Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les Nains à grosses Hobbits

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

1 Les Nains à grosses Hobbits le Mar 11 Juin - 22:38

Phil


Admin
La diffusion ultra-attendue par les geeks de la première bande-annonce du second épisode de The Hobbit a eu lieu aujourd'hui.

Pas encore regardée - et vu la catastrophe du premier, je suis pas spécialement pressé, mais bon...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mer 12 Juin - 0:01

Phil


Admin
Bon, vu.

Allez, honnêtement, ça a l'air mieux que le premier - la bande annonce fait plus envie en tout cas (je me souviens que la BA de l'autre m'avait laissé dubitatif).
Le seul problème, c'est que je suis échaudé; donc je me dis que toutes les choses intéressantes qu'on voit là vont être accompagnées d'un scénario débile et de 2h30 de mecs qui marchent (ou qui volent dans les griffes de piafs qui les posent super loin de leur destination) ! La descente en tonneaux dans le torrent, ça promet aussi du bon humour neuneu crétin.

M'enfin, on verra ce que ça donne (évidemment, je m'infligerai ça à sa sortie - même en n'y croyant que très moyennement)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mer 2 Oct - 0:55

Phil


Admin
La nouvelle bande-annonce, et là on a vraiment l'impression que ça pourrait être bien !
(Allez, Peter, arrête tes conneries, si c'est pour me décevoir encore à la sortie...)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mar 5 Nov - 19:17

Phil


Admin
Et la troisième (et probablement définitive) est vachement bien !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

5 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Dim 8 Déc - 10:42

Phil


Admin
Les premières critiques du deuxième volet de la trilogie du Hobbit sont pour l'instant unanimes : La Désolation de Smaug est meilleur que le premier volet.

Plus que quelques jours avant la sortie du Hobbit : La Désolation de Smaug. Le deuxième volet de la trilogie de fantasy de Peter Jackson débarque en salles françaises le 11 décembre prochain, et le 13 décembre aux Etats-Unis. Mais des journalistes ont déjà pu voir la suite des aventures de Bilbo Baggins (Martin Freeman) et des Treize Nains partis à la reconquête de leur royaume pris par un dragon, et leurs critiques (celles des journalistes, pas des Nains) sont en ligne. Leur opinion : La Désolation de Smaug est une épopée fantastique épique et bluffante, supérieure en presque tous points au premier volet, Un voyage inattendu, sorti il y a un an. Pourquoi ? Comment ? Petite revue des réussites critiques de Jackson & Co.

Le retour du mojo

Le magazine Empire décerne la note de cinq étoiles - le maximum - au film : "la Terre du Milieu a retrouvé son mojo", écrit Nick de Semlyen, qui considère le film comme "une énorme amélioration comparé au premier volet, celui-ci entraîne les héros dans des territoires inconnus et envoie du spectacle niveau poids lourd." Le journaliste, qui reprochait au premier film de suivre trop consciencieusement les empreintes de La Communauté de l'anneau, est bluffé visuellement par ce deuxième opus. "On peut sentir toute la joie de Peter Jackson d'avoir des mondes nouveaux à sa disposition", comme la ville marchande de Lacville et le Royaume nain d'Erebor, loués pour leur beauté visuelle. Mais évidemment, c'est le grand méchant Smaug qui remporte la part du dragon : "Après avoir joué Khan (dans Star Trek Into Darkness), Benedict Cumberbatch se la joue Shere Khan pour sa performance (doublage vocal et motion capture)" dans la peau écailleuse du terrifiant lézard. "On a déjà vu beaucoup de dragons à l'écran, mais aucun avec autant de personnalité : Smaug est une création parfaitement exécutée qui jongle entre l'arrogance, l'indolence et la rage tout en utilisant sa langue de vipère"… Une fois le dragon apparu, "le film met pied au plancher et se lance dans un final immense de trente minutes qui menace de détruire des montagnes. C'est Jackson revenu au sommet de son art ; Dieu sait ce qu'il garde en réserve pour le troisième film."

"Massif et sensé"

Dans les colonnes de Variety, Justin Chiang, plus dur envers Un voyage inattendu ("trois heures où on s'éclaircit la gorge et où on se caresse la barbe"), a pris un grand plaisir à mater La Désolation de Smaug, "aussi massif mais beaucoup plus sensé" que le premier film. "Cette aventure, solide et bourrée d'action, bénéficie d'un sens du suspense plus efficace et d'un flot continu de frissons boostés à la 3D." Certes, "l'ambition gargantuesque de Jackson peut sembler complètement tuante à certains moments", mais le plaisir est assuré. "La Désolation de Smaug représente une nette amélioration par rapport au premier film, par la simple grâce d'une écriture plus riche en événements", et par l'apparition de nouveaux personnages et enjeux - notamment l'archer Barde (Luke Evans) luttant au milieu des intrigues de Lacville et de son maire corrompu (Stephen Fry). Et Chiang de louer également les grands moments épiques du film : la scène de la descente des Nains d'une rivière en tonneaux, à la 3D bluffante, une bataille sylvestre entre les héros et d'affreuses araignées ("à côté, le duel Frodon/Arachne du Retour du roi est un chahut dans la Comté")...

"Nouveau film, nouveau milliard"

Même constat du côté de chez The Hollywood Reporter, par la plume de Todd McCarthy : "après avoir montré une fidélité exemplaire au matériau dans le premier film, Jackson balance enfin de la dramaturgie, avec un art de conteur qui possède un vrai but, une vraie énergie." Certes, le réalisateur ne sait trop quand s'arrêter en matière de combats, de batailles et de moments épiques, "mais le film se déroule à une vitesse raisonnable pour un monstre de cette taille." Et "la fin est un vrai cliffhanger, qui garantira que le public fera de nouveau la queue le 17 décembre 2014" - date, on l'aura deviné, de la sortie américaine de Histoire d'un aller et retour, troisième et dernier volet du Hobbit. "Pour Jackson et Warner, c'est un nouveau film et un nouveau milliard", résume le critique en faisant référence au fait que le premier Hobbit a récolté un milliard de dollars sur la planète depuis sa sortie le 12 décembre 2012. McCarthy souligne également que le fameux et controversé procédé HFR (High-frame résolution, le film ayant été tourné à 48 images/seconde, le double de la norme habituelle) "a, cette, fois, été maîtrisé convenablement." Très bonne nouvelle...


(source : Premiere)


J'aime bien ces gens qui disent que c'est meilleur que le premier... comme si c'était dur ! (et que ça voulait dire que ça allait être bien). C'est ce que semblent indiquer les bande-annonces - mais méfions nous : les ba du premier étaient bien aussi.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

6 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Dim 8 Déc - 15:54

M'en fous, j'aime bien le premier !

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Dim 8 Déc - 16:11

Phil


Admin
Moi aussi, c'est une bonne comédie ! Smile
(on en reparlait encore hier soir, la course de lapins, mandieu)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

8 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Dim 8 Déc - 17:21

Un peu lo,g, la comédie. Comme on dit, la comédie a assez duré

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Lun 9 Déc - 9:53

Phil


Admin
On souffrira 10 minutes de moins pour le second... Mais 2h40 quand même (faut vraiment qu'on s'épargne la 3D ! mais ça sera ptet pas évident vu que j'ai pas trop le choix dans la date)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

10 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mar 10 Déc - 16:30

Après avoir revu le film en version longue, j'ai entamé la montagne de bonus toujours aussi bien foutu !

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mar 10 Déc - 17:00

Phil


Admin
T'aimes te faire du mal, toi ! Smile

Nous aussi, avec Cyrille : on va voir le deuxième demain sior au ciné.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

12 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mer 11 Déc - 11:20

Phil


Admin
Les critiques négatives attendues (et marrantes) des journaux bobo (ce qui ne veut pas dire qu'ils ont forcément tort) :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1044906-le-hobbit-2-la-desolation-de-smaug-de-peter-jackson-la-blague-continue.html

http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/hobbit-desolation-smaug/
(alors eux, ils 'avaient aimé le précédent apparemment, ça faut peur ! Leur critique ici, c'est la mienne pour le premier Grossbit...)

http://www.telerama.fr/cinema/le-hobbit-la-desolation-de-smaug-aussi-bouillonnant-que-delaye,106014.php
(pas trop négatif)

http://next.liberation.fr/cinema/2013/12/10/le-hobbit-de-ceremonie_965495
(ne dit pas grand-chose, à de semande s'ils ont vraiment vu le film)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

13 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mer 11 Déc - 19:09

Phil


Admin
arf... (from Mad, seul avis sur le forum pour l'instant - même là bas on s'en fout !)

"Avec cet opus, on sent vraiment que le Hobbit n'était pas un récit fait pour être découpé en 3 parties. C'était un sentiment déjà perceptible sur le premier volet, mais là, ça devient très clair. Alors c'est visuellement magnifique et les scènes d'actions envoient du paté, mais ça ne raconte pas grand chose, il y a pas la moindre résolution et Jackson passe le temps comme il peut (coup de coude aux spectateurs à propos de la première trilogie, triangle amoureux sans intérêt, de l'exposition interminable à Lacville). Je sais bien que c'est un épisode de transition, mais merde le film n'a absolument aucun enjeu qui lui soit propre, ce n'est qu'un gigantesque "rendez-vous au prochain numéro".

A ce niveau le cliff' est un véritable foutage de tronche en bonne et due forme... "

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

14 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Jeu 12 Déc - 0:31

Phil


Admin
Bon ben c'est un peu "même motif, même punition", ou "on prend les mêmes et on recommence"... Oubliez les promesses habituelles et les espoirs nés de la bande-annonce : LA DESOLATION DE SMAUG est, comme Un Voyage Inattendu, un film raté. Pas complètement à chier, comportant quelques bonnes scènes, arrivant parfois à ressusciter la magie de la trilogie LOTR originale... Mais surtout poussif, ultra laid visuellement, et con comme la lune.

Sur la laideur visuelle, c'est quand même dramatique : Jackson tourne avec des caméras super modernes, en 3D et 48 images secondes, et le résultat ressemble à une VHS de merde sur un magnétoscope V2000 de 1982 ! (on a vu le film en 2D mais le résultat, notamment en termes de luminosité, est le même). Ce côté "la technologie pour la technologie" commence sérieusement à me gaver : plutôt que de faire la course à la techique la plus évoluée, pour des résultats médiocres, feraient mieux d'essayer de tourner de vrais bons films avec des caméra moins évoluées, ces cons !

Pour le reste, l'idée d'adapter un petit livre pour les gosses en 3 films de trois heures apparaît encore une fois comme l'idée pourrie du siècle.
D'une certaine manière, c'est même presque pire ici : parce que, au début et à plusieurs reprises ensuite, on se dit que le film pourrait devenir bien; on pressent le bon film d'aventures à la LOTR derrière la daube hobbitienne. Le film commence par une scène en flashback qui aurait dû se trouver dans le premier : ça nous aurait évité la moitié des scènes d'exposition qui servent à rien, alors que là tout est efficacement et superbement posé. A suivre, le début du périple de Bilbo et les nains happe le spectateur, et les scènes avec les araignées géantes puis l'intervention des elfes sont très bien foutues.

On se dit que ça commence bien, et que Jackson va laver l'affront du Hobbit... C'est mal connaître le gros nul qu'est devenu l'ancien geek chéri de Hollywood.
Car à partir de là, patatras... On se tape des scènes de discussion interminables, de la philosophie elfe pitoyable déclamée en regardant au loin d'un air pénétré, une amourette débile entre une elfe (jouée sans conviction aucune par la meuf de Lost) et un nain gossbo... Et ce n'est que le début, car le film bascule alors dans son principe de base qui consiste à gâcher toute étincelle de bonne séquence par des idées à la con. Exemple sur la poursuite en tonneaux, qui commence plutôt bien et s'avère un bon morceau de bravoure et d'action avant de bifurquer vers le burlesque gras et débile (le nain dans son tonneau qui se décompose, Legolas qui fait du cross-country sur les têtes des nains... Mandieu !).

Le film devient alors un festival de frustrations accumulant les idées plus cons les unes que les autres afin de tuer dans l'oeuf tout côté épique et tout intérêt. Dans le premier, Gandalf revenait systématiquement sauver tout le monde en amenant le jour avec lui; là il se barre dans un coin pour aller branler on ne sait quoi et se trouve crucifié par un Sauron ridicule. Les elfes ont 2 heures de retard sur les nains, mais ils doivent se perdre dans leur forêt sans GPS parce qu'ils arrivent au village 3 jours après. Je suis méchant ; heureusement ils arrivent pile au bon moment pour buter les orques qui allaient s'en prendre à tout le monde. Ouf, on a eu peur. Et heureusement que miss Elf/Lost, en héritière de Rika Zaraï, connaît la médecine par les plantes : ça lui permet de guérir son amoureux à la con et de nous offrir le plan le plus hilarant du film, illuminée par en dessous avec un rictus de débile profonde.

Après que Bilbo ait enfin servi à quelque-chose pour la première fois du film alors que c'est quand même lui le héros, la troupe pénètre dans la grotte du dragon. On regarde sa montre : il reste une heure de film. On se dit que ça va être long. Ca l'est.
Pour concurrencer le concours de Sudoku avec Gollum du premier film, Bilbo tape cette fois la discut' avec Smaug pendant des plombes. Heureusement que la voix du dragon est assurée par Benedict Cumberbatch, on le sent se délecter et c'est bien le seul à s'amuser sur le plateau et dans la salle. Les palabres se terminent (EN-FIN !) dans une scène d'action où il se passe plein de trucs à chaque coin de l'écran, sans qu'il soit possible de dire quoi ni quand ni où ni pourquoi. Le nains pondent un plan merdeux pour éliminer Smaug (je dis rien de plus - mais comment ils pouvaient espérer une demi-seconde que ça marcherait ???). Le plan foire, et on se tape un cliffhanger pourri qu'on pouvait prévoir depuis 2 heures. Comme tout le reste du film, sommet de cinéma inutile, jamais enthousiasmant, prenant, épique, drôle, enlevé... plus de 5 secondes.

C'était trop bien.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

15 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Jeu 12 Déc - 0:53

Phil


Admin
Sur les aspects visuels, aussi : Peter Jackson, on l'a aimé il y a longtemps entre autres pour le dynamisme de sa mise en scène. Là, le systématisme de ses effets fatigue sérieusement.
Tu croyais avoir vu des plans en hélicoptère dans LOTR et le premier Hobbit ? A peine, malheureux, à côté de ce que tu vois là !
Tu pensais que le changement de perspective dans le champ histoire de dynamiter un plan, ça ne pouvait servir que quelques fois et dans un but bien précis ? Mais non, gogo, Peter va te montrer qu'on peut baser les 3 quarts des mouvements de caméra d'un film de 2h40 juste en prenant le large ou en resserrant sur n'importe quoi pour n'importe quelle raison !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

16 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Jeu 12 Déc - 17:29

Phil


Admin
C'est Cyrille qui va être content : quand il en aura (enfin !) terminé avec ses grosses Hobbits, Peter Jackson s'attaquera à la réalisation du second Tintin (Spielberg étant cette fois producteur uniquement) !  Twisted Evil 

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

17 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Jeu 12 Déc - 17:41

C'était long, long, long.


Très con aussi. Heureusement, on a ri.

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Jeu 12 Déc - 17:41

Phil a écrit:C'est Cyrille qui va être content : quand il en aura (enfin !) terminé avec ses grosses Hobbits, Peter Jackson s'attaquera à la réalisation du second Tintin (Spielberg étant cette fois producteur uniquement) !  Twisted Evil 


Seulement en 2015 alors, le Tintin ?

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Jeu 12 Déc - 18:40

Phil


Admin
Oui, on a le temps de se préparer psychologiquement !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

20 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Jeu 12 Déc - 22:43

Phil


Admin
Haha :
" Y a qu'à voir la scène bien Kaamelott dans l'esprit, où Gandalf débarque dans une "grotte". Il y galère. Manque de se casser la gueule dans les escaliers, etc. Soudain y a Radagast qui apparait. Oui, comme ça, et qui lui dit "bizarre comme point de rendez-vous". Gandalf lui répond "ouais". Scène suivante, ils sont dehors. C'est tout. On ne sait même pas pourquoi il y était allé dans cette grotte. Ou à peine. Aucun intérêt donc. Si, à réintroduire Radagast dans le récit en fait. Pourquoi ? Ben pour rien. Enfin si, pour que Gandalf lui dise de se barrer et prévenir Galadriel. Super."

(Forum Mad)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

21 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Dim 22 Déc - 21:03

Très bien !

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Lun 23 Déc - 0:51

Phil


Admin
Le film ?
Ou les posts ironiques ?

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

23 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Lun 23 Déc - 11:58

Le film, bien entendu.

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Lun 23 Déc - 16:54

Phil


Admin
Ben non, pas "bien entendu", si on a vu le même film ! Smile
(mais c'est parce qu'on a perdu notre âme d'enfant, je sais)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

25 Re: Les Nains à grosses Hobbits le Mar 24 Déc - 17:43

Même pas, vous vous gavez de Goldorak !! Le mal doit être plus profond Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum