Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Little Big MANN

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Little Big MANN le Jeu 25 Sep - 19:02

Phil


Admin
Ouverture d'un sujet consacré au grand Michael Mann - même si ses films récents m'ont moins convaincu que par le passé, ça reste le mec qui a fait (entre autres) Le Dernier des Mohicans ou Heat, quoi !

Et son prochain BLACKHAT (sortie le 14 janvier) promet d'envoyer méchamment du pâté, s'il faut en croire la bande-annonce toute fraiche de ce cyber-thriller avec Thor dans le rôle principal :

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Little Big MANN le Ven 31 Oct - 12:02

Phil


Admin
Je n’avais jamais vu LE SOLITAIRE – on préférera le titre original THIEF, d’autant que si le film parle bien d’un voleur, il n’est en rien solitaire ! - second film de Michael Mann diffusé sur TCM pendant le mois où on avait la chaîne gratos sur Free. J’ai donc profité de cette diffusion pour rattraper cette lacune… et j’ai bien fait ! En effet, même si le film ne compte pas parmi les franches réussite du réalisateur qui s’affirmera bien plus meilleur ensuite, c’était intéressant à plus d’un titre. A commencer par le fait que c’est bien un prototype du Mann qui explosera dans les années 80, et donc du Mann sur lequel à peu près tout le monde s’extasie aujourd’hui. Le film pourra certainement paraître daté, avec son esthétique eighties, sa lumière bleu-nuit, sa musique électronique signée Tangerine Dream, sa réalisation ostentatoire, etc. en ce qui me concerne, tout ça ne me gêne absolument pas, bien au contraire ! D’autant qu’on y détecte déjà le classicisme étrangement moderne du réalisateur, qui s’appuie sur les motifs du cinéma policier et d’action de son époque pour livrer un conte moral sous forme de tragédie classique. Ainsi, si le film fait beaucoup penser à son Manhunter ultérieur (en moins bien) d’un point de vue esthétique, l’histoire, les personnages et le fond se rapprochent plutôt de Heat (en moins bien itou). Ne serait-ce que dans cette inversion des valeurs qui fait de son perceur de coffres un héros aux valeurs positives face aux représentants de la loi qui sont des personnages négatifs. Ce n’est pas assez bien rythmé pour tenir complètement la route, et Mann avait encore des progrès à faire en matière de mise en scène, mais c’est du bon polar solide, avec qui plus est un James Caan impressionnant. Et puis, ça (me) fait toujours plaisir de me faire du bon cinéma de quand j’étais jeune et découvrais tout ça les mirettes écarquillées 

La semaine dernière, j’avais aussi vu LA FORTERESSE NOIRE (The Keep), que Mann a réalisé deux ans après – que je pensais avoir déjà vu il y a bien longtemps mais non (ou alors j’en avais gardé aucun souvenir).
Le film est célèbre pour avoir été tripatouillé par les producteurs qui ont offert un tournage cauchemardesque au réalisateur. Qui s’est alors tourné vers la télé un petit moment, histoire d’envoyer deux flics en Floride et de créer un nouveau genre de policier cool et con. De fait, c’est un peu un bon concept gâché. Cette histoire de nazis envoyés dans une forteresse en Roumanie où ils affrontent un monstre antédiluvien mi Golem mi vampire, le mal confronté au mal, toussa (tiré d’un roman de F. Paul Wilson), avait tout pour être un bon film fantastique. Confié à Michael Mann qui avait déjà défini une certaine esthétique de cinéma (voir plus haut) qu’il développera encore plus ensuite, ça pouvait donner un grand film. Mais non : c’est confus, les personnages ne sont pas bien définis, on ne s’intéresse jamais vraiment au film. Bon, forcément, c’est pas complètement raté – et même si là encore ça paraîtra daté (mêmes raisons que pour Thief – musique de Tangerine Dream comprise), la maîtrise visuelle de Mann et les acteurs au top (casting trois étoiles : Scott Glenn, Ian MacKellen – Magnéto jeune, ça vaut son pesant de cacahuettes ! – Jurgen Prochnow, Bariel Byrne…) font le boulot. Mais bon, c’est pas très bien quand même, quoi.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: Little Big MANN le Ven 31 Oct - 12:12

Phil a écrit:Le film pourra certainement paraître daté, avec son esthétique eighties, sa lumière bleu-nuit, sa musique électronique signée Tangerine Dream, sa réalisation ostentatoire, etc. en ce qui me concerne, tout ça ne me gêne absolument pas, bien au contraire ! .

C'est vrai que c'est la première impression qui ressort en regardant ce film et en même temps, on s'est extasié devant Drive.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Little Big MANN le Ven 31 Oct - 13:20

Phil


Admin
"On", s'est extasié, oui, ceux qui apprécient ce cinéma ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

5 Re: Little Big MANN le Jeu 19 Mar - 23:03

Phil


Admin
HACKER (titre français de Blackhat, c'est un peu moins débile que d'habitude, mais quand même encore un peu) n'est pas un des meilleurs films de Michael Mann. La faut surtout à 2 trucs :
- un scénario pas toujours très bien tenu, et comportant surtout des incohérences. Notamment dans les scènes de hacking, qui font encore plus rigoler quand on travaille dans la sécurité informatique (mais pas besoin de ça pour se marrer). Le mec de la NSA qui ouvre un PDF attaché au mail lui demandant de changer son mot de passe, c'est même plus la faute lourde, il mérite la condamnation à mort !
- une mise en scène qui se fracasse contre 2-3 écueils, et ça, c'est dramatique ! C'est surtout au début du film, en fait. J'veux dire : Mann est probablement, avec David Fincher, le seul réalisateur américain actuel capable de filmer absolument tout, et avec classe, encore. Sauf que là, il se vautre en illustrant des scènes en images de synthèse à l'intérieur des ordinateurs où le virus informatique se propage comme une vraie maladie, et c'est pas très bien vu.

Tout le début du film est assez abrupt, en fait; on a l'impression que le film a souffert au montage (il ne me semble pas que ce soit le cas - c'est plutôt la sortie internationale du film, qui a été sacrifiée par Universal).
Mais bon, pas grave. Parce qu'à part ça, c'est mortel ! Mann continue de faire ce qu'il sait faire le mieux, et ça donne un film totalement immersif et magnifique visuellement. Le traitement "réaliste" des scènes d'action (il y en a 3 à tout casser, mais elles déchirent tout) fonctionne encore une fois parfaitement. C'est monstrueusement mis en scène, la musique est superbe, et les acteurs excellents, à commencer par Thor, vraiment étonnant.

A 72 ans, le réalisateur continue de montrer qu'il faut compter sur lui et qu'il peut encore aisément faire la leçon à ses collègues, en nous livrant le techno-thriller le plus envoutant vu depuis un bon moment. Bravo !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

6 Re: Little Big MANN le Dim 22 Mar - 13:19

Je confirme (ou pas) la semaine prochaine

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Little Big MANN le Mer 25 Mar - 22:46

Moi j'adore ! Même les scènes en image de synthèse ! La mise en scène magistrale avec toutes ces séquences de nuit dont seul Mann à le secret, l'explosion de la voiture et sa suite alors qu'il a bien endormi le spectateur, la musique également ... beaucoup de choses d'ailleurs m'ont fait penser à Miami Vice, la série. On peut lui pardonner aisément les quelques bricolages dans le script autour de la sécurité informatique, d'autant que ça améliore la lisibilité.
Vivement le prochain !

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Little Big MANN le Mer 25 Mar - 23:01

Phil


Admin
Ça m’a surtout fait penser à Miami Vice le film (génial) ! Et, plus étrangement, au Dernier des Mohicans...
Plus le temps passe, plus le film se bonifie. En fait, on oublie facilement ses défauts au profit de ses grandes qualités.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

9 Re: Little Big MANN le Jeu 26 Mar - 10:25

Je me mets au programme Le Dernier des Mohicans dans les trucs à voir prochainement car il y a des années (décennies) que je ne l'ai pas vu.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Little Big MANN le Jeu 26 Mar - 10:58

Phil


Admin
Honte sur toi !
(ça fait partie des films à revoir au moins une fois chaque année tongue)

Je pense que les 15 dernières minutes - la poursuite dans la montagne sans paroles, avec juste la musique grandiosissime de Trevor Horn - font partie du top 3 des trucs les plus beaux que j'ai jamais vus sur un écran.
Je m'en voudrais toujours de pas l'avoir vu au cinéma (et j'ai l'impression qu'on peut se brosser pour une reprise sur grand écran). Quand je l'ai vu en cassette vidéo en 93, me suis repassé le final trois fois de suite. Et j'ai re-regardé le film entier le lendemain avant d'aller le rendre.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

11 Re: Little Big MANN le Jeu 23 Fév - 14:55

Phil


Admin
Phil a écrit:(ça fait partie des films à revoir au moins une fois chaque année tongue)

Ou tous les deux ans ! Smile
Revu, cette fois en blu-ray Director's cut (pas grand-chose en plus, et rien de fondamental).
Et c'est terrassant de beauté.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

12 Re: Little Big MANN le Sam 23 Sep - 23:06

Phil


Admin
Yesssssssssss, sortie de Manhunter en blu-ray édition collector dlamorkitue le 14 novembre - cher mais indispensable !

https://video.fnac.com/a11016920/Manhunter-Le-Sixieme-sens-Edition-Ultimate-Exclusivite-Fnac-Blu-ray-DVD-Dennis-Farina-Blu-Ray?omnsearchpos=1

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

13 Re: Little Big MANN le Jeu 7 Déc - 18:54

Phil


Admin
Phil a écrit:Yesssssssssss, sortie de Manhunter en blu-ray édition collector dlamorkitue le 14 novembre - cher mais indispensable !

https://video.fnac.com/a11016920/Manhunter-Le-Sixieme-sens-Edition-Ultimate-Exclusivite-Fnac-Blu-ray-DVD-Dennis-Farina-Blu-Ray?omnsearchpos=1

Récupéré aujourd'hui (il a été repoussé de trois semaines, finalement)...
Non seulement c'est un film dont les fans attendaient impatiemment une édition Blu-ray digne de ce nom chez nous, mais en plus, collector de toute beauté ! Avec plusieurs versions du film, plein de suppléments (même si on en a perdu par rapport à la version U.S.), j'imagine un transfert de super qualité (je vérifie bientôt, évidemment), et un bouquin de 156 pages sur le réalisateur signé Marc Toullec (ex Mad, il y a bieeeeeeeeeen longtemps, quand c'était synonyme de qualité) !

bounce bounce bounce bounce bounce

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

14 Re: Little Big MANN le Mar 12 Déc - 9:53

Je me suis rendu compte que je n'avais jamais vu ce film. Peut-être que c'est le titre français qui m'a toujours repoussé. Je me suis rendu compte également que les aventures d'Hannibal Lektor avait déjà été adaptée au cinéma (avant le Silence des agneaux)
Je ne connais pas l'édition originale mais le transfert en blu-ray est parfait (même si j'ai vu un rip).
Pour le reste, on retrouve la patte de Mann et ici, son style 80's si caractéristique qui a marqué le petit écran avec Miami Vice.
Très bon film même si ma préférence va au Demme et surtout à la performance d'Hopkins.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Little Big MANN le Mar 12 Déc - 10:10

Phil


Admin
Ah, heureux d'avoir fait découvrir ce film au moins à une personne, alors ! 
Moi, c'était le contraire : quand Le Silence des Agneaux est sorti, j'étais dégouté de voir que "tout le monde" avait oublié Manhunter Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

16 Re: Little Big MANN le Mar 12 Déc - 15:12

Phil


Admin
De mon côté, revu le film en Director's cut - pas fondamental: à part une scène vers la fin, intéressante mais mal jouée et mal montée, il ne s'agit que de montages alternatifs de scènes existantes. En plus, en qualité DVD - t'es en train de regarder le film en qualité top, et soudain, du grain, une image moche, tu te dus : "ah, un montage alternatif". Pour les prochaines visions, ça sera le BR de la version ciné... (aui, apparemment, est en effet de super qualité, sauf une bande blanche sur le côté de l'écran dans la première scène de confrontation entre Will Graham et Hannibal Lecter, d'après ce que j'ai vu sur Mad).

Bon, après, le film en lui-même, c'est toujours une pure merveille, le meilleur film du réalisateur (avec Le Dernier des Mohicans et juste devant Heat et Collateral), un chef d'oeuvre impérissable (probablement mieux que Le Silence des Agneaux, même si pas de beaucoup)

J'ai aimé les suppléments, surtout les interviews des acteurs, pleines d'anecdotes sympas - le coup de Joan Allen qui tombe sur Tarantino s'extasiant devant le film pendant 10 minutes Smile... Moins les modules avec Axel Cadieux, un peu de la paraphrase.

Et le bouquin de Toullec est bien, mais limité à un côté "notes de production" (j'aurais aimé plus d'analyse et de critique), et surtout plein de coquilles ("Al Paconne", j'étais mort de rire tout seul comme un con) ! J'ai l'impression qu'il ont fait ça pas mal dans l'urgence pour sortir le coffret à peu près dans les temps.


Allez, direction le coffret To live and die in L.A. maintenant !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

17 Re: Little Big MANN le Jeu 18 Jan - 11:05

Phil


Admin
Dans le prolongement de la lecture du bouquin dans le coffret Manhunter, je me refais quelques films du réalisateur en ce début d'année. 

HEAT - que j'avais déjà vu deux fois par le passé, sans jamais adhérer au petit culte autour du film... J'avais beaucoup aimé, mais n'y avais jamais vu le grand film policier emblématique des années 90 que beaucoup y voient. Eh bien, la troisième aura été la bonne ! C'est clair que c'est un très grand film, et pas seulement pour le face-à-face historique entre De Niro et Pacino, pour le reste du casting 4 étoiles long comme le bras, pour les hallucinantes scènes de guerilla urbaine, pour l'ampleur du film-fleuve qui fait le tour de tous ses sujets en 2h45 captivantes... même si ça fait déjà beaucoup ! C'est aussi et surtout une grande tragédie moderne, presque mythologique, qui colle aux basques d'hommes dévorés de l'intérieur par une vie à laquelle ils ne peuvent échapper que dans une gigantesque fuite en avant. 

Moins grandiose et ambitieux, COLLATERAL (vu une seule fois à sa sortie au ciné en 2004) reste un polar typique du réalisateur. Donc très réussi et d'une efficacité à toute épreuve. Avec ce supplément d'âme à la Mann, qui transforme une série B policière en expérience sensorielle (ici, avec ses premiers tests de caméra numérique pour filmer certaines scènes de la nuit à Los Angeles) et brouille les pistes en gommant la frontière entre le bien et le mal. à noter, à la revoyure, la performance impressionnante de Tom Cruise; un de ces rôles où lacteur qu'on adore détester montre qu'il n'est pas arrivé à ce statut à part dans le cinéma américain complètement par hasard.

Reste à me refaire Miami Vice, dans les jours qui viennent.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

18 Re: Little Big MANN le Lun 29 Jan - 12:35

Phil


Admin
Phil a écrit:Reste à me refaire Miami Vice, dans les jours qui viennent.

Revu... et trouvé moins bien que les (deux) premières fois. ça reste bon, avec toujours cette capacité à moderniser la série en prenant tout ce qu'elle avait de novateur à l'époque, tout en virant la plupart de ce qui l'avait très vite ringardisée. Mais toute la première moitié est assez chiante - sans compter qu'il y a de gros problèmes d'écriture sur le début du film, qui plonge trop vite dans une intrigue dont on ne saisit pas toutes les prémisses. Et puis, le problème de le revoir après Heat et Collateral, c'est que tout ce qui est réussi là (les fusillades en mode guerilla urbaine, les scènes de nuit, Jamie Foxx...) est mieux dans les deux autres.

Après, c'est quand même au dessus de Public Ennemies, son film suivant que j'aime pas du tout (son seul ratage, a mon avis) !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum