Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nick Hornby

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Nick Hornby le Mer 30 Sep - 11:11

Phil


Admin
Je savais même pas qu'un nouveau Nick Hornby sortait en cette rentrée littéraire, mais j'ai sauté dessus dès que je l'ai vu à la médiathèque du boulot :



FUNNY GIRL

Le parcours d’une jeune femme anglaise des années 60, qui quitte Blackpool dans le nord pour aller tenter sa chance à Londres. Elle devient alors l’héroïne d’une sitcom fictive qui la rend célèbre et lui permet de développer son talent comique inné. Et découvre la vie dans le Swinging London en pleine effervescence culturelle, au cœur de la libréation des mœurs.

Bon petit livre que j’ai expédié en deux jours… mais pas du grand Hornby. La « faute », à mon avis, à deux éléments :

1/ Alors que le livre démarre sur le portrait de la « Funny Girl » du titre, l’auteur se perd ensuite un peu en voulant s’attacher aux personnages secondaires.
Ce qui est assez paradoxal, comparé aux intentions affichées à la base. De son propre aveu, Hornby a déclaré vouloir faire de ce livre un pur divertissement léger, à l’image des feuilletons et de la vie des années 60 qu’il y décrit. Or, lorsqu’il s’éloigne de son héroïne, il attaque alors des thèmes plus sombres, qui du coup ne collent plus avec la note d’intention. Et dépareillent du reste.

2/ C’est plus personnel : le milieu de la télévision des années 60 me touche bien moins que les thèmes habituels de l’auteur, à commencer évidemment par la musique (omniprésente dans Haute Fidélité, Juliet Naked et d’autres).
Pour le coup, Hornby fait un beau travail à partir du matériau – il s’est visiblement bien documenté, et/ou connaît parfaitement le sujet. Il joue d’ailleurs à mélanger les faits et personnages réels à sa fiction (en intégrant notamment des photos d’archives de pesonalités et feuilletons ayant réellement existé), sans que le lecteur (surtout s’il est français et moins au fait de l’histoire de la BBC) ne puisse démêler le vrai du faux. Son côté geek et sa grande tendresse pour les personnages transparaissent toujours, mais j’ai eu l’impression qu’il peinait plus que d’habitude à m’entraîner dans son univers. (mais là encore, ce n’est peut-être que moi).

Quoi qu’il en soit, c’est toujours un plaisir à lire, bourré d’humour, de bons mots, et d’une légèreté qui fait du bien en ces temps plombés.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum