Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Stephen KING (of horror)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

51 Re: Stephen KING (of horror) le Ven 9 Fév - 19:42

Phil


Admin
Dans les pages lues aujourd'hui, il y a tout un passage sur l'assassinat de Kennedy. On sait que le sujet a hanté King des années, et qu'il a fini par mettre les résultats de ses recherches dans 22/11/63. Mais pour le coup, ça prend une saveur différente ici. Comme La Tour Sombre est un voyage dans l'univers mental de King, ça donne la sensation de lire une référence de plus à un de ses bouquins... sauf qu'il a été écrit après, celui-là !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

52 Re: Stephen KING (of horror) le Dim 11 Fév - 20:16

Phil


Admin
Pour Les Loups de la Calla, comme La Clé des Vents et comme les deux qui vont suivre, cette relecture s'avère très intéressante. Parce que la première lecture, il y a plus de 10 ans, était particulièrement "chargée", du fait que c'était la fin d'une saga qu'on suivait depuis des années, dont on avait pensé à un moment ne jamais lire la fin, dont King avait achevé les derniers volumes d'un coup après son accident dans un grand geste symbolique au sein de sa bibliographie... Illustrant une fin de saga qui a forcément été revue et profondément modifiée avec le temps et les événements.
Au delà de leurs qualités et de leurs défauts, je sais pertinemment que je n'avais pas pu lire ces livres de manière totalement objective.

Et, le temps ayant passé, les discussions ayant coulé, relire aujourd'hui ce cinquième volume de La Tour Sombre permet toujours - et même encore plus, quand on connait la fin - de replacer le livre dans son ensemble, mais aussi en tant que livre isolé. De ce point de vue, ce n'est clairement pas ce que King a écrit de mieux; c'est trop long; il fait encore preuve de sa tendance à trop délayer par moments. Et l'affrontement final avec les loups du titre, repoussé dans les dernières pages ou presque, semble expédié. Malgré tout, on est loin de la daube que certains ont bien voulu décrire, une fois la vague passée ! ça reste plutôt haletant, toujours très bien écrit, et captivant.
Mais, de toute façon, ça n'a pas d'importance, puisque le livre doit bien se lire comme un épisode de la saga globale. Et, à ce titre, King s'en donne à coeur joie : comme je le disais au-dessus, maintenant qu'il sait où il va, il déroule toute sa mythologie avec une puissance incroyable. Et introduit là les aspects de mise en abyme de la saga, qui éclatera dans les deux derniers. Se terminant par un cliffhanger multiple (disparition de Susannah, qui va accoucher d'un monstre, sort incertain de la Rose, début de découverte que les personnages existent par l'imagination de l'auteur, etc), le livre se referme sur une envie irrésistible pour le lecteur : immédiatement enchaîner avec Le Chant de Susannah - le plus dingue, le plus barré, le plus conceptuel de tous !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

53 Re: Stephen KING (of horror) le Lun 12 Fév - 9:50

Il me semble que c'est celui-là (les loups) qui m'avait franchement fait chier à l'époque.

Voir le profil de l'utilisateur

54 Re: Stephen KING (of horror) le Lun 12 Fév - 9:58

Phil


Admin
Il est pourtant moins chiant que La Putain de Fête de la Moisson, à la relecture Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

55 Re: Stephen KING (of horror) le Lun 12 Fév - 13:45

Ou c'est peut-être celui-là... je sais plus, ça fait longtemps j'ai juste souvenir que j'ai eu des moments de lecture très très laborieux.

Voir le profil de l'utilisateur

56 Re: Stephen KING (of horror) le Jeu 15 Fév - 16:37

Phil


Admin
De la première lecture du Chant de Susannah, je (commen beaucoup de lecteurs, je pense) me souvenais surtout de ses aspects les plus conceptuels, culminant dans la rencontre des personnages avec l'auteur qui les a créés. D'ailleurs, je me plantais légèrement sur ce point : il me semblait que Susannah rencontrait King avant ou après son accident pour lui demander d'écrire la fin de l'histoire; ce sont en fait Roland et Eddie qui rencontrent King en 1977 pour lui demander de reprendre son manuscrit du premier volet et de continuer l'écriture de la saga... En fait, je me demande si cette rencontre en 1999 n'a pas finalement lieu dans le dernier volume. 

De fait, c'est encore ce qui marque à la relecture. Ce frisson indéniable qui saisit à la lecture des passages de mise en abyme. Ces moments vertigineux où l'histoire dépasse le simple roman qu'on est en train de lire pour parler directement à la relation qu'on entretient avec l'auteur en général et cette saga en particulier. Ce chapitre final en forme de journal intime de King, où il donne un éclairage nouveau à son oeuvre au fil du temps; sans qu'on sache jamais démêler le vrai du faux. 

Mais, du coup, j'avais un peu oublié tout le reste... alors que tout le reste, c'est très bien aussi ! Dans ce livre qui file à 100 à l'heure (chapitres courts, actions multiples) et riche d'événements divers, tout est important, et apporte un éclairage nouveau à la longue histoire de La Tour Sombre
Le livre se termine encore une fois par un cliffhanger haletant, avec l'accouchement de Susannah mettant au monde un monstre qui pourrait bien entraîner la destruction de la Tour. 
Et même par un autre (faux) suspense, le journal de l'auteur en fin de volume s'achevant par la mort de King le 19 juin 1999 (alors qu'on sait parfaitement qu'il a survecu à l'accident réel survenu ce jour là). 

à partir de là, il ne reste plus qu'à anticiper le fait de se régaler à nouveau en lisant le long dernier volume... Mais, comme je suis joueur, je ne vais pas attaquer tout de suite ces 950 pages finales qui devraient encore me sécher sur place Laughing
(enfin, je me laisse une semaine de lectures "autres" avant d'y revenir pendant ma semaine de congé qui me permettra d'éviter de me balader ce gros pavé dans les transports !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

57 Re: Stephen KING (of horror) le Jeu 15 Fév - 18:35

Phil


Admin
Phil a écrit: En fait, je me demande si cette rencontre en 1999 n'a pas finalement lieu dans le dernier volume. 

Après vérification sur le résumé, c'est bien ça...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

58 Re: Stephen KING (of horror) le Jeu 15 Fév - 20:37

Tout pareil que le film en fait Smile

Voir le profil de l'utilisateur

59 Re: Stephen KING (of horror) le Jeu 15 Fév - 20:51

Phil


Admin
Le quoi ?

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum