Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les comédies françaises

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les comédies françaises le Lun 26 Fév - 16:55

Phil


Admin
J'inaugure un sujet spécialement consacré aux comédies pas drôles de notre beau pays - dans lequel il ne sera pas interdit, exceptionnellement, de parler de trucs qui font vraiment rire ! Laughing

Mais pour bien montrer le principe, j'entame en recopiant là mon laïus sur les deux comédies navrantes vues le week-end dernier...


Alilbi.com : fortement "conseillé" par Cyrille... je l'ai pas regretté ! C'est effectivement le niveau zéro de la comédie française, à mettre dans le même sac que n'importe quelle autre daube avec Dubosc ou Kad Merad envahissant nos écrans à longueur d'année. Avec, quand même, un élément en plus : c'est fait par la bande de Philippe Lacheau (Babysitting 1 & 2 etc), qui ajoute à la comédie française un côté "jeune" plein de références aux années 80 (Vandamme et Bloodsport, par exemple). Qui devrait donc me parler plus que le dernier Dany Boon... sauf que non. Enfin, un peu : j'avoue (à ma grande honte) avoir parfois rigolé devant le film, ce qui le sauve de la nullité totale. Mais à peine.
Le pire étant que tout, absolument tout, est totalement prévisible - que ce soit le tournant moral dans la dernière partie (alors que le film aurait pu gagner à être vraiment méchant et immoral jusqu'au bout, ça nous aurait changé, un peu !), les péripéties convenues, et même les gags ultra attendus. Le plus marrant, finalement, c'était qu'on a regardé ça avec Lilith - et que comme on voyait venir les gags de cul les plus limite avant qu'ils arrivent, on pouvait la prévenir et éviter de passer pour des parents indignes Laughing (la réplique "qu'est-ce que je peux te proposer ? un repas, une petite pipe ?" - je me suis retenu de le dire deux secondes avant !)

Quant à Gangsterdam, je n'ai eu besoin de personne pour m'infliger ça : je "voulais" le voir !
Enfin, je voulais surtout tenter le truc pour le confronter au bad buzz qui a accompagné sa sortie il y a quelques mois; voir si, effectivement, le film était bien sexiste, raciste, etc. Et constater jusqu'où était tombé le réalisateur de Radiostars, que j'aime beaucoup.
Eh bien ouais, le film pue vraiment ! L'excuse de Romain Levy c'est de dire que c'est surtout un personnage en particulier qui est raciste, mysogine, antisémite, tout ce qu'on veut. Et c'est une excuse valable, en général : on peut en effet faire un film sur des nazis sans être nazi soi-même. Sauf qu'il faut que ça reste cantoné aux personnages. Là, ça déteint clairement sur tout le reste du film; et c'est alors tout le truc qui en devient merdeux. Voire le traitement des personnages féminin en général, le regard caricatural sur les étrangers, la justification des actes et paroles réacs dans l'action...
Et tout ceci est accentué par le fait que le film se prend terriblement au sérieux. En effet, ce n'est pas vraiment une comédie, finalement, plutôt un film policier avec des éléments comiques. Qui n'a plus alors l'excuse de se camoufler derrière le rire.
Et, même au delà de ça, c'est juste le néant cinématographique absolu... Inregardable; j'ai abandonné à la moitié.



Dernière édition par Phil le Lun 30 Avr - 14:17, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Les comédies françaises le Lun 26 Fév - 18:33

Phil


Admin
Ce qui m'a incité aussi à ouvrir ce sujet, c'est le visionnage de COEXISTER de Fabrice Eboué, dont Cédric nous parlait il y a quelques mois :

Cbyt a écrit:Pas nécessairement objectif, car j'adore l'humour de Fabrice Eboué mais je me suis bien éclaté avec son Coexister (malgré un petit coup de mou dans le dernier quart d'heure). Il sait piquer là ou ça fait mal sans que ce soit vulgaire, méchant ou blessant. Ça fait du bien de voir un scénariste qui se débarrasse du "bien-pensant".
Et faut croire que ça ne plaise pas à tout le monde (son humour ou le film) car certains se sont barrés en plein milieu ... peut-être pour aller revoir Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

Et c'est vrai que c'est marrant !
Le "petit coup de mou" à la fin, c'est surtout dû, à mon avis, au fait que le film suit les chemins scénaristiques balisés de la comédie - et est sans surprise dans sa structure et ses péripéties.
Pas trop grave ici; c'est compensé par de vrais bons gags et répliques, et l'intelligence de l'humour qui n'hésite pas à taper fort sur des sujets sensibles.
Bien joué.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: Les comédies françaises le Lun 30 Avr - 18:16

Phil


Admin
Jeudi dernier, il y avait math de marseillois à la télé.
Fidèle à ma tradition, j'ai laissé la supporteuse locale de l'OM (et sa fille !) devant la télé, pour aller au cinéma.
Ce qui n'était pas fidèle à la tradition, par contre, c'est que ma fille de 16 ans, en vacances à la maison, m'a accompagné pour cette sortie. 
Comme je suis un bon papa sympa - et qu'il y avait rien de bien intéressant au ciné (à part Avengers 3, prévu pour le lendemain), je l'ai laissé choisir le film. 

Erreur. 

Parce que, du coup, on s'est tapé Tout le monde debout; qui non seulement nous inflige Franck Dubosc à l'écran, au scénario, mais en plus est son premier film en tant que réalisateur ! 
Et c'est bien la preuve que n'importe qui ne peut pas s'improviser metteur en scène sous prétexte qu'il a une vague expérience dans d'autres postes artistiques. Sans même parler du fait que Dubosc est un gros naze dans ce qu'il est supposé savoir faire (de la comédie drôle), il n'a clairement pas les épaules pour écrire et réaliser un film. C'est peut-être pour ça que sa comédie est hyper balisée, et ressemble à 99% du reste de la production, en France notamment. Personnage hyper attendus, péripéties prévisibles, fin attendue... Un vrai film de grosse feignasse, ni écrit, ni réalissé, ni photographié, ni monté. Un extoplasme cinématographique. 
Et je ne parle pas des acteurs... ah si, tiens, juste pour dire qu'ils m'ont quand même fait rire quelques (très très rares) fois. Mais jamais Dubosc, faut pas déconner ! Si vous avez un peu suivi la promo du machin, vous avez dû voir qu'il se targue de nuancer son personnage habituel de beauf dragueur pathétique. Je cherche encore les nuances. Loulou (ou Chouchou, je sais jamais), c'est pareil : elle est naze. 

Le plus drôle, finalement, c'est la réaction à mes tweets à propos du film. 
Auxquels le compte officiel de Dubosc lui-même a réagi hier. Je lui ai répondu, parce que je trouvais ça normal; et je me suis même retenu de le pourrir (lui disant juste que j'avais effectivement trouvé le film mauvais). Après, évidemment, la horde des fans crétins du bonhomme m'est tombée dessus, avec des tweets souvent à mourir de rire. Je suis presque déçu que ça se soit calmé dans l'après-midi...  Razz
Mais bon, je vais remettre une pièce dans la machine ce soir avec Taxi 5 !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: Les comédies françaises le Sam 30 Juin - 22:46

Phil


Admin
C'est toujours pour la même mauvaise raison - boycotter un match de foot, le huitième de finale de la France - que je me suis tapé une comédie française au ciné cet aprèm.
Bon, honnêtement, c'était juste l'occasion qui faisait le larron, parce que j'avais décidé d'aller voir BUDAPEST de toute façon, si je pouvais le caser dans mon emploi du temps. Surtout parce que j'aime bien Monsieur Poulpe; aussi parce que j'aime bien Manu Payet et Jonathan Cohen; ou encore parce que j'étais curieux de voir la première incursion dans la comédie du réalisateur Xavier Gens, qu'on connaissait jusque là pour ses films d'horreur bien crades et violents genre Fontières. Sans surprise, l'association de ces gens à la base un peu plus intéressants que Dubosc ou Clavier donne une comédie plus réussie que la moyenne de la comédie française de merde. J'ai bien rigolé, c'est complètement absurde, évidemment très gras, ça ose pas mal de trucs; on est plus proche d'un Very Bad Trip français que de la suite de Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu (voir la bande-annonce de Ma Reum juste avant donne une idée du gouffre qui peut exister par rapport à ce qu'on nous inflige habituellement).
Après, le film retombe parfois dans les travers de la comédie (française, mais pas que) - notamment dans une dernière partie  bien balisée, une fin "tout est bien qui finit bien", et la tendance habituelle est freiner le délire pour ramener les personnages dans le droit chemin.

Mais bon, j'ai passé un bon moment et le film a suffisamment de trucs sympas pour que ça vaille le coup. Plus que Le Doudou, en tout cas.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

5 Re: Les comédies françaises le Mar 25 Sep - 21:33

Phil


Admin
Comme quoi, des fois, on peut s'attendre au pire... mais ne pas être assez prêt quand même !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

6 Re: Les comédies françaises le Mer 26 Sep - 14:17

effectivement ....

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Les comédies françaises le Dim 28 Oct - 11:05

Phil


Admin
Je "rattrape" en ce moment la série de podcasts MDR sur Binge.audio, consacrés à la comédie française, avec quelques pépites... et un épisode m'a "donné envie" de voir GARDE ALTERNEE d'Alexandre Leclere, avec Didier Bourdon partagé entre sa femme Valérie Bonneton et sa maîtresse Isabelle Carré.

C'était un peu moins hallucinant que ce à quoi je m'attendais, parce que manquant finalement de pur délire portnawak; se rapprochant trop de la comédie française médiocre du moment (et des autres daubes de la réalisatrice). Un peu décevant sur ce point, donc, parce que pas à la hauteur du film "autre" qu'on m'avait vendu.

Mais, quand même, le pétage de plombs annoncé est bel et bien là par moments. Déjà, il faut adhérer au concept des deux femmes qui se battent pour Didier Bourdon comme si c'était Brad Pitt - je sais bien que le physique ne fait pas tout, mais son personnage est quand même un bobo lambda qui n'a rien d'autre pour lui que son physique (hum) ! Ce qui nous vaut des moments barrés du type Carré qui met une alerte sur son portable toutes les heures de la nuit pour faire un pipe à son amant, ou Bonneton nue couverte de pétales de roses hurlant (avec son style hystérique habituel) "T'as intérêt à me baiser pas plus tard que maintenant" ! Même le personnage de Laurent Stocker découvre qu'il est pédé parce qu'il est amoureux de Bourdon...
Pour accentuer ce point, il faut signaler aussi que c'est probablement le seul film où l'on voit le comédien en "full frontal" Shocked Voir la bite et le gros bide de l'ex-Inconnu est quand même un moment incroyable dans la vie d'un amateur de comédies françaises navrantes (et c'est compensé par le fait qu'on voit aussi les deux actrices principales à poil, ce qui est mieux Embarassed)

Du coup, j'ai pas mal ri, en fait - sur les moments les plus wtf (comme disent les jeunes) !
Je vais pas conseiller le film, ni faire croire que c'est bien; mais j'ai clairement préféré voir ça que n'importe quel Dubosc-erie de merde. Parce que la connerie du film est clairement assumée en tant que tel (dès le début, l'impression des textos, c'est débile) !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

8 Re: Les comédies françaises le Dim 28 Oct - 19:58

Moi, je suis allé voir le film de Michel Blanc, très mauvais ! Très bon dialoguiste (j'ai souvent ri), Michel Blanc a loupé son scénario, poussif, brouillon et parfois incompréhensible (au jeu du qui est qui, je n'ai pas tout compris). Les acteurs sont inégaux. Le mec de Soda et Première Année est vraiment bon. Bouquet et Viard impeccables. Rouve vraiment je ne l'aime pas. Rampling et Dutronc très mauvais

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Les comédies françaises le Lun 29 Oct - 0:10

Phil


Admin
Arf...
C'est une espèce de suite à Embrassez qui vous voudrez, apparemment. Dont j'ai à peu près zéro souvenir, si ce n'est que j'avais aimé !
Me le tenterai en DVD.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

10 Re: Les comédies françaises le Dim 11 Nov - 23:34

Phil


Admin
Attention, accrochez-vous, je préfère prévenir : c'est du (très) lourd !
La première bande-annonce de Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu ?, en qualité pas terrible parce que c'est du leak non officiel... mais on peut largement voir la grosse merde que ça va (encore, justement) être !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

11 Re: Les comédies françaises le Mar 20 Nov - 17:13

Phil


Admin
Un podcast d'une heure sur... Franck Dubosc Shocked
Avec comme invité Danyel Andreyev, qui tient le podcast MDR (à qui je serai toujours redevable d'avoir vu garde Alternée ! Laughing); et qui est vraiment intéressant, en fait ! (pour ce que ça dit de l'état de la comédie française)

https://m.soundcloud.com/dis-cor-dia/discordia-episode-4-franck-dubosc

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

12 Re: Les comédies françaises le Mar 4 Déc - 19:13

Phil


Admin
Franchement, qu'est-ce qu'il pourrait y avoir de pire que la première bande-annonce de Nicky Larson ?
J'veux dire : à part la seconde bande-annonce, évidemment !

Comment dire...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

13 Re: Les comédies françaises le Mar 4 Déc - 21:59

Lacheau est vraiment un abruti (bon, Pamela Anderson qui tombe du lit, j'ai ri)

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Les comédies françaises le Mer 5 Déc - 0:02

Phil


Admin
Ouais, moi j'ai souri à ce moment là.

Une réplique après m'a fait un peu plus marrer :
"Je vais penser à changer de sexe.
- Ah bon, t'en veux un plus grand ?"

Même si y'a trois/quatre gags drôles au final, ça sent vraiment la méga daubasse !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

15 Re: Les comédies françaises le Mer 5 Déc - 16:28

ça va se battre avec "Qu'est ce qu'on a encore fait au bon dieu"

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Les comédies françaises le Mer 5 Déc - 16:50

Phil


Admin
Probablement, oui - mais moi j'irai voir que Nicky Larson !
(je survivrais pas aux deux films; et de toute façon j'ai toujours pas vu Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu Laughing)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

17 Re: Les comédies françaises le Ven 7 Déc - 10:36

Phil


Admin
2 comédies françaises vues cette semaine !
On pourrait croire que ça a été difficile pour ma santé mentale... mais en fait elles étaient plutôt réussies (sans être géniales non plus); un exploit Laughing

LE JEU de Fred Cavayé - vu au cinéma. Comme je l'avais lu un peu partout, c'est pas tout à fait une comédie; il y a aussi un côté dramatique et presque suspense, qui doit venir de Cavayé, à l'origine réalisateur de films policiers bien sombres. Je me suis quand même bien marré - le jeu de massacre fonctionne bien. Le défaut principal du film est que, dès la bande-annonce, on se dit que cette histoire de partage de portables durant une soirée est une très mauvaise idée, qui va mener vers des engueulades de couples ou entre potes sur des sujets précis... et que c'est exactement ce qui arrive. L'engrenage est bien foutu, réserve quelques petites surprises sur certains élements... mais prévisible dans sa logique. En plus, personne ne semblait savoir trop comment terminer le film, et la pirouette finale est un peu grossière.

On passe néanmoins un bon moment - et c'est suffisamment grinçant pour fonctionner.
(au rayon des trucs qui ne marchent pas, par contre, le fait que les acteurs sont censés se connaître depuis l'école primaire, alors qu'ils n'ont pas le même âge !)


AMI AMI de Victor Saint-Macary (fils d'Hubert, qui a un petit rôle dans le film) - avec William Lebghil (toujours aussi bien) et les deux charmantes Margot Bancilhon et Camille Razat (+ Jonathan Cohen). C'est écrit en gros sur l'affiche : "Ceci est une comédie romantique". C'est vrai; et donc, forcément, ça en a tous les défauts - à commencer par le fait qu'on sait dès le début comment ça va se terminer. Après, la principale qualité du film - outre ses acteurs/trices, très bons et pas déssagréables à regarder (il y en a pour tous les goûts et orientations sexuelles) - c'est de souvent pousser le bouchon plus loin que pas mal de comédies romantiques lambda. Notamment dans une scène "d'affrontement" entre les deux collocs, plutôt grâtinée. Pareil pour les gags, souvent amenés jusqu'au point de rupture dans l'absurde. Je sais que ça n'a pas plu à Diane, par exemple, parce que c'était trop portnawak; alors que perso j'ai apprécié que ça se vautre dans le grand délire.

Pas indispensable, mais sympathique.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Un mec sur le forum de Mad a vu la merde de Lacheau en avant-première... et sa critique doit être plus drôle que le film !


vre, il va à l'avant-première de "Nicky Larson et le parfum Cupidon", ce qui suit va vous étonner.

Non, en fait j'étais même pas bourré, bien que j'ai dû l'être au moment où j'ai promis à un pote (dont le délire est de s'infliger ce que la comédie française peut proposer de pire, juste pour la déconne. En gros, ils matent des navets comme moi je mate des nanars.) de l'accompagner.

En général, ça me lourde de causer ciné par ici, mais là, je pense que j'ai un devoir envers ceux que je vois douter en ces pages. Un devoir de prévention. Je suis un mix entre un lanceur d'alerte et un démineur. J'ai vu le loup fureter dans les bois, oyez villageois!



Allons à l'essentiel: Non, ce n'est pas une bonne adaptation de City Hunter. Non, ce n'est même pas une bonne adaptation de Nicky Larson. Non, ce n'est pas une bonne comédie. Non, ce n'est pas un bon film. Maintenant, vous pouvez continuer avec vos "Oui mais, on sait jamais...", "Lacheau a l'air sincère", "Ce sera moins pire que DB Evolution lool", je vous aurai prévenu, j'ai fait mon taf.

Histoire de ne pas en rester à des sentences laconiques, sachez qu'en gros ça ressemble à tout ce qui a pu être imaginé lors de l'annonce du projet, avant ces histoires de Lacheau fanboy et de script validé par Tsukasa Hojo qui semblent avoir intrigué certains.

C'est de la pure comédie bas du front, à la française, avec une dynamique un peu fofolle qui tente vainement de copier le modèle américain. Un film de Philippe Lacheau, quoi. De Nicky Larson, il n'a retenu que le côté obsédé du héros et l'amour/haine de sa collègue envers lui. Et encore, Nicky Larson passe les 3/4 du film amoureux du perso de Didier Bourdon à cause du fameux parfum, à croire que les blagues sur les homo dérangent moins que la grivoiserie. Au pire, je m'attendais à ce qu'on tombe dans le délire du doublage de Maurice Sarfati, mais il faudra se contenter d'un simple "bobo" dans la bouche du méchant, sans emphase, seulement pour la référence.

L'univers du film n'est absolument pas crédible, vous allez me dire qu'on s'en fout, mais bon, on a quand même l'impression de voir un mauvais cosplayeur qui tourne un fanfilm du côté de Nice. Si encore ils s'étaient tapé le délire manga jusqu'au bout, mais non, genre le maillet de Laura et d'autres trucs sont rationalisés. Elle trouve vraiment une masse de chantier pour tenter de lui taper dessus, à part un passage fantasmagorique où on a enfin droit à l'immense maillet en bois.

Je suis pas un expert de City Hunter, je suis pas un fan, mais il me semble quand même qu'entre deux séquences olé olé rigolotes, y avait un peu de drama, genre polar. Ici, sorti d'une scène catastrophiquement nulle, au cadrage foireux, à l'acting honteux, sertie d'une musique grandiloquente pour appuyer le malaise, on a unilatéralement que du gag, du gag, du gag. Le côté schizo du perso, vous pouvez l'oublier.

Et puisqu'on parle de gag, parce que oui, Nicky Larson c'est aussi de l'humour, je vous donne un aperçu du niveau: Nicky Larson et Mamouth se battent dans un hôpital. Dans une salle d'opération pour être plus précis. Dans la tumulte, le flingue de Larson se retrouve projeté au niveau des couilles du patient allongé sur la table. Les deux se jettent sur l'arme. Larson a son flingue en main. Mamouth tient la bite du patient... Voilà, voilà... Tsukasa Hojo approved. Et c'est que la première séquence. J'aimerai vous dire que c'est le standard du film, mais ça fait parti des gags les plus travaillés.

Lacheau, enfant du Club Dorothée? Ah mais oui, ma bonne dame. Il le prouve durant tout le film, avec là encore des gags du style "Tiens, Ranma, pendant que t'es là, tu me servira un demi.", "Vous êtes qui? - Hélène. Je m'appelle Hélène." ou encore l'annonce vocale dans un aéroport pour un certain Rémi qui cherche sa famille. Quand c'est pas des apparitions visuelles de Tortue Géniale ou l'inspecteur Gadget pour des blagues connes. Du méga lourd, en somme.

Niveau action, parce qu'il faut bien en parler, circulez y a rien à voir. Une scène en mode POV à la Hardcore Henry, mais en vraiment vraiment du pauvre (que même la zik jap de l'anime n'arrive pas à relever), une séquence de poursuite automobile qui sort tout droit de Babysitting et enfin une séquence de gunfight au ralenti dans un entrepôt, que n'importe quel court-métrage de cascadeur amateur enterre les doigts dans le nez. Avant la proj, Lacheau disait qu'il avait l'impression d'avoir un film d'action ricain dans les mains, et bah je veux pas savoir ce qu'il a l'habitude de regarder.

Je vais arrêter de vous spoiler le film, non pas que ce soit un mal (j'espère que vous ne comptez pas/plus le voir) mais j'ai autre chose à foutre, comme prendre rendez-vous avec un bon psy pour tenter d'oublier cette affreuse séance.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
C'est vrai que raconté comme ça, on n'a pas trop envie d'aller le voir ...

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Ah ben moi j'ai ni plus ni moins envie qu'avant : c'est exactement ce que j'en attends !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Après avec Lacheau, c'est comme tirer sur une ambulance. 
Lui et sa bande sont de le même genre de délire depuis qu'ils faisaient leur sketch sur Canal. C'était pas souvent drôle et pas très fin à l'époque, ça n'a guère évolué depuis. Au moins, y a pas de tromperie sur la marchandise et ça démontre une énième fois comment l'art de la comédie est difficile au cinéma et que ça ne se résume pas à enchaîner des gags.
J'ai vu 10 minutes de Epouse-moi mon pote : c'est insupportable ! Donc aucune chance que j'aille voir celui-là au cinéma.

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
J'ai vu aucun de ses films au cinéma non plus, et même pas vu Epouse moi mon pote.
Mais celui-là, c'est peut-être le premier que j'irai voir, parce que Nicky Larson... Rien que pour aimer le détester (et, effectivement, tirer sur l'ambulance).
Par contre, je pense que je prendrai une place pour un autre film - pas envie de lui offrir une entrée !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Aux Halles, avec les entrées multiples, cette tactique est vraiment difficile ! Mais à la Def, on peut ! Je viendrai avec toi, in prendra une place d'un film intello

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Les comédies françaises Aujourd'hui à 15:18

Phil a écrit:2 comédies françaises vues cette semaine !
On pourrait croire que ça a été difficile pour ma santé mentale... mais en fait elles étaient plutôt réussies (sans être géniales non plus); un exploit Laughing

LE JEU de Fred Cavayé - vu au cinéma. Comme je l'avais lu un peu partout, c'est pas tout à fait une comédie; il y a aussi un côté dramatique et presque suspense, qui doit venir de Cavayé, à l'origine réalisateur de films policiers bien sombres. Je me suis quand même bien marré - le jeu de massacre fonctionne bien. Le défaut principal du film est que, dès la bande-annonce, on se dit que cette histoire de partage de portables durant une soirée est une très mauvaise idée, qui va mener vers des engueulades de couples ou entre potes sur des sujets précis... et que c'est exactement ce qui arrive. L'engrenage est bien foutu, réserve quelques petites surprises sur certains élements... mais prévisible dans sa logique. En plus, personne ne semblait savoir trop comment terminer le film, et la pirouette finale est un peu grossière.

On passe néanmoins un bon moment - et c'est suffisamment grinçant pour fonctionner.
(au rayon des trucs qui ne marchent pas, par contre, le fait que les acteurs sont censés se connaître depuis l'école primaire, alors qu'ils n'ont pas le même âge !)
J'ai bien aimé. On se doute que ça va mal se passer mais c'est assez jouissif de voir comment ça dégénère et le malaise qui monte petit à petit. En plus c'est bien joué.

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Les comédies françaises Aujourd'hui à 17:21

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Aux Halles, avec les entrées multiples, cette tactique est vraiment difficile ! Mais à la Def, on peut ! Je viendrai avec toi, in prendra une place d'un film intello

Voilà - on fera notre BA !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum