Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Neil Gaiman

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Neil Gaiman le Mer 8 Oct - 10:26

Phil


Admin
Ouverture d'un sujet consacré à l'auteur anglais multi-casquettes (la BD Sandman, les romans de fantasy, les scénarios...) à l'occasion de la sortie le 31 octobre de son roman L'OCEAN AU BOUT DU CHEMIN (toujours au Diable Vauvert).
Qui est semble-t-il excellent.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Neil Gaiman le Ven 31 Oct - 14:51

Phil


Admin
Acheté L'océan..., je le lis bientôt.
Et après Gaiman était en dédicace en France en fin de semaine dernière, compte-rendu de sa conférence (dont l'intégralité en audio) ici : http://club-stephenking.fr/4308-actualite (texte bourré de fautes de grammaire et de traduction, mais la parole de Neil est là)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: Neil Gaiman le Ven 14 Nov - 9:39

Phil


Admin
L'OCEAN AU BOUT DU CHEMIN est un bon Neil Gaiman, sans plus. Il souffre de ce qu'on pourrait appeler la "crise de l'auteur culte", qui touche aussi un mec comme Tim Burton dans le domaine du cinéma. Cette crise qui touche des artistes à l'univers très personnel et défini, qui finissent par y tourner en rond et n'ont plus rien à dire à un moment. ça reste toujours plaisant d'explorer cet univers, et les gars arrivent encore à nous toucher, nous émouvoir, nous émerveiller... mais plus à nous surprendre.

C'est accentué ici par le fait que, de son propre aveu, Gaiman a voulu s'éloigner du pur genre fantastique et merveilleux qui est le sien. D'écrire en quelque sorte un "livre sérieux". Il l'a d'ailleurs écrit en priorité pour sa femme Amanda Palmer, qui n'aime pas le genre. C'est vrai qu'on ressent une sorte d'affadissement dans les thèmes, et un assagissement. Qui a été payant puisque le livre a été formidablement accueilli, et a reçu le glorieux prix de "Book of the Year" en Angleterre.

Mais heureusement, ça reste encore du Gaiman pur jus. Un conte de fées parfois noir et toujours tordu, qui s'inscrit dans un imaginaire très anglais en prenant appui sur l'enfance de l'auteur. Le livre ne s'adresse pas directement aux plus jeunes comme pouvaient le faire Coraline ou Nobody Owens, mais il devrait leur plaire. Tout comme aux adultes amateurs de l'auteur, à condition de savoir qu'on n'y retrouvera pas les délires les plus saisissants d'un American Gods, De Bons Présages ou Neverwhere.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum