Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Albert Dupontel

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Albert Dupontel le Dim 25 Juin - 13:32

Phil


Admin
Je n'avais pas encore eu spécialement l'occasion d'ouvrir de sujet consacré au réalisateur français que je suis assidûment depuis ses débuts délirants (Bernie et Le Créateur, grandioses !), et défends même quand il n'est pas forcément à la hauteur des débuts en questions...
Après s'être bien remis en selle avec son excellent film précédent 9 Mois Ferme, il revient en octobre avec AU REVOIR LA-HAUT. Adapté d'un prix Goncourt, doté d'un casting prestigieux, avec des moyens visiblement plus importants que d'habitude, le film devrait permettre à Dupontel de gravir une marche supérieure au sein du cinéma français. Plus qu'à espérer qu'il n'y perde pas son identité.

Le premier teaser et l'affiche publiés en cette fin de semaine intriguent et promettent en tout cas un film étonnant, qui ne devrait pas laisser froid.







Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Albert Dupontel le Dim 25 Juin - 17:53

Tous aux abris :-)

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Albert Dupontel le Mar 24 Oct - 10:13

Phil


Admin
C'est Cyrille qui va être content : je vais pas dire que du bien de cette "adaptation par Dupontel d'un bouquin de merde (pas lu)" !
Peut-être parce que la réception du film avant même sa sortie avait placé la barre très haut. Plus probablement parce que je n'y ai pas retrouvé le Dupontel que j'aime tant dans ses films précédents (surtout les deux premiers). Qu'on ne s'y trompe pas : moi qui, justement, le suis depuis ses débuts et ses films barrés et radicaux (et même avant, à l'époque de ses spectacles déjà ultra-violents), je suis bien content pour lui. De le voir accéder enfin à la reconnaissance avec son "gros film" adapté d'un prix Goncourt; qui va certainement faire le plein aux prochains Césars.

J'aurais juste préféré que ça arrive il y a 17 ans, pour Le Créateur, son film maudit, autrement plus intéressant, intelligent, provocateur, que celui-ci.
Après, AU REVOIR LA HAUT est un bon film, c'est évident. Bien écrit, supers acteurs, belle musique... Reconstitutions soignées, lumière nickel. Et la patte du Dupontel se retrouve quand même dans la mise en scène, ample et généreuse - même s'il met la pédale douce sur ses effets les plus voyants.
Le problème, ce n'est pas forcément de voir un Dupontel "assagi" ou "rentré dans le rang", et d'attendre que le personnage foute des coups de pelle à son père pour se venger. On sait bien que ça ne sera pas le cas, et tant mieux. Le problème, c'est que ce Dupontel light abouti à un film light. J'ai souri, mais pas ri. J'ai trouvé la fin belle, mais n'ait pas été ému. J'ai regardé ça d'un oeil curieux, mais pas avide d'images. Un beau film techniquement efficace, mais qui ne provoque pas grand-chose.

Même comparé au reste du cinéma français, ça ne surnage pas au dessus du lot comme ça aurait dû. Les deux films n'ont rien à voir mais on pourrait le rapprocher par la présence de Nahuel Perez Biscayart : ça m'a clairement moins laissé sur place que 120 Battements par Minute.

à voir par curiosité, mais sans plus... Sad Dupontel rate son entrée dans la cour des grands; ce qui est parfaitement logique puisqu'il n'a rien à y foutre. Je préfère quand il casses ses jouets avec les autres francs-tireurs des bacs à sable; et aurait aimé qu'il apporte cet esprit de destruction en grande section. Là, ça aurait été un beau geste !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: Albert Dupontel le Ven 3 Nov - 14:50

J'ai presque envie de dire pareil que toi avec quelques nuances quand même. A commencer par "bouquin de merde" car je ne l'ai pas lu, que j'en ai jamais entendu parlé et que je ne sais pas quelle est la part de l'écrivain et de celle de Dupontel mais à l'écran l'histoire est plaisante et on peut faire confiance à l'intégrité de Dupontel d'avoir choisi ce bouquin et non répondu à une commande de film. 
A "rate son entrée dans la cour des grands", pour les mêmes raisons, j'ai envie de dire que Dupontel ne cherche pas à changer de cour. Il suffit de regarder le reportage qui passe sur Canal (ou OCS) en ce moment pour comprendre qu'il a des idées très arrêtées sur le Cinéma et sur celui qu'il veut faire et je ne suis pas certain que le succès "grand public" soit son moteur.

Par contre, c'est vrai que je préfère Dupontel quand il est méchant et provocateur que "juste" cynique et drôle. Ca manque également d'un peu de rythme parfois. Des petits détails qu'on ne verrait peut-être pas chez les autres mais qui sont frappants chez lui. Il reste quand même une vraie qualité de mise en scène et d'écriture et rien que pour ça, tout le monde devrait aller le voir, histoire de comprendre à quoi devrait ressembler le cinéma.

Reste un bon film (à défaut d'être très bon) que je reverrai sûrement quand il passera sur le petit écran.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Albert Dupontel le Ven 3 Nov - 15:02

Phil


Admin
Nan mais "bouquin de merde", c'est une private joke avec Cyrille, en fait ! Aucun de nous ici ne l'a lu, apparemment...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

6 Re: Albert Dupontel le Lun 6 Nov - 11:52

Pas lu OK, pas entendu parler, quand même... Sortez la tête de votre écran parfois

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Albert Dupontel le Lun 6 Nov - 12:10

Phil


Admin
Nan mais moi je le connais, le bouquin, hein ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

8 Re: Albert Dupontel le Lun 6 Nov - 15:38

Parce que connaître les lauréats doit faire partie de la culture générale ?

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Albert Dupontel le Mer 8 Nov - 15:26

Quel lauréat ? Il ne s'agit aps de "doit" mais la culture générale englobe aussi l'actualité littéraire, oui

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Albert Dupontel le Mer 8 Nov - 16:12

Je reformule : est-il indispensable de se tenir informé de l'actualité littéraire ? ou plus généralement peut-on avoir des centres d'intérêts qui ne soient pas les mêmes ?

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Albert Dupontel le Mer 8 Nov - 17:23

oui, des centres d'intérets différents tout à fait. C'est toi qui a parlé de culture générale. Pas moi :-)

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Albert Dupontel le Mer 8 Nov - 19:10

Si j'étais tatillon, je ferai remarquer (à juste titre) que tu as le premier été surpris qu'on ne puisse pas avoir entendu parler du prix Goncourt comme d'une évidence.

Mais heureusement, je ne suis pas tatillon (et accessoirement, je me fous de l'actualité littéraire) Smile

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum