Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

AYERDHAL

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 AYERDHAL le Mar 14 Oct - 16:33

J'ai fini de dévorer le dernier Ayerdhal en date, Bastards qui arrive très rapidement dans les bacs après son Rainbow Warrior, lui qui avait un rythme plutôt relax de publication. Ce qui est loin de me déplaire.
Ici Ayerdhal revient à un style dans lequel il est très à l'aise, mélange de polar/thriller et de SF, toujours à la limite du réel. On avait déjà pu le tester sur L'Histrion/Sexomorphoses ou plus récemment avec Transparences/Résurgences.
Ici tout commence sur un fait divers pas banal. Trois malfrats qui tentaient de dépouiller une grand-mère dans un bas fond de New York sont retrouvés morts dans des circonstances plutôt étrange. Alexander Byrd, écrivain à succès en panne totale d'inspiration trouve dans ce fait divers, l'élan nécessaire pour se lancer dans l'écriture de son nouveau roman. Il va rapidement découvrir que derrière ce mystère se cache des personnages aux desseins beaucoup moins banals.

Comme d'habitude, c'est un plaisir pour les yeux. En plus d'être doté d'un imaginaire débordant, Ayerdhal sait raconter des histoires et surtout les écrire (qualité qui tend à disparaître chez certains auteurs) !
Et pour corser l'exercice, Ayerdhal, dans cet hommage au polar américain (en particulier Charyn et Spinrad) se prend pour un américain qui aurait traduit son propre livre d'anglais en français comme dans cet extrait par exemple : 
" - A la bonne heure ! s'exclame Jérôme. Tu sais comment les Français appellent le Bogeyman ?
   - Aucune idée.
   - Le croque-mitaine. Ca signifie the Crunch Mitts. C'est une belle image, non ? Ils ont aussi une autre expression rigolote pour dire sensiblement la même chose : le père Fouettard."


Bastards est aussi un bel hommage aux chats en qui Ayerdhal semble avoir plus de foi qu'en l'humanité.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: AYERDHAL le Mar 14 Oct - 17:16

Phil


Admin
Déjà intégré à ma liste de lecture - je le prends à la bibli dès qu'il y est disponible.
(sauf que si c'est un livre pro-chats, ça va pas aller !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: AYERDHAL le Mar 23 Déc - 14:20

Phil


Admin
J'en ai déjà dévoré la moitié depuis hier : c'est mortel ! (même si trop pro-chats Rolling Eyes)
Et ça atteint des niveaux de délires nonsensiques assez hallucinants...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: AYERDHAL le Lun 29 Déc - 22:23

Phil


Admin
Peu lu ces derniers jours, avec les festivités de Noël - donc fini seulement ce soir... aussi parce que je trouve que ça s’essouffle un peu dans la seconde moitié. Alors que ça devient plus trépidant, ce qui est un peu étrange. C’est surtout que le livre devient plus confus, en voulant trop multiplier les rebondissements et les scènes d’action héanaurmes. À un moment, j’ai arrêté d’essayer de comprendre ce qui se passait et les liens entre le peuple des femmes chats.
Reste un super divertissement bien délirant, qui fait passer un très bon moment; parfait en cette fin d’année.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum