Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Revolution

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Revolution le Mer 12 Juin - 14:43


Revolution (2012)

Saison 1 (20 épisodes)

Enième production JJ Abrams et créée par Eric Kripke (Supernatural), Revolution raconte l'histoire d'un groupe de rebelles confronté à un genre de junte militaire quinze ans après un black out total qui a réduit au silence toutes les machines fonctionnant à l’électricité. 
Le pitch est loin d'être nouveau et d'ailleurs Revolution a comme un air de déjà-vu, à la croisée de Lost, Flashforward, Jericho et la Planète des singes. A Lost, en plus d'emprunter quelques acteurs, Elizabeth Mitchell (Juliet Burke), Mark Pellegrino (Jacob) ou encore Jeff Fahey (Frank Lapidus), on retrouve certaines marques de fabrique, un recours exagéré aux flashbacks pour présenter les protagonistes, la même dose de personnages mystérieux et/ou étranges. Pour Flashforward, c'est exactement la même histoire de blackout. De Jericho, on retrouvera l'ambiance post apocalyptique laissant place à une carte des Etats-Unis redessinée. Et enfin, de la Planète des singes, Revolution reprend le même univers dystopique, l'affrontement rebelles/société martiale.
Malgré toutes ces références, Revolution reste une série très agréable à regarder avec un scénario pas toujours très finaud (faute une fois de plus à une saison trop longue de 20 épisodes et qui souffre des mêmes passages à vide que Lost à ses débuts) mais des ressorts terriblement efficaces qui maintiennent le téléspectateur en haleine sur son canapé (ou fauteuil, ça marche aussi), une troupe d'acteurs qui maîtrise bien son sujet avec en tête de liste Billy Burke, David Lyons dans les rôles des 2 "chefs" de clan et le toujours aussi "succulent" Giancarlo Esposito (le monsieur "poulet" de Breaking Bad). On regrettera juste le choix de Tracy Spiridakos, qui joue comme une endive pendant une grosse partie de la saison.

En conclusion, pas indispensable mais très agréable et avec un gros potentiel sur la suite, si les scénaristes veulent bien arrêter de copier leurs modèles et s'essayer à façonner leur propre univers.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Revolution le Jeu 5 Juin - 12:06

Saison 2

Une deuxième saison plus intéressante que la première et qui gagne en maturité que ce soit côté écriture avec un ensemble plus cohérent que lors de la saison précédente ou du côté de certains acteurs et surtout actrice, avec Tracy Spiridakos qui d'endive s'est transformé en tueuse sans pitié.
Le rythme infernal de cette saison donne lieu à des ressorts scénaristiques parfois capillotractés mais au moins, on n'a pas le temps de s'emmerder.

Le dernier épisode laissait entrevoir une suite intéressante sauf que la chaîne (ABC je crois) a décidé d'arrêter purement et simplement la série faute d'audience suffisante (~4 millions). Tant pis !

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum