Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nos Pires Années

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Nos Pires Années le Sam 22 Juin - 17:33

Phil


Admin
Réouverture ici du sujet sur le meilleur du cinéma politique italien, à l'occasion du visionnage de ça :


(DIAZ : UN CRIME D'ETAT de Daniele Vicari)

Une véritable bombe nucléaire, grosse grosse claque dans la gueule, un film révoltant qui pousse dans les derniers retranchements la capacité de résistance du spectateur autant que sa capacité d'indignation. Je vais pas m'étendre dessus : allez le voir (il doit encore être dans quelques petites salles sur Paris), matez le en albanais sous-titré canadien (Wink), faites vous importer un DVD d'Italie... comme vous le sentez, mais voyez le !
(bon, je m'attends pas à être remercié après, vu comme c'est éprouvant. Une heure après la fin, j'ai encore des envies de meurtres et les nerfs à vif).

Je vous mets la critique de Mémérama, qui m'a donné envie de voir le film : http://www.telerama.fr/cinema/films/diaz-un-crime-d-etat,435975.php .
Pas grand-chose à y ajouter, si ce n'est pour appuyer sur la qualité du casting international au top, et sur la musique, superbe. Et pour dire qu'au delà de la force documentaire du film, il fonctionne aussi si bien parce qu'il y a du vrai cinéma derrière, et une mise en scène solide.

Note = 5,5/6

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Nos Pires Années le Dim 23 Juin - 13:51

Phil


Admin
Du coup, ça m'a donné indirectement envie de revoir Romanzo Criminale, chuis en rain de négocier âprement pour ce soir (passke bon, pas trop un film du dimanche, surtout après avoir subi celui-là hier !).

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: Nos Pires Années le Lun 24 Juin - 22:27

J'irai semaine prochaine, il passe encore après mercredi

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Nos Pires Années le Mar 2 Juil - 9:56

Un gros coup de poing dans la gueule ! On a l'impression d'être au Chili en 73, mais c'est en Italie en 2001 !

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 10:45

Vu Diaz hier soir (avant de manger). Très grosse claque. J'ai encore mal aux côtés.
Difficile de ne pas faire de rapprochement avec le Greengrass, Sunday bloody Sunday.
Je regrette juste une chose, c'est que Vicari, ne donne à aucun moment les motivations des flics (et réprésentants) pour aller cogner de l'altermondialiste !

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 11:06

Phil


Admin
Oui, évidemment, la comparaison avec Bloody Sunday (autre claque mémorable et durable)...
t'avais encore faim, après le film ? Rolling Eyes 

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

7 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 11:26

J'ai mangé mon steak saignant Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 11:27

Je trouve que Greengrass prenait plus de recul que Vicari par rapport à son sujet !

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 11:42

Phil


Admin
Ah ouais ? Faudrait que je revoie les 2... il me semble que Greengrass était bien impliqué aussi, et du coup pas mal de parti pris.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

10 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 16:59

On est pas du tout dans le même contexte !!!

En Italie, fin 90, on est pas dans un contexte de quasi guerre civile. Ça excuse rien mais on peut pas comparer. La bonne question, c'est la tienne Cédric, mais quelle motivation ?

20 ans de télé berlusconnienne peut être (voir 40)

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 19:18

Je faisais la comparaison d'un point du vue retranscription cinématographique uniquement.

Pour Greengrass, il prend le temps d'expliquer ce qui a amené le massacre, alors que Vicari évoque le jeune tué, puis le "chef" de la police qui explique qu'il ne pourra pas tenir ses gars pendant la manif, puis le massacre. Mais on ne comprend jamais pour quoi (dans le film), les flics veulent en découdre ...

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Nos Pires Années le Lun 30 Sep - 20:37

Je viens de te le dire. Chauffés à blanc. Il n'y a pas de contexte historique contrairement à l'Irlande. Et le fait qu'il n'y ait pas de vrai raison est une composante du film, je pense

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Nos Pires Années le Mar 1 Oct - 0:19

Phil


Admin
Il me semble que le film montre bien le phénomène d'auto-entraînement des flics et la spirale qui se met en place. Pas besoin de justifier quoi que ce soit, le contexte parle de lui-même en effet.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

14 Re: Nos Pires Années le Mar 1 Oct - 14:43

Bon, on est d'accord sur la conclusion, le contexte mais vous ne m'avez pas répondu sur "le déclic" Neutral, donc j'ai cherché et trouvé la réponse à ma question dans une critique de CinéObs (ici). C'est vrai que cette histoire de Black Bloc est évoquée dans le film mais ça saute pas aux yeux que c'est l'élément qui va déclencher la spirale de violence.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Nos Pires Années le Mer 20 Juil - 15:23

Phil


Admin
Vu hier LEA, le dernier film en date de Marco Tullio Girodana, qu'on ne présente plus par ici. C'est pas du niveau de Piazza Fontana ou (encore moins, forcément) de Nos Meilleures Années, mais c'est très bien quand même !

Encore une fois d'après une histoire vraie, Giordana nous dresse le portrait d'une "mère courage" qui osa s'opposer à la mafia napolitaine et est morte assassinée en 2009. La mort du personnage survient au bout d'une heure de film, et la dernière partie se raccroche aux pas de sa fille, qui finira par faire condamner les meurtriers de sa mère au terme d'un procès retentissant.

Pour une fois, le réalisateur livre un film assez court - à peine au delà de l'heure et demie réglementaire. ça lui permet de concentrer son récit sur quelques personnages principaux : Léa, son conjoint mafieux, et leur fille Denise. Tout en n'oubliant pas, comme d'habitude, d'aborder l'histoire de son pays à travers ses personnages, il est cette fois plus proche des drames intimistes multiples qui se nouent entre ces trois là. On y perd en ampleur; c'est probablement ça qui empêche le film d'être à la hauteur de ses plus glorieux prédécesseurs, à mon avis. Mais on s'attache à ce couple mère-fille, soudées face à l'adversité, à la force et à la conviction impressionnantes. Dans le rôle principal, Vanessa Scalera est excellente de bout en bout (parvenant même à continuer d'imposer sa présence alors qu'elle a disparu du film à sa mort).
Et, petit à petit, l'émotion naît, puis croît, jusqu'à un final terriblement émouvant reprenant les images d'archives de l'enterrement de la vraie Léa.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

16 Re: Nos Pires Années le Jeu 22 Sep - 18:49

Phil


Admin
Double Blu-Ray de NOS MEILLEURES ANNEES pré-commandé ! bounce
(sortie le 2 novembre)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum