Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Robert Charles WILSON

Aller à la page : Précédent  1, 2

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Robert Charles WILSON le Mar 26 Jan - 15:18

Phil


Admin
La date exacte est le 15 février... C'est plus si loin, maintenant ! Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

27 Re: Robert Charles WILSON le Dim 28 Fév - 21:57

La date exacte était le 24 Février Very Happy


Et c'est un excellent roman. Du niveau de Spin

Voir le profil de l'utilisateur

28 Re: Robert Charles WILSON le Dim 28 Fév - 22:15

Phil


Admin
Ah carrément !!!
(Spin étant dans mon top ten livres, ça met la barre très haut Very Happy)

Achat groupire prévu début Mars (celui là, le nouveau King, Dragon et le prochain Asphalte...)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

29 Re: Robert Charles WILSON le Jeu 17 Mar - 15:38

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Et c'est un excellent roman. Du niveau de Spin

J'ai quand même préféré Spin, mais Les Affinités est en effet excellent !
Je le rapprocherais plus de son précédent, Les Derniers Jours du Paradis... Dans son côté rapide, le mélange d'aventures et de SF plus réflexive; et même ses thèmes et personnage, jusqu'à une fin comparable.

J'ai adoré, encore une fois, la vision prospective de RCW. En partant d'une extrapolation sur les réseaux sociaux, il livre une vision ample et philosophique de l'avenir de l'humanité - en tant que réunion d'animaux contraints d'inventer des modèles sociaux pour vivre ensemble. Avec comme idée qu'il y a encore pas mal de boulot pour atteindre une forme d'harmonie... mais que ça reste possible. La critique constante de la plupart des modèles d'organisation (famille, "groupes d'amis", religions, sectes etc) et la fin mélancolique incitant à penser qu'il faudra complètement se réinventer pour y parvenir.

"Pour changer", encore une merveille de la part de Wilson !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

30 Re: Robert Charles WILSON le Jeu 17 Mar - 16:47

Sauf que Les derniers jours du Paradis n'a pas grand intérêt d'un point de vue prospective

Voir le profil de l'utilisateur

31 Re: Robert Charles WILSON le Jeu 17 Mar - 17:05

Phil


Admin
Oui, c'est vrai.
Il repose quand même sur une idée originale (qui mixe pas mal d'éléments de SF classique); mais ne joue pas sur ce terrain là.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

32 Re: Robert Charles WILSON le Jeu 2 Fév - 10:10

Phil


Admin
Sortie de L'année dernière (une histoire de voyages dans le temps) chez Lunes d'encre en mai Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

33 Re: Robert Charles WILSON le Sam 13 Mai - 12:58

Phil a écrit:Sortie de L'année dernière (une histoire de voyages dans le temps) chez Lunes d'encre en mai Very Happy

Qui ne s'appelle pas l'année dernière mais La Cité du futur.

Malgré le départ de Gilles Dumay, l'attaché de presse a gardé mon adresse, reçu en SP hier Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

34 Re: Robert Charles WILSON le Sam 13 Mai - 13:08

Phil


Admin
Grrrrrrr !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

35 Re: Robert Charles WILSON le Jeu 18 Mai - 19:02

Phil


Admin
Acheté aujourd’hui.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

36 Re: Robert Charles WILSON le Jeu 18 Mai - 20:38

Super bien (fini aujourd'hui)

Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: Robert Charles WILSON le Jeu 8 Juin - 15:50

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Super bien (fini aujourd'hui)

Je dirais pas "super bien"... mais un "petit" RCW vaut toujours mieux que 90% de ce qui sort en même temps en SF (et ailleurs) !

Globalement, j'ai regretté qu'il n'exploite pas plus son concept. Et aussi un certain relâchement au niveau des personnages et des idées. Par moments, on n'est pas loin de la naïveté qu'on reproche à Jo Walton Smile. Son personnage principal (le "cow boy" Jesse Cullum) est quand même un peu trop parfait pour être crédible. Et l'insistance de Wilson sur ses idées progressistes est certes plus légère que dans le pas-subtil changement ou Mes Vrais Enfants, mais pas si éloigné.

Si le livre pèche un peu sur le fond, il n'en est rien dans la forme : totalement prenant, ça se dévore et se lit tout seul, à grand renfort de péripéties bien trouvées, d'action, d'aventure et de rebondissements.
On peut se dire aussi qu'il se laisse la possibilité de poursuivre l'histoire dans de futurs romans - qui lui permettront alors de décelopper son univers, et peut-être de l'approfondir.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

38 Re: Robert Charles WILSON le Ven 9 Juin - 7:15

ah non, j'espère qu'il va pas tirer à la ligne en développant le truc !

la naïveté m'a moins marqué que chez Walton. En fait, il insiste surtout sur l'évolution des moeurs entre 1870 et aujourd'hui

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum