Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Classement ciné 2013

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Classement ciné 2013 le Sam 21 Déc - 16:28

Phil


Admin
J'ouvre le sujet alors que mon classement est pas encore tout à fait au point (même si je sais à quoi il va ressembler - et notamment qu'il y a un truc qui va faire hurler Cyrille. de rire). D'autant que j'aimerais voir le Scorsese et Don Jon avant de balancer un truc définitif (mais j'aurai probablement pas le temps).

Ca devrait donc venir bientôt.

Et en attendant :
- pouvez-vous amuser ici avec vos films si z'avez envie.
- le classement de Télérama : pour la rédaction = La Vie D'adèle et Django Unchained (suivis de plein de trucs intellos dont certains qu'on a vachement aimé ici genre Blue Jasmine Evil or Very Mad ), pour les lecteurs = Django Unchained et La Vie d'Adèle (suivi de quelques films plus appréciés dans le coin mais quand même Blue Jasmine en 3).
Ah ben si on peut classer les meilleurs films porno lesbiens de l'année, ça va changer la tronche de mon classement, ça, mouarf...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Classement ciné 2013 le Sam 21 Déc - 19:44

La Vie D'Adèle et Blue Jasmine... Je veux bien que l'année ciné ait peut être été faiblarde, mais quand même...

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Classement ciné 2013 le Dim 22 Déc - 0:03

Phil


Admin
J'ai hâte de voir les classements probablement aussi brumeux des Inrocks et Libé... Et Mad aussi, dans un autre genre, avec du Hobbit dedans.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: Classement ciné 2013 le Sam 28 Déc - 13:34

Phil


Admin
Le top de l'année du Cercle...
http://www.canalplus.fr/c-cinema/c-emissions-cinema-sur-canal/pid6306-le-cercle.html?vid=993995

Que du bonheur pour Cyrille : non seulement Adèle est (évidemment) en premier, mais en plus y'a L'Inconnu du lac en 2 !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

5 Re: Classement ciné 2013 le Sam 28 Déc - 19:56

Je regarde même pas. En gros, faut parler d 'homosexualité quoi ?

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Classement ciné 2013 le Sam 28 Déc - 21:06

Tiens moi dans mon top 5 y'aura un truc avec des hobbits

Mais comme l'année dernière il ne sera pas sur la première marche

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Classement ciné 2013 le Sam 28 Déc - 21:43

Je regarde ma liste. Rien qu'en Janvier, j'ai vu 4 films largement supérieurs à tous ceux avec lesquels on nous rebat les oreilles

Le Monde selon Charlie (s'il faut un films avec des pédés, autant prendre celui ci !)
The Master
Foxfire, confession d'un gang de filles
Djano Unchained

Et j'ai aussi vu La Parade ! Décidemment, l'année commençait bien !

Et ensuite, chronologiquement :

Au bout du conte
Mud
Hannah Arendt
Une place sur Terre
Elle s'en va
Alabama Monroe
Gravity
Les garçons et Guillaume à table
Henri



Voilà, ça fait 13. Je sais pas classer des films que j'ai vu pour certains il y a un mois, d'autres il y a un an, et je ne crois pas les gens qui se disent capables de le faire (après, on se retrouve avec des Hobbits en top 5  Very Happy )

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Classement ciné 2013 le Sam 28 Déc - 22:00

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Je regarde même pas. En gros, faut parler d 'homosexualité quoi ?


Christine Boutin, sort de ce corps ! Smile


Séba a écrit:Tiens moi dans mon top 5 y'aura un truc avec des hobbits

Ah ben moi il y sera pas, étonnant, hein !
Mais il sera même pas dans mon top merde, cela dit...

Ce qui fait peur, par contre, c'est qu'il me semble qu'on va avoir le même en premier !  Shocked 
(enfin, pas tout à fait, puisque j'aurai 2 premiers ex aequo + un hors concours)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

9 Re: Classement ciné 2013 le Sam 28 Déc - 22:03

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Je regarde ma liste. Rien qu'en Janvier, j'ai vu 4 films largement supérieurs à tous ceux avec lesquels on nous rebat les oreilles

Le Monde selon Charlie (s'il faut un films avec des pédés, autant prendre celui ci !)
The Master
Foxfire, confession d'un gang de filles
Djano Unchained

Et j'ai aussi vu La Parade ! Décidemment, l'année commençait bien  !

Et ensuite, chronologiquement :

Au bout du conte
Mud
Hannah Arendt
Une place sur Terre
Elle s'en va
Alabama Monroe
Gravity
Les garçons et Guillaume à table
Henri



Voilà, ça fait 13. Je sais pas classer des films que j'ai vu pour certains il y a un mois, d'autres il y a un an, et je ne crois pas les gens qui se disent capables de le faire (après, on se retrouve avec des Hobbits en top 5  Very Happy )


Ca en fait donc 5 qu'on retrouvera chez moi (peut-être 6, me souviens plus si j'ai mis Foxfire dans mon premier jet pas encore débroussaillé).
Et je devrais pas faire de classement cette année (même si, en tant que Psyman en chef, j'en suis fort capable, même sans y mettre de Grossbit ! Smile)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

10 Re: Classement ciné 2013 le Dim 29 Déc - 10:08

Phil a écrit:

Ah ben moi il y sera pas, étonnant, hein !
Mais il sera même pas dans mon top merde, cela dit...

Ce qui fait peur, par contre, c'est qu'il me semble qu'on va avoir le même en premier !  Shocked 
(enfin, pas tout à fait, puisque j'aurai 2 premiers ex aequo + un hors concours)

En fait il sera pas non plus 2 eme ce qui laisse potentiellement une place de plus pour un film qui pourrait être dans ton classement, si classement il y a

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Classement ciné 2013 le Dim 29 Déc - 18:34

Le Monde a mis en ligne une petite video de ses critiques pour nous dire le pire et le meilleur de 2013 en terme de ciné. Pour une connasse, le meilleur, c'est 'linconnu du lac, le pire Les garçons et Guillaume... Faut voir les arguments...

http://www.lemonde.fr/culture/video/2013/12/29/cinema-le-meilleur-et-le-pire-de-2013_4337819_3246.html

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Classement ciné 2013 le Dim 29 Déc - 21:43

Phil


Admin
Ah ouais, Isabelle Reigner, forcément...
(elle m'a déjà souvent gavé)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

13 Re: Classement ciné 2013 le Lun 30 Déc - 15:15

Phil


Admin
Au moment d’aborder mon traditionnel classement ciné de fin d’année pour 2013, je me souviens combien j’étais content de mon classement de l’année dernière. Et même « fier », n’ayons pas peur des mots. Parce qu’il correspondait vraiment au type de « cinéphile » que j’aspire à être, visant un cinéma exigeant et divertissant à la fois.

Si l’on regarde ce qui ressort au premier abord de mon classement pour cette année, ça semble être à l’opposé de ça, avec trois gros films américains qui se démarquent dans les premières positions. Et pourtant, en y regardant de plus près, je suis encore assez content de cette liste – qui est surtout le reflet d’une année ciné étrange et, il faut bien le dire, peu convaincante globalement. Une année où encore une fois beaucoup de films attendus ont déçu (mais pas tous). Une année où beaucoup de petites surprises sont venues relever un ensemble morose. Une année peu propice à l’enthousiasme, mais qui a quand même réservé quelques grands moments.
Content, donc, parce que cette liste a finalement pas mal de gueule, à mon avis. Des trois gros amerloques en tête de peloton, on ne peut pas qualifier 2 d’entre eux de blockbusters – et même le plus gros succès de l’année est une sorte de prototype de cinéma inconnu jusqu’alors. Pour la suite, on retrouve du gros machin et du plus intimiste, du français, de l’européen, de l’intello et du grand public…

Ca fait surtout plaisir, au moment du bilan, de constater que 2013 m’aura offert des plaisirs variés surnageant au milieu de sa médiocrité générale. Que voici donc détaillés…



Tout d’abord, et c’est la première fois que Psyman déroge à sa règle (comme quoi, tout peut arriver, même l’impensable ! Smile), un film se retrouve « hors classement ». Je m’explique : PACIFIC RIM de Guillermo del Toro, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est le film qui m’a le plus enthousiasmé en 2013 (j’ai déjà eu l’occasion d’en parler longuement ici : http://thexphil.forumactif.org/t106-pacific-rim-de-guillermo-del-toro). Pourquoi ? Parce que des Goldorak contre des Chtullus, par mon réalisateur geek préféré, forcément, ça me touche à des niveaux inconscients qui défient tout sens critique. Après, je sais pertinemment que le film n’est pas vraiment bon en soi, plein de défauts (mais aussi plein de qualités) et ne peut pas prétendre au titre de chef d’œuvre d’une année cinématographique, même mauvaise. Mais voilà, à titre purement personnel et pour ce que ce film me fait rien qu’à moi et qui me permet de fermer les yeux sur tout ce qui n’y fonctionne pas tellement tout le reste me claque la gueule et le cœur, l’affrontement des Jaegers et Kaijus de Guillermo apparaît en premier dans mon classement 2013.





Au-delà du gros-joujou-de-Phil-qui-n’amuse-que-lui-ou-presque, j’ai longtemps hésité sur le film à classer en tête de mon top 2013. Et dans une synthèse très hollandienne bien typique elle aussi de l’année presque écoulée, j’ai choisi de ne pas choisir. Et donc :


1er ex aequo

DJANGO UNCHAINED de Quentin Tarantino



Pas de sujet sur ce film (sorti en début d’année) sur ce forum – donc il faut redire à quel point Tarantino réussit  ici la synthèse entre le cinéma de pur divertissement et le film d’auteur ; comme il arrive à livrer une sorte de condensé de son cinéma qui parvient même à plaire à Cyrille pour une fois ; comme il s’empare d’un sujet difficile et le traite avec ironie sans que ce soit puant ; comme il nous offre à nouveau des scènes d’action dantesques ; comme son sens des dialogues est poussé au maximum ; comme Christoph Waltz est encore plus grand que dans le précédent Inglorious Basterds ; comme il transcende et réinterprète la « grande histoire » par le biais du cinéma… Surtout, à quel point la notion de pure plaisir cinématographique trouve ici son illustration la plus parfaite.


GRAVITY d’Alfonso Cuaron



On en cause là : http://thexphil.forumactif.org/t112-gravity-d-alfonso-cuaron


Nouvelle transgression des règles de Psyman – décidément, tout se barre en couilles ma pauvre dame, c’est bien la preuve de la fin de la civilisation promise cette année par les anti-mariage-pour-tous : pas de classement pour les autres films de mon top. Juste parce que je n’arrive pas spécialement à les départager cette fois-ci, et parce que, comme à L’école des Fans, ils ont tous gagné le droit d’apparaître égaux sur le podium. Par ordre alphabétique, donc, pour ne vexer ni ne privilégier personne entre ces très bons films de l’année :

9 MOIS FERME d’Albert Dupontel : le film le plus drôle de l’année, tout simplement. Et un Dupontel qui arrive à retrouver la verve de ses 2 premiers films en la conciliant enfin avec l’humanisme qui était mal géré dans les suivants.
AU BOUT DU CONTE d’Agnès Jaoui : j’ai envie de dire « comme d’hab’, les Jaoui/Bacri apparaissent dans mon top de fin d’année », sauf qu’il s’agit peut-être là de leur film le plus abouti, que même ce qui peut agacer chez eux ne gêne plus ici, et qu’il y a en plus un effort de réalisation qui s’ajoute au scénario comme toujours aussi bien ciselé.
LE DERNIER PUB AVANT LA FIN DU MONDE d’Edgar Wright : en sortant de la salle, je trouvais que le film était moins réussi que les précédents Shaun of the Dead et Hot Fuzz, tout en étant encore très drôle et ultra-référentiel. Avec le recul, et grâce à la comparaison avec le très proche et très raté This is the end, je me dis que cette nouvelle bombe des anglais fous Wright/Pegg/Frost n’a pas à rougir face à ses aînés et viendra remplir nos soirées DVD avec le même plaisir.
LES DERNIERS JOURS de David et Alex Pastor : chaque année, le cinéma espagnole nous balance une ou deux bombes à effet traumatique durable. En 2013 ce fut pour moi ce petit film étonnant, qui vaut autant pour son argument a priori complètement con (une crise d’agoraphobie mondiale oblige les gens à vivre dans des immeubles ou dans des souterrains sans jamais en sortir) que par son traitement plutôt original autour des figures imposées du film apocalyptique.
DIAZ, UN CRIME D’ETAT de Daniele Vicari : on a pas mal parlé par ici du grand film politique de l’année, qui nous vient comme souvent d’Italie – véritable choc à la puissance d’indignation phénoménale.
HANNAH ARENDT de Margarethe Von Trotta : l’autre grand film politique de 2013 nous vient quant à lui d’Allemagne. A travers la polémique qui a entouré le texte d’Arendt sur le procès d’Adolf Eichman, Von Trotta parvient à une chose rare au cinéma : transcrire en images la parole philosophique et politique, tout en livrant un film captivant de bout en bout.
JEUNE ET JOLIE de François Ozon : on peut s’en battre les flancs de la polémique soulevée par les propos d’Ozon lors du Festival de Cannes, et juste parler de cinéma. A ce moment là, son dernier film en date est un objet totalement fascinant, sensuel et sombre, qui scotche complètement alors qu’il est à peu près impossible de l’analyser.
ONLY GOD FORGIVES de Nicolas Winding Refn : on s’attendait à une sorte de prolongement de Drive, NWR et Ryan Gosling nous emmènent finalement carrément ailleurs. Dans un monde de violence extrême et d’images sublimes, dans une atmosphère envoutante… l’OVNI de l’année est surtout une espèce d’objet théorique incroyable sur lequel on n’a pas fini de se pencher.
LA PARADE de Srdan Dragojevic : encore un OVNI, une comédie gay friendly et politiquement incorrecte venue de Serbo-Croatie qui nous est tombée dessus par surprise et s’est révélée d’une fraîcheur, d’une drôlerie et d’une intelligence bien supérieures à la majorité des productions soi-disant comiques du moment. Et quelle fin absolument pas-drôle !
PRISONERS de Denis Villeneuve : premier film américain réalisé par le canadien Villeneuve, dont j’ai découvert ensuite à rebours les excellents films précédents. Même s’il y a une demi-heure de trop dans ce film-fleuve, l’intensité dramatique, la noirceur et la complexité de l’œuvre détonnent et impressionnent dans un cinéma américain bien trop sage peu habitué à être aussi chahuté.
SNOWPIERCER de Bong Song-Ho : pour réussir un bon gros film de SF/Action à l’américaine, le mieux est encore de le confier à un coréen et d’adapter une bande-dessinée française ! C’est la leçon de ce Transperceneige rempli d’idées et de séquences fulgurantes et foncièrement original.
STOKER de Park Chan Wok : encore un coréen qui part aux Etats-Unis, mais Park n’y va pas pour délivrer des leçons sur la manière de faire un blockbuster. Plutôt pour une sorte de suspense hitchcockien auquel il injecte sa perversité, son sens de l’absurde, et joue avec les codes du suspense. Ca donne un objet hybride étrange, cruel et assez malsain, dans lequel on prend un grand plaisir à se laisser manipuler.
TRANCE de Danny Boyle : l’anglais est un des chouchous des DianoPhil ; la critique qui continue film après film de le traiter avec mépris nous fait ici doucement rigoler. Dans son dernier film, il continue de s’amuser comme un fou avec un truc tortueux et labyrinthique aux multiples pistes, avec sa caméra hystérique, avec ses effets visuels, son utilisation de la musique… et nous offre LE plan de l’année sur la bombe atomique Rosario Dawson. Rien que pour ça, le film vaut d’être vu – et il y a tellement d’autres choses en plus…



Voilà, ça fait donc un top 15 (en fait 16, mais j’aime bien tricher un peu). J’ai envie de citer vite fait quelques autres films qui échappent de justesse à ce top en étant à peine un peu moins bons à mes yeux (ou en ayant un peu déçu par rapport aux attentes sans que ce soit raté pour autant), mais toujours intéressants. A commencer par ceux que cite Cyrille, The Master de Paul Thomas Anderon, Foxfire de Laurent Cantet et Les Garçons et Guillaume à table de Guillaume Galienne.
Mais z’ossi : Cloud Atlas des Wachowski, 40 ans mode d’emploi de Judd Apatow, Promised Land de Gus Van Sant, Star Trek Into Darkness de JJ Abrams, les animés Moi Moche et Méchant 2 et Monstres Académie, Elysium de Neil Blomkamp, Kick Ass 2, l’espagnol flippant de l’année Mama, le Hijacking suédois bien meilleur que le Captain Philips de Greengrass.



Evidemment, un classement de fin d’année ne serait rien sans son
Flop 2013 :

L’année dernière, je n’avais finalement vu que peu des daubasses horribles de l’année – ce qui ne veut pas dire que 2012 valait mieux que 2013 dans ce domaine. Plutôt que je les avais évitées au maximum.
Heureusement pour moi, j’en ai encore évité par mal au cinéma cette année… mais je me suis bien rattrapé en DVD et version albanaises ! Commençons néanmoins par les trucs infâmes pour lesquels j’ai fait l’effort de me déplacer, et pour lesquels la plupart du temps j’aurais mieux fait de rester à la maison (et non, je mets même pas le Hobbit dedans, ça mérite quand même pas ça) :

After Earth de notre ami Monsieur Nuit Chienmalade : ça fait bien longtremps que notre pote Shyamou nous fait marrer à chaque film, mais là il s’entoure en plus de Will Smith et de son fils-sosie-aussi-mauvais-acteur + d’un scenario écrit par l’église de scientologie + d’oiseaux géants + de vaisseaux en papier cul… C’est que du bonheur !
Antiviral de Brandon Cronenberg : le père Cronenberg étant passé du statut de “parmi les trois meilleurs réalisateurs du monde” à “réalisateur mort artistiquement”, on pouvait espérer que le fiston prendrait la relève. D’autant qu’il débarquait avec un film pompant bien ceux des débuts de papa. Mais non, c’est juste aussi mal branlé et ridicule qu’un Cosmopolis ou un Spider. Pas vraiment mauvais, mais tellement à côté de la plaque.
Möbius d’Eric Rochant : le mystère de l’année… pourquoi est-ce qu’on est allé voir ça, avec Cyrille ??? Ce truc qui ne ressemble à rien, sombre histoire d’espionnage hilarante au dixième degré mais ultra chiante au premier, avec Jean Dujardin et Cécile de France qui ont besoin de payer des impôts et passent le film à baiser sans que ça ne provoque le moindre frétillement dans le slip, Tim Roth qui joue un mafieux russe, des extérieurs luxueux à Monaco filmés comme dans un reportage infiltré chez les flics de W9 ? Un mystère, j’vous dis.
Passion de Brian de Palma : l’acte de décès officiel (jusque là, c’était seulement officieux) de Brian. Non seulement c’est ultra-mauvais, mais ça donne des envies de meurtre. Ou de suicide.
Riddick de David Twohy : c’est pas que ce soit vraiment mauvais – en plus, on s’est bien marré – c’est que c’est Riddick, quoi ! Enfin, ça ressemble plus aux Chroniques qu’à Pitch Black, ce qui veut tout dire.
Les Schtroumpfs 2 : bon, là, c’est vraiment mauvais. Même pour faire plaisir à Lilith, je m’en veux encore de m’être infligé ce truc au ciné alors que j’aurais pu bien l’éviter en DVD en le lui passant un dimanche matin pendant que je dormais.
+ Blue Jasmine de Woody Allen, que je trouve pas complètement merdeux pour ma part, mais c’est quand même pas bien.

(à noter que je n’ai pas vu le « plus grand film de l’histoire du cinéma de l’année » - La Vie d’Adèle d’Abdel Pois-chiche, ni L’Inconnu du lac ; mais quelque chose me dit qu’ils seraient plus apparus dans cette liste que dans la précédente…)


Après, dans le confort moelleux de mon salon (et en partie sur ma nouvelle télé qui pète et qui méritait mieux), en dormant à moitié/m’énervant/me marrant :

11.6, le film sur Tony Musulin avec un François Cluzet amorphe, des seconds rôles amorphes, un réalisateur amorphe, un scénariste amorphe, et donc – forcément – des spectateurs amorphes. Le pire étant que le film ne traite pas son sujet.
La belle endormie, film italien qui porte très bien son titre. Quoique, pour éviter de m’endormir, j’ai abandonné au bout de 30 minutes (ce qui est déjà trop, vu la merdasse).
Berberian Sound Studio, que j’ai lui aussi abandonné, mais après plus longtemps. Enfin, je faisais autre chose en même temps, sinon c’est impossible de survivre devant ce truc incompréhensible et qui ne ressemble à rien.
The Bling Ring de Sofia Coppola, qui après un début en fanfare, en arrive à faire des films aussi anesthésiants que les derniers trucs inregardables de son père. C’est surtout le film le plus vain de l’année, racontant vainement l’histoire de personnages vains dont on se contrefout (voir plus bas Spring Breakers)
Die hard 5, qui gagne le droit d’être élu comme mon pire film de l’année, tellement c’est pourri, mal fait, et tellement c’est une honte d’associer ça au personnage de Mac Clane !
Evil Dead (remake) pourrait presque comme le précédent accéder aux plus hautes marches du podium, tant c’est un sacrilège. Sauf que c’est pas aussi pourri, y’a même 2-3 trucs bien (la pluie de sang notamment) – c’est juste qu’il aurait fallu appeler ça autrement que Evil Dead. Et penser à mettre un peu de gore dedans.
Landes, encore un truc qu’on est allé voir par hasard, et dont on est ressorti en ayant l’impression d’avoir vécu 1h30 sur une autre planète. Oublié 2 minutes après le générique de début, c’est typiquement le genre de film dont on se demande comment il peut trouver des financements dans un cinéma français qu’on dit en difficulté. Forcément, avec des trucs comme ça…
Malavita. Bon, on me dira que je suis de mauvaise foi, que j’avais dit d’avance que Bulle Caisson adaptant Tonino Benacquista, ça ne pouvait donner que de la merde… M’en fous, faut quand même pas nier l’évidence : c’est vraiment du caca puant en barres !
Marius de Daniel Auteuil qui se croit autorisé à adapter Pagnol à toutes les sauces sous prétexte qu’il a joué Ugolin y’a 30 ans… ce qui lui permet de massacrer dans les grandes largeurs ce qui ne méritait pas ça !
Le monde fantastique d’Oz, nan mais franchement, le mec de Evil Dead (le vrai) et Spider-Man qui adapte le magicien d’Oz, qui pouvait croire que ça donnerait quelque-chose d’intéressant ? Moi… jusqu’à ce que je vois le résultat vomitif.
Spring Breakers est l’autre film vain de l’année (voir plus haut The Bling Ring), sur lequel je me suis déjà acharné dans un grand moment d’énervement plus tôt sur le forum – j’ai pas envie de m’agacer encore…



Et voilou, comme d’hab’, rendez-vous dans un an pour le récapitulatif de l’année qui commence dans 2 jours (un mercredi avec des sorties… bon signe ?). D’ici là, on se sera déjà bien amusé sur le forum avec les films qui apparaîtront dans les tops et les flops.[/b][/b]



Dernière édition par Phil le Mar 31 Déc - 14:54, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

14 Re: Classement ciné 2013 le Lun 30 Déc - 23:00

Si tu changes les règles aussi....où va le monde.
Bon, j'ai quand même 2 films de ton top dnas le mien et 1 film de ton flop dnas mon flop aussi.

Et je compte pas Pacific Rim vu qu'il est hors concours chez toi

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Classement ciné 2013 le Mar 31 Déc - 0:12

Phil


Admin
Séba a écrit:Bon, j'ai quand même 2 films de ton top dnas le mien et 1 film de ton flop dnas mon flop aussi.

2 sur 15, et sans les robots géants ? C'est pas lerche !  Very Happy 
Ce qui est marrant, c'est si y'a des films de mon flop dans ton top, en fait... (t'avais aimé le Chienmalade, toi, non ?)




Séba a écrit:Si tu changes les règles aussi....où va le monde.

J'te l'fais pas dire...

Et au point où on en est, il faut que je rajoute mon 312ème et dernier film de l'année, le 66ème vu au cinéma (vivement mes terrifiantes stats des films de l'année !), ce soir - dans ce qui devient donc un Top 17. Et ça ne ressemble plus à rien.

LE LOUP DE WALL STREET, donc, dernier film en date de Martin Scorsese, aurait pu être une bombe nucléaire totale s'il n'avait pas duré si longtemps; et faut reconnaître que Marty délaye inutilement par moments (même si on s'ennuie pas). En l'état, c'est juste complètement bluffant, bourré d'un humour noir et d'un cynisme incroyables (on rit énormément, mais très jaune), hystérique et le pied au plancher pendant 3 heures.
Et je vois pas dans quel monde Leonardo DiCaprio pourrait passer à côté de l'Oscar encore une fois, tant il repousse encore les limites de son jeu toujours plus loin à chaque film.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

16 Re: Classement ciné 2013 le Mar 31 Déc - 15:53

Phil a écrit:Tout d’abord, et c’est la première fois que Psyman déroge à sa règle (comme quoi, tout peut arriver, même l’impensable ! Smile), un film se retrouve « hors classement ». Je m’explique : PACIFIC RIM de Guillermo del Toro, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est le film qui m’a le plus enthousiasmé en 2013

J'ai du mal à comprendre, enfin si je comprends, mais est-ce que la première qualité d'un film n'est-elle pas de procurer de l’enthousiasme à celui qui le regarde justement au lieu de se résumer trop souvent qu'à des critères "techniques" ?

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Classement ciné 2013 le Mar 31 Déc - 16:21

Phil


Admin
Je m'explique là dessus dans la suite du texte.
Parce qu'on peut très bien prendre un grand plaisir à des trucs pas bien. Par exemple, je m'éclate quand je revois Top Gun. Ou Lasko. Mais ça me ferait mal au cul de les mettre en tête de classement  Laughing 
Plus sérieusement, je pense en effet que tu vois ce que je veux dire - et la place prise par Pacific Rim dans mon post lui rend bien son statut de "film de l'année de Phil", finalement.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

18 Re: Classement ciné 2013 le Mar 31 Déc - 19:01

Tu compares Top Gun a Pacific Rim, je crois que plus jamais je te parle :p

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Classement ciné 2013 le Mar 31 Déc - 19:12

Phil


Admin
Oh, j'en connais qui feraient sûrement cette comparaison sérieusement ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

20 Re: Classement ciné 2013 le Mer 1 Jan - 17:04

Phil a écrit:Je m'explique là dessus dans la suite du texte.
Parce qu'on peut très bien prendre un grand plaisir à des trucs pas bien. Par exemple, je m'éclate quand je revois Top Gun. Ou Lasko.


Tu t'éclates, mais je ne crois pas que tu t'enthousiasmes, quand même !

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Classement ciné 2013 le Mer 1 Jan - 17:05

Séba a écrit:Tu compares Top Gun a Pacific Rim, je crois que plus jamais je te parle :p

Pas vu Top Gun. Mais bon...

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Classement ciné 2013 le Mer 1 Jan - 18:03

Phil


Admin
Cyrille a écrit:
Phil a écrit:Je m'explique là dessus dans la suite du texte.
Parce qu'on peut très bien prendre un grand plaisir à des trucs pas bien. Par exemple, je m'éclate quand je revois Top Gun. Ou Lasko.


Tu t'éclates, mais je ne crois pas que tu t'enthousiasmes, quand même !

Certes.
Et vaut mieux avoir bu, aussi !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum