Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

DEPECHE MODE

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 7 sur 9]

151 Re: DEPECHE MODE le Ven 9 Déc - 11:27

Phil


Admin
Voilà, comme à la tournée précédente, mon CE propose des places pour le concert au SdF à 62e au lieu de 87 en catégorie 2.
On va voir si je me laisse tenter...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

152 Re: DEPECHE MODE le Lun 16 Jan - 19:47

Phil


Admin
Dave Gahan dans Q Magazine :

With Arctic Monkeys producer James Ford acting as a referee between Dave Gahan and Martin Gore, the electro-pop veterans deliver their most charged record in years.

Making a Depeche Mode album can be an intense affair, as singer Dave Gahan admits, mainly because of the sometimes fraught creative relationship between himself and multi-instrumentalist/chief songwriter Martin Gore. “Martin comes with a bunch of songs that he feels very cocksure about and rightly so,” Gahan notes with a laugh. “I come along with a bunch of my own demos and basically we duel it out.”

While Gore has been the band’s main songwriter since 1981, Gahan has been co-writer since 2005 album Playing The Angel. For the recording of their upcoming 14th LP, Spirit, due in the spring, produced James Ford (Arctic Monkeys, Florence + The Machine) sat the pair down to talk through their collaborative differences.

“I would say with this record there was a lot more tension in some ways,” the singer admits. “James was great at mediating, making us sit together, making us talk it out, making us see the strengths. He was basically like, ‘From what I know, it’s Martin’s songs and your voice and the two things come together.’”
As a result, Spirit will be made up of mostly Gore’s songs, interspersed with a few choice Gahan tunes. “I’m kind of on the bench,”quips the singer. “Martin gets to play full-time, and I get a few minutes here and there, and that’s alright. I appreciate that more and respect it more, rather than it getting weird. It certainly got weird for a little bit and then it got better.”

Spirit was recorded in spring and summer 2016 at Sound Design Studios in Santa Barbara and Jungle City Studios in New York, with its 10th-level floor-to-ceiling windows overlooking the High Line on Manhattan’s West Side.

“We were kind of in a dungeon in Santa Barbara,” says Gahan. “Even though we were in the beautiful sunshine it’s one of those studios that’s got no windows. It’s buried away. When we were in New York it was the complete opposite. Jungle City is full of light. I like working in New York because I just feel like the city feeds what you’re doing. You get some buzz and energy.”

Combined with the fact that the band are working with Ford for the first time after a trio of albums with producer Ben Hillier, Spirit has turned out to be the most energised Depeche Mode album in years. “It kind of attacks you,” Gahan enthuses. “It feels like a very confident Depeche Mode album. James was very enthusiastic. He gave us the shot in the arm that we needed. He kept us on our toes.”

The first track to be released will be the rallying Revolution with its hookline: “Where’s the revolution?/Come on people you’re letting me down.” Gahan says that there is also a socio-political theme to other songs on Spirit, such as Poison Heart, Scum and No More.“I mean, you can’t not be affected by what’s going on in the world,” he reasons. “I think it’s crept on to the record, definitely. We’re all quick to jump on the liberal buttons, but let’s ‘ave some! Where’s the action?”

That’s not to say that the band are now an angry political beast. “It’s all good, y’know,” says Gahan. “We’re trying to be positive. And, of course, the bottom line is we are here to entertain you, my friends.”

In other words, it’s business as usual for the partnership of Depeche Mode: settling their differences for over three-and-a-half decades to produce top quality pop.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

153 Re: DEPECHE MODE le Mer 1 Fév - 10:41

Phil


Admin
Officialisé ce matin :
Sortie du single Where's the Revolution le 3 février
Sortie de l'album Spirit le 17 mars




Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

154 Re: DEPECHE MODE le Mer 1 Fév - 14:49

Phil


Admin
Et le jour où on apprend ça, je reçois ma place pour le concert au Stade de France le 1er juillet Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

155 Re: DEPECHE MODE le Ven 3 Fév - 0:48

Phil


Admin
Et voilou le single, débarqué à minuit tout pile comme prévu :



La chanson porte bien son titre : on se demande où est la révolution en écoutant ça ! Ils ne sortent pas de leur zone de confort; comme presque toujours depuis beaucoup trop longtemps.
On est loin des méga bombes du passé, ou de Wrong... mais c'est en même temps largement au dessus de Heaven. Après, vu que Wrong annonçait un album pourrave et la pourrave Heaven un album bien, on ne sait pas trop quoi attendre, là.
Après, j'aime bien le refrain; je trouve le pont très bon; et surtout le son bien synthétique à l'ancienne m'emballe pas mal.

Enfin, on aura aussi eu le tracklisting de l'album, par la même occasion (les remixes seront sur l'édition Deluxe... que je prendrai probablement pas) :

1 Going Backwards
2 Where's the Revolution
3 The Worst Crime
4 Scum
5 You Move
6 Cover Me
7 Eternal
8 Poison Heart
9 So Much Love
10 Poorman
11 No More (This Is the Last Time)
12 Fail
13 Cover Me (Alt Out)
14 Scum (Frenetic Mix)
15 Poison Heart (Tripped Mix)
16 Fail (Cinematic Cut)
17 So Much Love (Machine Mix)

Allez, je retourne écouter ça, voir ce que ça donne la seconde fois.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

156 Re: DEPECHE MODE le Ven 3 Fév - 1:00

Phil


Admin
Phil a écrit:les remixes seront sur l'édition Deluxe... que je prendrai probablement pas.

Quoique, peut-être, ça a l'air dans le style de Delta Machine :



Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

157 Re: DEPECHE MODE le Ven 3 Fév - 10:52

Phil


Admin
LYRICS :
You've been kept down
You've been pushed 'round
You've been lied to
You've been fed truths
Who's making your decisions
You or your religion
Your government, your countries
You patriotic junkies

Where's the revolution
Come on people
You're letting me down
Where's the revolution
Come on people
You're letting me down

You've been pissed on
For too long
Your rights abused
Your views refused
They manipulate and threaten
With terror as a weapon
Scare you till you're stupefied
Wear you down until you're on their side

Where's the revolution
Come on people
You're letting me down
Where's the revolution
Come on people
You're letting me down

The train is coming
The train is coming
The train is coming
The train is coming
So get on board
Get on board
Get on board
Get on board
The engine's humming
The engine's humming
The engine's humming
The engine's humming
So get on board
Get on board
Get on board
Get on board

Where's the revolution
Come on people
You're letting me down
Where's the revolution
Come on people
You're letting me down


(il faudra un peu plus que le retour des paroles politiquement engagées pour rappeler la période 1983-1986 !!!)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

158 Re: DEPECHE MODE le Ven 3 Fév - 11:31

Phil


Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

159 Re: DEPECHE MODE le Lun 6 Fév - 11:25

Phil


Admin
Suite aux discussions du moment à propos de DM, je fais un truc horrible en ce moment même... Je ré-écoute ce qui est clairement leur plus mauvais album, SOunds of the Universe. ça faisait longtemps que je m'étais pas emmerdé autant en écoutant de la musique ! Sensation accentuée par le fait qu'il s'agit quand même d'un de mes groupes préférés Rolling Eyes
à part l'immense Wrong, évidemment !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

160 Re: DEPECHE MODE le Mer 8 Fév - 20:14

Phil


Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

161 Re: DEPECHE MODE le Jeu 9 Fév - 16:19

Phil


Admin
Le clip de Where's the Revolution, dans la version single de la chanson (donc raccourcie d'une minute) :



C'est mieux avec les images, en fait; et le clip est l'un des plus intéressants du groupe depuis un bon moment (Wrong ?). Sauf le passage ridicule "The train is coming" Shocked
Mais on peut voir que Dave a pris un petit coup de vieux...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

162 Re: DEPECHE MODE le Jeu 9 Fév - 19:53

Phil


Admin
Bon... à force d'écouter ce single (revu le clip dans de meilleures conditions en rentrant), je l'aime de plus en plus...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

163 Re: DEPECHE MODE le Mar 21 Fév - 13:42

Phil


Admin
Une première review en français.
Qui fait envie, mais on a appris à être méfiant ces dernières années avec le groupe et tous les gogos extatiques... (d'autant plus qu'on nous vend du "meilleur album depuis SOFAD (voire Violator)" à chaque fois)


Autant vous le dire: cet album est selon moi le meilleur depuis Songs of Faith.

Ce qu'il y a de très notable selon moi c'est que l'album résonne comme un croisement triangulaire Music for the masses/Violator/Songs of Faith sous une prod électro assez puissante, typique de ce que fait Ford avec Simian. Les échos du triptyque passé sont souterrains voire subtils mais une fois captés, l'ensemble est extrêmement cohérent, plaisant et même jubilatoire à certains moments. Il n'y a à mon sens qu'à deux reprises que le son "bruitiste" de Ford prend trop le dessus et ça donne les chansons les moins convaincantes. Enfin, je ne suis pas un ayatollah du matos perfectionné, je n'y connais d'ailleurs rien, mais un bon casque optimise évidemment l'écoute. Peut-être que sans ça je n'aurais pas capté tout ce qui va vous être décrit ci-dessous.

1 - Going Backwards : l'intro à la guitare rappelle non pas dans sa mélodie mais dans la sonorité Personal Jesus, avec son côté bluesy. L'ambiance derrière est assez menaçante. Vite le rythme électro se fait percutant, avec une batterie claire (on peut y déceler du Never let me down again, derrière l'ambiance un poil indus). Belle et efficace entrée en matière.

2 - Where's the Revolution : bon vous connaissez déjà et avez digéré. Je n'en rajoute pas, sinon pour dire que ce morceau limpide, aussi puissant soit-il, n'est pas forcément dans la tonalité de l'album.

3 - The Worst Crime : premier sommet du disque. Les accords de guitare se font doux et posent une ambiance étrange. On se croirait dans un film de David Lynch. Beaucoup de réverb en fond sonore. Si Chris Isaak était remixé par Nine Inch Nails ça ferait un truc comme ça. Sauf que c'est du DM et que ça éclaire l'album.

4 - Scum : On reste dans l'étrange, mais très bruitiste et fouilli. Le son Simian prédomine. "Pull the trigger" invective Gahan avec sa voix très trafiquée, plus encore que dans Barrel of a gun. Je l'imagine mal passer en live. Elle me rappelle dans la démarche Mofo de U2 dans Pop. A ce titre peut-être qu'elle finit aussi par rentrer dans la tête.

5 - You Move : le léger coup d'arrêt se confirme. Cette chanson part avec un rythme assez lourd et un son synthé très 80's limite bontempi. Surprenant, mais la dernière partie montante avec tout l'ensemble devient assez cohérent. Sans emballer non plus.

6 - Cover Me : la baffe, le chef d'oeuvre de l'album. Vous aimez l'immense "Clean" ? Voici son rejeton en 2017. La chanson part pourtant sur des bases "country-goriennes", mais derrière l'orage gronde. L'habillage prend forme et c'est sublime. La fin n'en finit plus, et Ford (merci à lui) prolonge le plaisir, comme à 6 heures du matin lorsqu'il faut rentrer se coucher mais que le dj vous raccroche comme un maître. Je lis que Dave en serait l'auteur, je ne peux confirmer n'ayant pas vu le livret. Mais dans ce cas, il gagne définitivement ses galons d'auteur dans le groupe avec celle-ci.

7 - Eternal : première incursion de Martin au chant. On se croirait dans une église industrielle, avec cet orgue qui résonne grâce aux machines. Il y a un soupçon de Pimpf là dedans, on croit même entendre des gouttes retomber de Some great rewards. La montée finale est superbe.

8 - Poison Heart : nouvelle ambiance lynchienne, avec riffs, batterie claire qui donnent des airs durs à la chanson. Mais celle-ci s'éclaire pour finir en ballade puissante. Assez déroutant, mais de l'ambition dans la démarche.

9 - So much Love : Troisième pic de l'album, avec son entame à la The Fly (U2 encore, je sais...) Ce sera LE tube du disque, très Music for the masses dans l'esprit. Le rythme est frénétique sur ses couplets, pas Behind the Wheel mais pas loin. La guitare est là aussi discrète mais efficace. Puis s'ajoute la touche électro, très Soulwax remix. Paradoxalement, ça tient moins ses promesse sur refrain. On tenait un instant classic, on a un gros titre. C'est déjà pas mal.

10 - Poorman : Ambiance 80's, très claviers. En même temps l'esprit est bluesy, avec des voix en choeur. Le maelstrom balaye finalement 30 ans d'évolution musicale chez le groupe. Ce "retour vers le futur" s'opère véritablement dans sa deuxième partie, la chanson gagne en cohérence et la fin est vraiment cool.

11 - No More (This is the Last Time) : Dave, par ailleurs très bien jusqu'ici, impose sa voix. Mais la chanson manque de relief, hormis sur son petit gimmick synthé. Un peu plat.

12 - Fail : Deuxième incursion de Martin. Et quelle incursion ! Le son oscille entre Masses et Violator, Martin étale sa complainte. La deuxième partie de la chanson voit la prod fordienne s'imposer. Rarement, Martin aura chanté un titre aussi péchu. "Our spirit is gone" clame-t-il. Mensonge ! Au contraire, tout l'album n'aura fait que démontrer à quel point le DM Spirit est bien vivant.

Voilà. Ce n'est que mon avis très subjectif. Mais personne ne me paye pour en dire du bien, et vous pouvez commencer à croire aux reviews positifs qui émergent.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

164 Re: DEPECHE MODE le Jeu 23 Fév - 14:58

Phil


Admin
Commentaire marrant chopé sur le forum de The Cure Smile

"Sans le savoir, j'ai du traverser une porte temporelle qui m'a ramené 30 ans en arrière : The Cure est en couverture de RNF et Depeche Mode est en couverture des Inrocks...
Mais où est donc rangé "Best" ? "

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

165 Re: DEPECHE MODE le Jeu 2 Mar - 14:21

Phil


Admin
Where's The Revolution chez Jimmy Fallon hier soir :

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

166 Re: DEPECHE MODE le Mer 8 Mar - 8:19

Phil


Admin
L'album a fuité, et chaque chanson est aussi sur ioutoube (apparemment en qualité bof, et pour colbien de temps ?)...
Pour une fois, vais essayer de résister et attendre la sortie, à l'ancienne !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

167 Re: DEPECHE MODE le Mer 8 Mar - 10:10

Phil


Admin
Allez, j'écoute juste la première ! Rolling Eyes

(résistera-t-il à la suite ? Bon, la deuxième, on la connait. et la troisième, j'en ai entendu des bouts, elle a l'air chiante; ça fait pas envie !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

168 Re: DEPECHE MODE le Mer 8 Mar - 10:16

Phil


Admin
Bon, elle est bien, très bon début d'album...
Un petit Scum, maintenant ? Very Happy
Nan, vais être fort !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

169 Re: DEPECHE MODE le Jeu 9 Mar - 22:25

Phil


Admin
Album disponible en flac avec un bon son, les avis sont partagés et y'a de grandes discussions dessus...
aaaaaargh, résiste, Phil, résiste (prouve que tu existes, tout ça) !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

170 Re: DEPECHE MODE le Jeu 9 Mar - 22:29

Phil


Admin
(mais que je suis faible... Embarassed)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

171 Re: DEPECHE MODE le Ven 10 Mar - 0:44

Phil


Admin
Voilà, je l'ai.
Juste histoire de me dire que si j'ai envie de l'écouter avant la sortie, c'est faisable... mais vais essayer de me retenir.
Cela dit, me suis quand même refait le single avec un son digne de ce nom - et ça a bien une autre gueule ! (vais aussi ré-écouter la première)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

172 Re: DEPECHE MODE le Sam 11 Mar - 17:05

Phil


Admin
Bon... J'ai évidemment craqué, et écouté l'album aujourd'hui.
Me suis dit que, finalement, le Depeche Mode de 2017 ne méritait plus l'attente fébrile du jour de la sortie, le rituel du déballage du CD, l'écoute en grande pompe etc. Tout ce que je me souviens avoir fait pour Violator, qui reste encore aujourd'hui mon meilleur souvenir de sortie d'album, tous groupes confondus.

Point de nostalgie; il ne s'agissait finalement que d'avancer de quelques jours le constat de l'incapacité encore renouvelée du groupe à retrouver les hauteurs de sa gloire passée. Pour rappel, même si on l'a beaucoup dit : le dernier grand album de DM date d'il y a maintenant 20 ans tout pile; le splendide Ultra - premier album après le départ d'Alan Wilder, les overdoses de Dave, disque exceptionnel d'un renouveau immédiatement tué dans l'oeuf par une tournée single mortifère qui a précipité le groupe sur la pente descendante. Même sans espérer retrouver de tels sommets, Delta Machine avait été suffisamment réussi pour espérer quelque-chose d'intéressant de ce Spirit qui lui succède aujourd'hui. Au pire, on allait positionner avoir là un des meilleurs albums de l'ère post-Ultra.

Ben non.

Les intentions annoncées et les premiers échos et avis sur l'album n'avaient pourtant pas tort sur un point : Spirit est en effet un album complexe, sombre, hanté, difficile d'accès, anti-commercial. On peut admirer la démarche de mecs à la cinquantaine bien tassée (pas loin des 60, même), qui n'ont plus rien à prouver et balancent ce truc pas aimable au lieu de se reposer sur leurs lauriers. à ce titre, le single Where's The Revolution - dont on a pu critiquer son manque de prise de risque et sa facilité - est totalement à part dans le disque, et ne ressemble pas au reste. Je ne vois d'ailleurs pas trop quel single ils pourraient encore tirer de l'album, peut-être You Move ou So Muche Love - s'il veulent continuer dans cette veine provocatrice, lis devraient oser sortir Scum en single...
En même temps, la prise de risque pour un groupe qui est certain de vendre des millions de disques et de remplir les stades, hein... M'enfin, cet aspect des choses est clairement appréciable.

Après les disques pépères produits par Ben Hillier, il faut remonter à Exciter pour retrouver ce côté aventureux et quasi expérimental. La comparaison n'est pas innocente : comme leur album de 2001, ce dernier opus est plein de bonnes intentions, qui tombent toutes à plat. Parce que les premiers échos bavaient déjà (comme d'habitude) sur le disque de la renaissance, le nouveau Violator, le successeur de SOFAD, bla bla bla. Mon cul sur la commode, oui ! Il ne suffit pas de retrouver le ton de ces albums mythiques pour que, par un coup de baguette magique et un élan soudain d'inspiration qui les a quittés depuis longtemps, la magie revienne.

Globalement, je trouve la première moitié plutôt réussie.
La première chanson, Going Backwards, est même excellente - ça pourrait faire croire que l'étincelle de génie du groupe est bel et bien revenue. Et, en ouverture des concerts, ça va déchirer grave. C'est suivi par le single pas révolutionnaire, auquel je me suis habitué, et qui passe très bien.
Après, premier coup de mou via The Worst Crime - du Gahan solo sans intérêt et chiant comme la mort. Vient ensuite la chanson Scum, celle qui fait le plus parler sur les forums dédiés au groupe et amène les discussions les plus passionnées. Moi, j'aime beaucoup, un bon trip électro-industriel qui pète comme il faut. You Move est une bonne chanson pop, qui ne retrouve pas le génie des tubes passés, mais est bien dans l'esprit. Cover Me est molle, mais réussie.

Commence alors la seconde moitié de l'album... Et là, c'est la caca-c'est la cata-c'est la catastrophe.
Déjà, on bascule avec la première chanson chantée par Martin Gore - Eternal. Qui, comme la plupart des chansons de Gore depuis 20 ans, est bien pourrie. Poison Heart, comme Poorman un peu plus loin, sont dans la lignée "électro-blues" de l'album précédent, mais beaucoup moins réussies ! Entre les deux, So Much Love fait un peu tâche dans l'ensemble de l'album, en essayant à nouveau de retrouver la qualité de leurs grandes chansons pop, mais sans y parvenir. No More (This is the last time) relève un peu le niveau avant la fin, mais il est déjà bien trop tard, et j'ai décroché de toute façon. D'autant plus que, pour la première fois, l'album se termine sur une chanson de Martin, Fail. On pourrait saluer cette nouveauté, si ça ne donnait pas encore lieu à un truc pénible, qui laisse un goût amer en fin de disque.

Ce qui est marrant, d'un point de vue ironique, c'est que la fin de l'album comprend sa propre critique : en effet, c'est la dernière fois, on ne m'y reprendra plus à espérer au retour de Depeche Mode aux cîmes qui ont été les leurs et qui sont maintenant inatteignables. Et, en effet, ce n'est pas avec ce disque, qui est un gros fail, qu'ils vont y arriver.

Après, je ne regrette pas d'avoir pris ma place pour le Stade de France (d'autant plus à tarif réduit par mon CE), vu qu'ils ne chanteront que 5/6 morceaux de cet album lénifiant (j'espère qu'ils piocheront dans la première moitié !); au profit des bons vieux tubes. Toujours les mêmes, mais qui, au moins, rappellent à quel point DM a été un grand groupe. Un jour, il y a très longtemps.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

173 Re: DEPECHE MODE le Dim 12 Mar - 19:34

Phil


Admin
Après quelques écoutes supplémentaires, confirmation de mes premières impressions...

Trop peu de très bonnes chansons : Going Backwards (énorme, l'équivalent ici de Wrong qui faisait tâche par sa qualité au seins de SOTU), Scum, You move, So much love
Quelques bons morceaux qui tiennent la route, mais bon, on a tellement souvent entendu mieux jusqu'en 97 : Where's the revolution, Cover me, No more (this is the last time)
Et plein de caca mou sans intérêt : The worst crime, Eternal, Poison Heart, Poorman, Fail

(Diane m'a fait remarquer que l'autopompage de Clean à la fin d'une chanson qui s'appelle Cover Me est finalement très logique ! :mrgreen: )

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

174 Re: DEPECHE MODE le Lun 13 Mar - 11:57

Phil


Admin
Je crée finalement une catégorie supplémentaire pour "No More (This is the last time)" : chanson qui me laisse complètement indifférent (pas mal, mais sans intérêt)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

175 Re: DEPECHE MODE le Mar 14 Mar - 18:01

Phil


Admin
Tiens, 4 ans après que l'eau ait coulé sous les ponts de Delta Machine, et alors que je viens de réécouter le nouvel album en version accélérée (les titres bien, donc la moitié), je réactualise mon classement des albums du groupe Very Happy

Le précédent :

Phil a écrit:
1 - Violator
2 - Music for the masses
3 - Black Celebration
4 - SOFAD
5 - Ultra
6 - Construction time again
7 - Some great rewards
8 - Playing the angel
9 - Speak and spell
10 - Sounds of the Universe
11 - Exciter
12 - A Broken frame


Le classement 2017 :

1 - Violator
2 - Music for the masses
3 - Black Celebration
4/5 ex aequo - Songs Of Faith And Devotion / Ultra
6 - Construction time again
7 - Some great rewards
8 - Delta Machine
9 - Playing the angel
10 - Speak and spell
11 - A Broken frame
12 (a priori) - Spirit
13/14 ex aequo - Sounds of the Universe / Exciter

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 7 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum