Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rapido films - Ze quick critix 4x4

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 11 sur 15]

Phil


Admin
Je lui ai parlé de L'apparition, aussi - mais c'est plus trop joué, apparemment.
Par contre, il va aller voir Marie-Madeleine. Ils ont joué la programmation de Pâques à fond, cette année !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

252 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Sam 31 Mar - 14:42

ça m'a l'air pas mal, Marie Madeleine

Voir le profil de l'utilisateur

253 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Sam 31 Mar - 15:02

Phil


Admin
Ouais, mais 2h30, je m'y risquerai pas...
(ou ptet, faut voir quand il y va, si je suis dispo, pourquoi pas)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
RED SPARROW de Francis Lawrence (2018)
J'ai pas vérifié si c'était le père de Jennifer qui joue le rôle principale d'une danseuse promise à un grand avenir et qui suite à un accident se retrouve enrôlé dans les services secrets russes.
On revient à de l'espionnage classique avec russes vs américains, des agents doubles et surtout la psychologie qui prévaut sur les scènes d'action à là Bond/Bound.
C'est plutôt bien foutu, Jennifer Lawrence s'en sort bien dans un registre assez inhabituel pour elle. On regrettera juste quelques longueurs. 20 minutes de moins, ça n'aurait pas été de trop et donner un peu plus de rythme à l'ensemble.

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Non, aucun lien de parenté, et ça vaut mieux puisque, apparemment, elle est bien sesque dans le film (ça serait bien malsain, du coup !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Vent du nord, très bonne surprise. Ça aurait pu être du sous Ken Loach misérabiliste, c'est au contraire une fable assez drôle, qui en dit autant (voir plus) qu'un truc appuyé et lourdingue. Acteurs formidables

Voir le profil de l'utilisateur
Phil a écrit:Non, aucun lien de parenté, et ça vaut mieux puisque, apparemment, elle est bien sesque dans le film (ça serait bien malsain, du coup !)
C'est pas apparemment et c'est vrai que je n'avais pas pensé au côté malsain  Embarassed

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Normal, ton esprit devait être occupé par ses nichons Laughing

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
euh ... non ... même pas 

Voir le profil de l'utilisateur

260 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Mer 11 Avr - 14:43

Phil


Admin
On était trois pour aller voir lundi soir DANS LA BRUME de Daniel Roby avec Romain Duris, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on en est ressorti avec des avis partagés ! Cyrille a trouvé ça complètement naze, Diane a aimé... et moi j'ai trouvé ça moyen. 

Dans tous les cas, dans ma démarche de soutien aux tentatives de cinéma de genre français, je suis pas mécontent de m'être déplacé. D'autant que le film semble promis à un relatif échec, surtout en rapportant à son budget confortable et à ses intentions commerciales. Le film aurait été plus facile à défendre s'il avait été vraiment bon, mais c'est quand même rageant, encore une fois, de voir la façon dont distributeurs et exploitants n'ont rien à battre d'un film qui avait portant un fort potentiel pour faire le plein - notamment via la présence du très bankable Duris en tête d'affiche. En plus, le film aurait pu profiter d'un moment peut-être important (l'avenir nous le dira) où un digne représentant de la comédie française comme Gaston Lagaffe peine à cartonner au box-office... 

Bref, s'il faut en revenir au film, c'est donc à mon avis juste à moitié réussi. Et, donc, à moitié raté. 
Il y a une vraie ambition visuelle (même si le film rappelle souvent le Peut-être de Klapisch, déjà avec Duris), souvent payante, offrant certains plans de toute beauté. Une belle volonté, aussi, de faire de la pure SF frontale, sans cynisme, sans second degré et poses de petits malins; un épisode de Twilight Zone géant qui vise à l'essentiel. C'est plutôt bien réalisé, Romain Duris est très bien (faut dire qu'il est complètement dans sa zone de confort et ne se fatigue pas trop). 
Par contre, c'est aussi plutôt mal écrit; avec un paquet de scènes dans lesquelles les personnages prennent systématiquement des décisions à la con. Les autres acteurs sont pas terribles (les gosses, les vieux), voire mauvais quand il s'agit d'une Olga Kurylenko qui a bien du mal à ne pas anoner son texte en français. Y'a plein de moments et d'idées qui ne fonctionnent, qui alternent rapidement avec des moments et idées qui fonctionnent. 

Donc, voilà, mon avis est que ça peut se tenter, c'est pas désagréable, et ça fait malgré tout du bien au cinéma français. Cyrille dirait qu'il vaut mieux rester à la maison (ou aller voir autre chose). Diane que ça vaut le coup d'y aller... 
Chacun fait comme il le sent, quoi ! Laughing

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

261 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Ven 13 Avr - 11:25

Phil


Admin
J'attendais KINGS de pied ferme, parce que c'est le nouveau Deniz Gamze Erguven, la réalisatrice franco-turque qui nous avait offert le splendide MUSTANG il y a trois ans. 

Pour son second film à peine, la jeune femme remarquée par ce premier coup d'éclat part aux Etats-Unis, réunit Halle Berry et Daniel Craig au casting, s'empare d'un gros sujet - l'affaire Rodney King et les émeutes de Los Angeles en 1993... et se plante en grande partie !!! Sad
Non pas que le film soit mauvais; il est totalement anecdotique. L'idée de base est pourtant intéressante : envisager un regard "de biais" sur les événements, en les abordants via une sorte de mère-courage qui recueille les enfants en déshérance du quartier et observe ce qu'il se passe d'un point de vue extérieur. Mais il aurait fallu, pour que ce soit efficace, que ce regard apporte quelque-chose au récit. Or, le film, pourtant très court (1h25) s'embarrasse de nombreuses scènes sans intérêt, qui n'apportent rien. L'histoire d'amour qui naît entre les deux personnages est toute pourrite, et même ridicule par moments. Pire encore : Erguven foire les scènes de description au sein de la cellule familiale et entre les enfants - alors que c'est justement ce qui faisait la force de son premier film. 
C'est dommage, parce que la plupart des scènes au coeur du sujet, dans la tension montant entre la police et les habitants, au milieu des émeutes, sont plutôt réussies. Enfin, elles souffrent quand même de la comparaison avec Detroit de Kathryn Bigelow, sorti il y a peu. 

Cyrille me disait en sortant de la salle qu'il avait vu la réalisatrice parler là du "film de sa vie". Elle aurait certainement dû attendre d'en être à son cinquième ou sixième film pour l'illustrer avec plus de rigueur et ne pas gâcher ainsi son potentiel. Ne reste plus à espérer (pour elle que pour nous) que Mustang ne restera pas une réussite (flamboyante) isolée dans une filmographie amenée à ne pas être à la hauteur des espoirs placés en elle...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

262 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Mer 18 Avr - 15:44

Phil


Admin
Vu deux films dont il me semblait que Cyrille (pour le premier) et Cédric (pour le second) avaient parlé ici... mais apparemment non ! Donc voilà : 

MARVIN de Anne Fontaine est une "libre adaptation sans intervention de l'auteur" de En finir avec Eddy Bellegueule de Edouard Louis. Il y a pas mal de trucs qui ont changé par rapport au livre, en effet; mais aussi beaucoup de trucs identiques. Surtout, ça raconte bien exactement la même chose. La seule chose qui m'a surpris, mais c'est peut-être due à une lacunes dans mes souvenirs plus qu'à un changement par rapport au livre, c'est une certaine tendresse pour le personnage du père, à la fin. Sinon, le film est pas mal - un peu longuet par moments; 1h50 pour retranscrire un livre très court et fulgurant, ça amène à ajouter des éléments pas forcément utiles (le personnage de Charles Berling, par exemple). Supers acteurs, pas mal de bonnes scènes qui retranscrivent le même malaise qu'à la lecture. Pas génial, mais largement regardable. 

Downsizing de Alexander Payne avec Matt Damon n'est pas terrible, lui, par contre. Pas mauvais non plus, mais il y a là aussi un problème de durée, très problématique. J'ai beaucoup vu de criitiques rapprochant le pitch du film (des savants trouvent le moyen de rapetisser l'homme, ce qui pourrait régler de nombreux problèmes écologiques, liés à la suropopulation, àa la famine etc...) à un épisode de Twilight Zone - et c'est clair que le début du film est bien dans le même genre d'ambiance que la série anthologique de Rod Serling. Sauf qu'un épisode de TZ, ça dure 25 minutes, pas 2h15 !!! Une fois que le film a fait le tour des questions sociales ou politiques posées (et encore, dans un style de parabole un peu lourde du type "on recrée un nouveau monde avec les mêmes injustices que l'ancien"), il pourrait se terminer... mais non, on nous balance une love story improbable, hors sujet, et carrément chiante. Le film n'est pas désagréable, mais totalement anecdotique, et souvent à côté de la plaque.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

263 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Mer 18 Avr - 18:19

Vu ni l'un ni l'autre. On va donc attendre que ça arrive tranquillement sur Canal...

Voir le profil de l'utilisateur

264 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Ven 20 Avr - 11:26

Phil


Admin
Faudra attendre plus longtemps pour que GAME NIGHT arrive sur Canal, mais tu peux aller le voir au ciné, par contre Very Happy
Petite comédie amerloque sans prétention, c'est évidemment pas un grand moment de cinéma. Mais c'est très drôle, les acteurs sont supers (avec une apparition surprise à la fin, dans le rôle du grand méchant de l'histoire), d'autant qu'il y a Rachel Mac Adams, c'est plutôt bien mis en boîte, il y a quelques bonnes idées. Et Rachel Mac Adams. 
C'est quand même dommage que le concept lié au jeu s'efface au bout de 40 minutes pour laisser place à une comédie policière aux ressorts plus classiques. Mais, comme il y a toujours plein de bons gags et de numéros d'acteurs, c'est pas trop grave.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

265 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Ven 20 Avr - 16:16

Phil


Admin
Oh putain, il FAUT que je voie ce film ! 
http://nocine.lepodcast.fr/xtra-le-faucon

Ou plutôt... que je le revois, parce que je suis presque sûr de l'avoir subi sur Canal dans les années 80.
Je me souviens aussi de l'accroche dans la critique de Starfix à sa sortie : "Le Faucon, un vrai film" Laughing

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

266 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Dim 22 Avr - 16:53

L’ÎLE AUX CHIENS de Wes Anderson (2018)


Wes Anderson continue à être pour moi un cinéaste déconcertant offrant toujours des films étranges ou pour le moins inhabituels, parfois très bien et d'autres me laissant de marbre. C'est presque le cas avec son dernier film d'animation. Si ça fourmille d'idées, que c'est inventif, construit, très bien réalisé et avec du fond, j'ai pas réussi à m'accrocher totalement à l'histoire. 

Ça offre au moins le mérite de proposer quelque de peu commun.

Voir le profil de l'utilisateur

267 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Dim 22 Avr - 23:14

Phil


Admin
Ah ben comme je suis dans la catégorie des gens qu'il laisse de marbre à chaque fois (notamment avec Fantastic Mister Fox), je m'en passerai bien.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

268 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Dim 29 Avr - 14:54

ESCOBAR de Fernando León de Aranoa (2018)

La vie de Pablo Escobar inspire beaucoup la télé et le cinéma ces dernières années puisqu'après le très moyen Paradise Lost au cinéma et la série très réussie Narcos. La vie du plus célèbre trafiquant de drogue est reprise, cette fois-ci vue par Virginia Vallejo, célèbre journaliste colombienne qui a vécu une passion avec Escobar. Le film est pourtant très loin d'être une histoire d'amour ou de la simple complaisance, flirtant beaucoup vers Narcos dans sa violence constante du début à la fin.
Une mise en scène réussie et efficace et le couple Bardem/Cruz excellent.
Même si on connaît l'histoire par coeur, Escobar restera un personnage vraiment fascinant dont les différentes facettes sont assez justement décrites dans le film. 

On pourra juste regretter le parti pris d'un film espagnol, avec quasiment que des acteurs espagnols ou d’Amérique du sud, joué en très grande partie en Colombie soit tourné en anglais, certes avec un fort accent colombien et des jurons en espagnol.

Voir le profil de l'utilisateur
THE CIRCLE de James Ponsoldt (2017)
J'ai profité du long week-end (et d'un peu de pluie) pour aller en Albanie et ramener entre autres cette production Netflix, un genre de 1984 version web 2.0. Dommage que ça pêche côté écriture car il y a une vraie réflexion derrière ce film, à l'instar d'Orwell qui traçait le portrait robot de Big Brother créé de toute pièce par une dictature absolue, The Circle dessine le portrait d'un Big Brother moderne à la différence près que c'est nous qui l'invitons chez nous. 
Les personnages (un peu naïfs) auraient vraiment mérités d'être mieux écrit. 

Loin d'être indigent, ça mérite un petit coup d'oeil. 



Dans un registre complètement différent, JIGSAW, énième suite de la série qui a rendu célèbre les escape games. Le scénario est toujours aussi con mais ça me donne des idées pour le jour où je déciderai de me débarrasser des cons !

Et pour finir, JUMANJI. Assez crétin (y a quand même Dwayne Johnson, ça donne une idée du niveau) mais assez divertissant.

Voir le profil de l'utilisateur
La mort de Staline est vraiment très intéressant. J'ai lu après que c'était très bien documenté, ce qui le rend encore plus passionnant, parce que le traitement des événements est sur le ton de la farce. Mais au fond, c'est pas étonnant. Oui, le stalinisme était une horreur. Mais ces personnages absolument psychotique que sont les grands dictateurs entrainent des folies qui finissent par devenir complètement risibles (sans pour autant masquer l’horreur). Je parme pas des persécutions et des meurtres de masse, mais du comportement de l'entourage, en particulier.
Bref, c'est très drôle, même si on rit jaune

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
The Circle me tentait absolument pas au ciné - ça ressemble à cette catégorie de films "young adults" que je boycotte.
Les Jigsaw, j'ai arrêté au premier.
Et Jumanji m'avait bien fait marrer, ouais ! D'ailleurs, demain, je vais voir Rampage Embarassed

La Mort de Staline, je me le note (j'hésitais, déjà)...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

272 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Mer 16 Mai - 16:51

Phil


Admin
Phil a écrit:D'ailleurs, demain, je vais voir Rampage Embarassed

Ah, j'en avais pas reparlé, tiens... 
Eh ben, à ma grande surprise, c'était vraiment sympa ! Evidemment, c'est pas du grand cinéma. Mais dans le genre "bourrin débile", non seulement on passe un bon moment en rigolant bien et en en prenant plein la gueule, mais en plus, on ressort pas de là en ayant l'impression qu'on s'est foutu de notre gueule pendant deux heures. Une semaine après avoir vu cette grosse merde cynique de Taxi 5, ça faisait carrément du bien !

Par contre, lundi dernier j'ai vu le remake de Death Wish (Un Justifier dans la ville - 1974) avec Bruce Willis (remplaçant Charles Bronson). Et ça, c'était pas bien ! 
Moins puant que ce à quoi je m'étais attendu (tant mieux, vu que j'avais fait précéder ça par Clint Eastwood prend le train (dans la gueule), ça aurait fait beaucoup). Rappelons que le film original est le modèle absolu du film de vengeance totalement réac qui a fait les beaux jours des cinémas de quartier et des soirées VHS. Dans le remake signé Eli Roth (pas le meilleur réalisateur du monde, donc), toute idéologie devient en fait accessoire : le film se prend tellement peu au sérieux qu'il n'a rien à dire et aucun discours à tenir; ce qui est finalement mieux pour tout le monde. Par contre, c'est complètement con, et pas captivant. Les quelques scènes de violence sont tellement outrancières que ça provoque parfois de bons rires et de bons plans bien gores. Bruce Willis est tellement figé par le botox qu'il n'arrive plus à jouer aucune émotion (et tellement mou dans les scènes d'action qu'il doit avoir des problèmes de rhumatismes à son grand âge) - il est particulièrement mauvais ici. 
C'est pas désagréable, mais on s'en fout. Sur le moment, est après (j'ai déjà oublié le film). 

Trois trucs nazes de suite (ça, 15h17 et Psychokinesis)... J'espère que Deadpool 2 ce soir va relever le niveau !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

273 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Mer 16 Mai - 18:03

Sur Canal, j'ai vu La confession  de Nicolas Boukhrief. Je l'ai connu beaucoup plus inspiré. Clairement pas ma came.

Voir le profil de l'utilisateur

274 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Mer 16 Mai - 18:13

Phil


Admin
Vu au ciné.
Je m'étais bien fait chier.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

275 Re: Rapido films - Ze quick critix 4x4 le Ven 18 Mai - 12:19

EVERYBODY KNOWS de Asghar Farhadi (2018)

Deuxième fois en moins d'un mois que le couple CRUZ/BARDEM s'affiche à l'écran dans une production espagnole, cantonnée cette fois dans un paysage plus intimiste et une histoire de famille dans un petit village perdu dans la Rioja. Lors d'un mariage, la nièce de la mariée se fait enlever et de là va ressortir toutes rancœurs du passé, les non-dits, les jalousies ...
L'ancrage du film réside plus dans la psychologie des personnages que sur la résolution du délit. 
Ca aurait pu être bien, d'autant que Farhadi laisse le spectateur libre de sa propre interprétation mais si le casting est bon dans l'ensemble, Penelope Cruz a une tendance à surjouer dans le rôle de la mère éplorée (ça aurait mérité plus de finesse) mais c'est surtout c'est long, c'est long, c'est long, ça raconte pas grand chose et on n'arrive quasiment jamais à rentrer dans l'empathie. Du coup les 2h10 en paraissent 4, et on s'ennuie assez vite.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 11 sur 15]

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum