Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Stephen King at the movies

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

76Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 23 Aoû - 12:38

Phil


Admin
Je sais pas si c'est du pipeau, mais cette fin aurait un peu relevé le niveau (sans que ça devienne bien pour autant, à mon avis) !

http://www.latoursombre.fr/news-292--exclusif-la-fin-alternative-de-la-tour-sombre-aurait-du-etre-plus-tragique

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

77Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 23 Aoû - 13:15

Ca n'aurait pas sauvé le film mais ça aurait respecté un tout petit peu plus le bouquin et le principe d'une quête sans fin ...
Peut-être que dans 20 ans, on aura le droit à une adaptation plus sérieuse...

Voir le profil de l'utilisateur

78Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Jeu 24 Aoû - 22:46

Pourquoi vouloir toujours des adaptations ? J'espère que dans 20 ans, on sera passé à autre chose

Voir le profil de l'utilisateur

79Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Jeu 24 Aoû - 23:16

Phil


Admin
J'en doute (on y était déjà il y a 20 ans Smile)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

80Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Ven 25 Aoû - 12:11

C'est pas un souhait, juste un constat donc tant qu'à puiser dans la littérature pour trouver de l'inspiration autant que ce soit bien fait.

Voir le profil de l'utilisateur

81Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Sam 26 Aoû - 21:26

Sauf qu'on tourne en rond parce que pour certains "bien", c'est paraphraser, pour d'autres, c'est l'inverse, avec toute la palette entre les deux

Voir le profil de l'utilisateur

82Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 6 Sep - 19:12

Phil


Admin
Bande-annonce de l'adaptation (apparemment fidèle et servile) de Jessie - le 29 septembre sur Netflix :



Pas un King exceptionnel, mais le concept peut mieux passer à l'image qu'à l'écrit.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

83Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Jeu 7 Sep - 16:25

Phil


Admin
IT a été présenté en avant-première et aux critiques en début de semaine, est sorti aux Etats-Unis aujourd'hui... et les premiers retours sont très très positifs ! Joie bounce

Seconde joie : la deuxième partie, qui s'attachera donc à la partie "adulte" - est officiellement mise en chantier, toujours avec Muschietti aux commandes.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

84Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Lun 11 Sep - 16:24

Phil


Admin
à l'occasion de la sortie de It, semaine spécial Stephen King sur HD1. Cool ! 
En plus, y'a Shining, cool ! 

Bon, on se calme : à y regarder de plus près, c'est le téléfilm et pas le film de Kubrick, et la programmation globale est toute merdeuse. 
Pas cool ! 

Lundi 18 : Salem - pas celui de Tobe Hooper (ça aurait pu faire un hommage, dommage), le téléfilm naze de 2004. 
Mardi 19 : Shining version télé prout, donc
Mercredi 20 : Détour Mortel, téléfilm pourri d'après une bonne novella de Nuit Noire, Etoiles Mortes
Jeudi 21 : Ca, le téléfilm qui sera devenu obsolète la veille avec la sortie de la nouvelle version qui va l'enfoncer
Vendredi 22 : La Maison sur le lac, alias Bag of Bones - bouquin pas terrible, téléfilm itou. 

Waow.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

85Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 20 Sep - 10:57

Phil


Admin
Phil a écrit:IT a été présenté en avant-première et aux critiques en début de semaine, est sorti aux Etats-Unis aujourd'hui... et les premiers retours sont très très positifs ! Joie bounce

Seconde joie : la deuxième partie, qui s'attachera donc à la partie "adulte" - est officiellement mise en chantier, toujours avec Muschietti aux commandes.

Séance en couple réservée pour vendredi soir...
Bon, après les premières critiques, les échos suivants sont plus mesurés. Mais je pense que ça va être inregardable objectivement, de toute façon.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

86Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Ven 22 Sep - 22:15

Phil


Admin
Vais pas avoir le courage de parler du film ce soir, et pas sûr que j'aurais le temps ce week-end...
Du coup, pour l'instant, je recopie mon court laïus déposé sur le sujet "Avis chiffrés" du forum de Mad :

ÇA : 5/6
Le film n'est pas parfait, il use et abuse trop de ses effets, ne se laisse pas la possibilité de respirer en voulant caser un élément du livre au moins dans chaque scène...
Mais j'ai tellement souvent eu l'impression de replonger dans mon livre préféré de mon auteur préféré, retrouvant les émotions et sensations de chacune de mes lecture et relectures du bouquin; que ça m'a complètement retourné.
Et le casting de gosses est parfait (non, je vais pas en rajouter une couche sur Beverly...)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

87Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Sam 23 Sep - 14:37

Mmmh... Je crains le pire

Voir le profil de l'utilisateur

88Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Sam 23 Sep - 19:33

Phil


Admin
ça sera moins douloureux, déjà, vu que t'aimes pas le bouquin !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

89Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Jeu 28 Sep - 14:25

Phil


Admin
Pas de saison 2 pour la série tirée de The Mist  qui est apparemment bien pourrave et n'a jamais réussi à faire oublier le film !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

90Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Dim 1 Oct - 10:43

Phil


Admin
Vu hier l'adaptation pour Netflix de GERALD'S GAME (Jessie, en français) par Mike Flanagan (Ouija, Before I wake up et autres merdasses d'horreur dans le même genre).

Le bouquin est loin d'être un grand King à mon avis, tout juste bon. Handicapé par des problèmes de structure : 100 premières pages chiantes, 200 pages très bien, 100 dernières pages nazes. Et un gros défaut qu'on retrouve parfois chez lui : dans ces 100 dernières pages nazes, une surcharge d'explications inutiles et de digressions qui parviennent à tuer le concept du livre, pourtant très fort. Ce concept, c'est un huis-clos dans la tête d'un seul personnage, la Jessie du titre, attachée aux barreaux du lit suite à un jeu sexuel avec son maris, qui a mal tourné.

Double gageure pour le film, donc : réussir à retranscrire à l'écran une matière totalement non cinématographique, et parvenir à gommer les défauts du livre.
Sur le premier point, il s'en sort très bien. Le film trouve un moyen ingénieux d'incarner les monologues du personnage et s'avère tout le temps inventif dans sa mise en scène, tout le temps prenant. Il n'hésite jamais à rentrer dans le lard, et ne zappe pas le malaise des souvenirs de Jessie liés à son père et à l'éclipse, ni, surtout, la scène de libération, aussi crade que dans le livre. Et réserve quelques bonnes scènes d'angoisse et des visions d'horreur saisissantes.
De l'autre côté, s'il parvient à entrer directement dans le vif du sujet, on ne passe pas à côté de l'épilogue lourdement explicatif, complètement foiré (à l'image du livre, donc).

Dommage, car on passe à côté d'une superbe réussite; mais en l'état, le fil est parfaitement convenable. Mon conseil : arrêtez après l'accident de voiture, et ça sera très bien Very Happy.
Et le duo Carla Gugino / Bruce Greenwood est impeccable.


(reste à venir dans quelques semaines, toujours sur Netflix, l'adaptation de 1922, nouvelle bien dark tirée de Nuit Noire, Etoiles Mortes, qui promet beaucoup)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

91Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 8 Nov - 16:12

Phil


Admin
Phil a écrit:(reste à venir dans quelques semaines, toujours sur Netflix, l'adaptation de 1922, nouvelle bien dark tirée de Nuit Noire, Etoiles Mortes, qui promet beaucoup)

J'ai profité de mon "mois gratos Netflix" pour le voir sans passer par l'Albanie. Et tant mieux; ça aurait été dommage de prendre des risques pour ça : c'est pas terrible... Et typiquement dû à un problème d'adaptation : entre le papier et l'écran, on a perdu (quasiment) toute la noirceur, l'atmosphère putride, la violence psychologique, de la nouvelle. Je me souviens d'un truc qui m'avait retourné l'estomac et la tronche, décrivant sur la longueur le calvaire physique et mental des personnages; le film Netfloux est assez inoffensif et ne provoque jamais grand-chose chez le spectateur. 

C'est pas désagréable pour autant. Certaines scènes parviennent à s'extirper du marasme. Thomas Jane (méconnaissable) est super. La fin est bien (je me souviens plus si c'est la même que dans la nouvelle). 

Mais bon, on peut s'en passer. Plus que de l'adaptation de Jessie - meilleure malgré sa fin foireuse. Comme le bouquin-Jessie était moins bien que la nouvelle-1922, ça reste dans la logique globale des adaptations de King à l'écran.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

92Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 13 Déc - 12:39

Phil


Admin
Sortie du volume 2 de IT déjà planifiée le 18 septembre 2019 chez nous Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

93Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Jeu 14 Juin - 8:20

Phil


Admin
Après Jessie, Mike Flanagan se retrouve aux commandes de l'adaptation au ciné de Doctor Sleep, et j'aimerais pas être à sa place ! Pas pour l'adaptation en elle-même, mais parce qu'il sera forcément comparé au Kubrick de Shining - et quoi qu'en pense le King, c'est pas une position facile !
On a appris hier que ce serait Ewan Mc Gregor qui reprendrait le rôle de Danny Torrance - bon choix sur le papier.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

94Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Jeu 21 Juin - 22:13

Phil


Admin
Nouvel ajout au casting de ÇA Volume 2, dont le tournage vient de commencer... Xavier Dolan !!! Qui jouera un tout petit rôle (une ou deux scènes dans le bouquin), celui de l'homo victime d'un meurtre homophobe à Derry dans un flashback.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

95Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Ven 29 Juin - 16:54

Phil


Admin
Tu as la preuve que King a de nouveau le vent en poupe quand tu vois apparaître de tels projets, avec un réalisateur qui n'a a priori rien à voir avec l'univers de l'écrivain ! 
http://www.cinechronicle.com/2018/06/fatih-akin-va-adapter-firestarter-de-stephen-king-118292/

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

96Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 4 Juil - 20:01

Phil a écrit:Vu hier l'adaptation pour Netflix de GERALD'S GAME (Jessie, en français) par Mike Flanagan (Ouija, Before I wake up et autres merdasses d'horreur dans le même genre).
J'avais pas un grand souvenir du bouquin et le film n'est pas très emballant bien que bien joué et avec des idées de mise en scène intéressantes, ce qui en fait paradoxalement une adaptation très réussie.

Voir le profil de l'utilisateur

97Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 3 Oct - 17:04

Phil


Admin
Sortie de ÇA 2 le 18 septembre 2019 !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

98Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Mer 10 Oct - 15:18

Phil


Admin
La première bande-annonce de la nouvelle adaptation ciné de Simetierre :




Gros bof.
On peut reprocher plein de choses au film de Mary Lambert de 1990. Mais certainement pas de trahir l'ambiance et la noirceur du livre au profit de frissons cinématographiques faciles. Tout le contraire de ce truc très dans l'air du temps, qu'on ne saura probablement pas distniguer de Insidous 32 ou Conjuring 26...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

99Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Jeu 7 Fév - 16:08

Phil


Admin
La bande-annonce finale de la nouvelle version de Simetierre vient d'être diffusée.
Et il semblerait que ce soit cette fois la fille adolescente de la famille Creed qui meurt, plutôt que le petit garçon. ça semble être juste un détail... mais c'est fondamental, dans le roman de King !
Si c'est avéré dans le résultat final, c'est ridicule. Parce que TOUT le bouquin de King, toute sa noirceur, la façon dont il choque son lecteur en titillant des choses très intimes et difficiles, repose justement sur le fait qu'il "ose" tuer un gosse de 5 ans, et le faire revenir en zombie maléfique.

Je ne décolère pas contre le manque de couilles de ces producteurs de merde en 2019 - qui recherchent le frisson facile, surtout sans risquer de faire trop bobo au spectateur...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

100Stephen King at the movies - Page 4 Empty Re: Stephen King at the movies le Lun 15 Avr - 9:13

Phil


Admin
Pffff, mais quelle purge, cette nouvelle version de Simetierre !!!

Non, j'exagère un peu (sans blague, Phil qui exagère ?).
Pendant la grande majorité du film, scénaristes, producteurs et réalisateurs transforment le grand roman morbide et sombre de King en un film d'horreur des années 2010 post-Conjuring lambda, pas honteux mais sans intérêt. Exit l'ambiance désespérée et l'atmosphère putride, le vertige face à la mort et les interrogations philosophiques autant que viscéral. Bienvenue aux jump-scares, aux gros effets lourdingues, à la surexplication inutile, au surlignage de chaque idée. Les personnages découvrent le cimetière d'animaux domestique, braoum, grosse musique qui fait peur. L'accident qui coute la vie à l'enfant de la famille, pif paf, montage débile de film d'action. La gosse qui revient d'entre les morts, vlan, je te roule des yeux et je saute au plafond comme le premier possédé venu.
On pourra reprocher bien des choses à la première adaptation ciné de Mary Lambert en 1989 : au moins, elle essayait de rendre la nature du bouquin, et ne le transformait pas en film d'horreur pour ados en mal de sensation (à peine) fortes.

Puisqu'on en est à parler d'adaptation, abordons LE gros sujet qui fâche : le changement de "victime", qui passe du tout petit garçon à la fille de 9 ans. Si ça continue de poser des questions en termes de frilosité des producteurs, ce n'est pas si préjudiciable que ça au premier abord, quand on voit le film. ça pourrait même amener un sous-texte intéressant lié au complexe d'Oedipe, absent du roman original (sauf que c'est pas exploité). En terme d'impact, ça reste la perte d'un enfant, donc toujours douloureux. C'est d'un point de vue narratif et, encore une fois, en terme de répercutions à l'écran, que c'est plus problématique. Parce que la petite fille qui revient n'est qu'une sorte de possédée comme une autre, une "méchante zombie qui tue" déjà vue cent fois. En philosophant sur la vie, la mort, les petites fleurs. Bien loin de l'inquiétante étrangeté du bambin mutique et monolithique arborant un scalpel.

Mais tout ça, finalement, ne serait qu'un exemple de plus d'adaptation bas-du-front d'un livre pas du tout destinée au même public que le film, s'il n'y avait la fin. Les 5 dernières minutes du film, absolument catastrophiques, ridicules, débiles, merdiques, hors sujet, crétines ! C'est même pas le problème d'avoir changé la fin originale; c'est de l'avoir changé pour en faire cette daube. Et d'enchaîner avec le générique de fin accompagné d'une merde rock-FM pathétique, bien à l'image de ce qu'on vient de voir (et qui s'avère être une reprise des Ramones, faudrait que j'écoute la version originale, tiens). A posteriori, cette fin éclaire en fait le film à l'aune de ce qu'il est - et dont je parle depuis le début : un film d'horreur light pour américains de 16 ans qui n'ont pas lu le livre et ont envie de voir Annabelle 12 plutôt qu'un truc qui va les remuer profondément.

Vivement It Chapter 2, pour remonter le niveau !
(ou la suite de La Tour Sombre, mouarf)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum