Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les aventures littéraro-chtarbées de Thursday Next

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Phil


Admin
Lu le premier volume des aventures de Thursday Next par Jasper Fforde, L'affaire Jane Eyre.

Cyrille, qui me l'a prêté (ainsi que les 3 suivants), m'avait dit que c'était excellent. Et en effet, c'est même mortel ! Ca a peut-être le défaut de partir un peu dans tous les sens et de vouloir en rajouter sans arrêt dans le délire. Parfois trop - on pourra trouver quelques péripéties inutiles venant surcharger inutilement l'intrigue. Rien de bien méchant néanmoins, tant le tourbillon de folie du livre nous happe sans laisser le temps de respirer.

Le plus fort, c'est l'univers de Fforde, complètement cinglé, à mi chemin entre Neil Gaiman et Terry Gilliam. Une uchronie bizarroïde dans laquelle la littérature est élevée au rang de religion, ou les brigades d'opérations spéciales se promènent dans les romans et veillent à ce que les fins de livres ne soient pas changés, ou les Chronogardes se promènent dans le temps, où l'Angleterre est en guerre contre la Russie en Crimée depuis 130 ans mais où les guerres mondiales n'ont pas eu lieu... Sur ce monde foisonnant, Fforde greffe une intrigue de roman noir. Et joue à fond sur les différents niveaux du récit, les mises en abyme et les références multiples aux classiques de la littérature anglaise.

C'est complètement tordu, jouissif, bourré d'humour et enlevé.

J'enchaîne directement avec le second, Délivrez-moi !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Tu oublies le principal : dans l'univers de Jasper Fforde, la littérature est une sorte de monde. Les romans sont "joués" par des acteurs lorsque quelqu'un du monde réel lit un livre. Et quand il n'y a pas de lecteurs, ils font autre chose.

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Oui, les gens des romans vivent leur vie en dehors de l'histoire écrite par l'auteur...
Juste pas sûr que ce soir "le principal", vu qu'il y a tellement de trucs à chaque page !  Very Happy 

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Ben c'est un peu le truc sur lequel tout est basé (beaucoup plus que l'uchronie)

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Certes.
Au début du second (pour l'instant au bout de 100 pages), les paradoxes temporels jouent aussi un rôle important.

Enfin, c'est assez indescriptible, en fait - faut les lire surtout !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Ben c'est un peu le truc sur lequel tout est basé (beaucoup plus que l'uchronie)

Surtout à partir de la moitié du second volume, en effet - t'avais en fait anticipé sur ma lecture en cours !  Very Happy 
Second volume peut-être encore meilleur que le premier, partant moins dans tous les sens.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Le troisième, LE PUITS DES HISTOIRES PERDUES, se déroule quant à lui entièrement dans le Monde des Livres (sauf 2 courts passages dans le monde "réel"). C'est toujours aussi jouissif, même si j'ai trouvé là qu'il n'y avait pas vraiment d'histoire (l'enquête principale ne prend vraiment corps que dans le dernier tiers du livre, même si ça s'appuie sur des éléments mis en place au début). C'est compensé par la suite de l'évolution des personnages et des enjeux de la série, et toujours plus d'idées géniales et de folie au niveau de la description de l'univers chtarbé du bouquin.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Avec SAUVEZ HAMLET !, Fforde clôt ce qu'il considère comme la "saison 1" des aventures de Thursday Next. Pour ça, après un troisième livre entièrement situé dans le monde des livres, il ramène cette fois son héroïne dans la "réalité" dès le second chapitre (enfin, avec une forme de mise en abyme à quelques moments où Thursday se demande si elle n'est pas elle-même un personnage du roman qu'on est en train de lire !). Et il se démène pour terminer tous les arcs narratifs lancés depuis le début de l'histoire. Dans un récit cette fois très structuré, même si ça continue de partir dans tous les sens, jusqu'à un match de croquet aux règles imbitables à l'issue duquel doit se décider le sort de l'humanité. Dans ce tourbillon de délire toujours plus dingue, l'auteur n'oublie jamais ses personnages, et nous mène jusqu'à un final superbe et émouvant reposant sur un twix osé.

Non seulement c'est toujours du bonheur en barre qui se dévore à toute vitesse, mais en plus c'est un véritable tour de force narratif et conceptuel qui laisse sur le cul.

Apparemment, la "saison 2" (pour l'instant 2 livres publiés en français, un en anglais, et un dernier à venir) est moins bien - mais ça va pas m'empêcher de m'y atteler très bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Lu les deux volumes suivants constituant le début de la "saison 2" des aventures de Thursday Next : Le Début de la fin et Le mystère du hareng-saur. Comme le disent la plupart des critiques et Cyrille (qui me les a prêtés), c'est moins bon que l'excellent quatuor inaugural. C'est surtout que ça commence à tourner en rond, ou plutôt à virer au portnawak. Fforde semble plus attiré par le fait de développer un univers de plus en plus dingue, avec moult mises en abymes et délires littéraires. Ce qui serait une bonne idée s'il n'en oubliait pas en même temps de raconter des histoires et de continuer de développer ses personnages. Or, on s'en fout un peu de ce qui se passe dans ces livres, encore plus dans le second où la résolution de l'énigme complètement tirée par les cheveux a encore moins d'intérêt que toutes les péripéties survenues avant. Même lui semble s'y perdre, comme dans ces quelques passages dans le cinquième où un récit à la première personne raconte des trucs qui ne se déroulent pas en présence de l'héroïne, par exemple.

Reste que j'ai quand même trouvé ça toujours assez jouissif. Même sans s'intéresser aux histoires, on est toujours entraîné dans un univers plein d'humour et de folie. J'ai encore lu ces livres avec grand plaisir, et certaines idées dans la mise en scène du "Monde des Livres" et de ses rapports avec le faux-réel du livre m'ont bien troué le cul.



Et je viens de voir que le prochain volume Petit enfer dans la bibliothèque(= The Woman Who Died a Lot) sortira au Fleuve Noir le 13 novembre prochain.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
En effet, pas terrible, le septième volume Petit enfer dans la bibliothèque... (Cyrille le dit ici : http://blog.cyrille.free.fr/?p=830)
ça commence à sérieusement tourner en rond, le problème étant que ça ne raconte plus rien (ou de manière complètement bordélique). Et en plus, ça ne se passe plus du tout dnas le monde des livres ! (cela dit, le dernier volume à paraître - toujours pas de titre et de date de sortie en France pour Dark Reading Matter - devrait y revenir, si l'on en croit la fin de celui-là)
J'ai néanmoins plus aimé que Cyrillou, l'univers de Fforde fonctionnant encore par moments auprès de moi. Mais bon, on peut toujours largement se limiter aux 4 premiers.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum