Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

François Truffaut (pas le fleuriste, la grand réalisateur français)

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Phil


Admin
Ouverture d'un sujet consacré à l'un des plus grands cinéastes français de l'histoire (si si !), à l'occasion de l'expo et de l'intégrale qui lui sont consacrées à la Cinémathèque :

http://www.cinematheque.fr/fr/expositions-cinema/francois-truffaut/exposition.html?visualiser=contenu&rand=971781927

Vais ptet bien aller faire un tour à l'expo (pas aller voir les films, déjà presque tous vus et ceux qui me manquent m'intéressent pas).

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
1m69, ce n'est pas si grand que ça ...

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Tu l'as déjà faite, celle là !
(pour quelqu'un d'autre)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Ca me fait toujours rire.

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Place achetée pour l'expo à la Cinémathèque.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Visité l'expo Truffaut à La Cinémathèque : très bien, bien mise en scène, de beaux documents parfois anecdotiques mais qui font toujours plaisir, toute la carrière du réalisateur explorée via ses thématiques principales, en partant de l'enfance malheureuse et les débuts dans la critique jusqu'à son amour d'Hitchcock et du cinéma américain et sa participation à Rencontres du Troisième Type. J'ai juste regretté le peu de place accordé à La Nuit Américaine, mon Truffaut préféré. Et me suis bien marré au brouillon de critique de Godard sur Stanley Kubrick, à côté de la plaque.

Juste avant, j'ai regardé LA PEAU DOUCE, enregistré sur Arte en début de semaine.
Ce quatrième long-métrage du réalisateur datant de 1964 est une merveille, que j'avais jamais vue avant. L'histoire toute simple d'un homme qui prend une maîtresse de la moitié de son âge et doit cacher cette liaison à sa femme. C'est à la fois un condensé de tout le cinéma de Truffaut et un film qui arrive à faire le tour complet de la question, qui s'impose en archétype de film non pas sur un triangle amoureux (ça, c'était le précédent film du réalisateur, Jules et Jim) mais sur la mécanique complexe de la relation amant/maîtresse. C'est surtout un film très sensuel, totalement romantique au vrai sens du terme - jusqu'à la symbolique scène finale, impeccablement dialogué, et sensible au moindre détail, d'une précision folle. Ce qui est intéressant aussi, comme beaucoup de films de Truffaut d'ailleurs, c'est comme il constitue une photographie des moeurs et de la France de son époque.
Note = 5/6

Et ce soir, continuité encore (le hasard faisant bien les choses) avec la dernière émission Dans le Film dont l'invité est Jean-François Rauger, programmateur de la Cinémathèque.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Le doc Truffaut l'insoumis diffusé hier sur Arte : sympa, mais j'ai pas appris grand-chose; ça dépasse pas le portrait habituel du réalisateur. Sauf sur le côté "extrémiste vivant pour le cinéma", aspect connu là aussi, mais qui était bien montré là.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum