Nevermind, de Courtney Love, de l’importance de l’amour et du sens de la vie… et aussi, finalement, de SF et de musique.

Difficile à catégoriser, certes ; encore plus difficile d’en donner un avis… Mais à lire indéniablement, comme les autres livres de cet auteur définitivement plus que recommandable.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum