Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Cannes 2013 + La Vie d'Abdelatif Poichiche

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

Phil


Admin
Je suis consterné.  Shocked 

Pas par le film en lui-même, en fait. Que j'ai pas trouvé mauvais. Pas bon non plus, mais je m'attendais vraiment à pire. J'y ai trouvé des choses intéressantes, quelques bonnes scènes, techniquement ça se tient...
Après, c'est évidemment beaucoup trop long. Et pas parce que ça dure 3 heures, mais parce que chaque scène (ou presque) est inutilement étirée, joue sur la durée jusqu'à l'épuisement du spectateur. Pour les scènes de boules, c'est pas gênant, mais ça fait 15 minutes sur 180... Le reste du temps, il faut se taper des discussions philosophiques sans intérêt, des gens qui bouffent, des cours en classes de primaire, des errances dans la rue, des blablas et des scènes de la vie quotidienne sans intérêt. Pour quelques séquences qui valent le coup, combien de parlottes inutiles et de digressions à la con...
Et puis, Kechiche, comme Lelouch, s'obstine à filmer ce qu'il ne connaît pas et se vautre dans la caricature, que ce soit chez les prolos bas-du-front ou chez les bobos-cultivés-ouverts-d'esprit aussi improbables les uns que les autres.

Non, ce qui me consterne, c'est de voir tout le monde gaga devant ce film, la Palme d'or, l'unanimité critique, les gens qui y voient le film du siècle, et tutti quanti (heureusement que l'académie des Césars nous a un peu vengé en snobant le film) !
D'un, du point de vue cinématographique, elle est où, la révolution de Kechiche, là ? Qu'est-ce qu'il y aurait dans ce film qui soit tellement génial, tellement novateur, tellement artistique ? D'où est-ce que la "méthode Kechiche" amène un si grand bon en avant du cinéma ? Non seulement je ne vois pas vraiment ce que le film a de si "visionnaire" dans sa mise en scène, mais je m'interroge fortement sur cette mystification, qui a apparemment saisi la majorité de la cinéphilie française et mondiale.
Et de deux, qu'est-ce que Kechiche a de si extraordinaire à nous dire ici ? Sur la vie, sur l'état du monde, même sur la jeunesse, l'amour, les sentiments, le genre, et tout ce qu'on veut... A peu près rien, et ce qu'il nous dit, il nous le dit mal.

Ca reste bien meilleur que L'esquive (qui ne contenait pas de scènes lesbiennes entre Léa Seydoux et Adèle machinpoulos, faut dire aussi)

Mais je suis consterné.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
En repensant au film ce matin, et au fait que critiques et festivaliers s' extasient dessus, je me suis souvenu d'un autre truc qui m'avait fait tiquer.
Aux deux tiers, il y a une ellipse qui non seulement est pourrave, mais bafoue les règles de la grammaire cinématographique. Une faute de goût impardonnable qui devrait faire hurler les admirateurs de mise en scène... Mais non, Kechiche a vvisiblement le droit de faire des fautes type "si j'aurais été" avec sa caméra. Il semblerait que ce soit pas grave, et c'est ça qui fait vraiment peur.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Sans parler de la non-fin...

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
C'est clair.
Mais ça, pour le coup, c'est presque devenu la norme au cinéma, de finir en queue de poisson... Raison de plus, remarque, pour ne pas trouver le film révolutionnaire !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Phil a écrit:
Et puis, Kechiche, comme Lelouch, s'obstine à filmer ce qu'il ne connaît pas et se vautre dans la caricature, que ce soit chez les prolos bas-du-front ou chez les bobos-cultivés-ouverts-d'esprit aussi improbables les uns que les autres.
Et Julie Maroh d'ajouter que la vision de Kechiche du "cul lesbien" n'était que le reflet d'un fantasme purement masculin.

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Oui, ça a d'ailleurs très bien fonctionné en ce qui me concerne ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Encore une affaire gros sous et d'ego pour Pois-Chiche :


La justice a tranché, le cinéaste palmé Abdellatif Kechiche n’aurait pas respecté les termes du contrat que le liait à MK2, la société de production, distribution et exploitation fondée et naguère dirigée par Marin Karmitz. Après le succès couvert de césars de son troisième film, La Graine et le Mulet, en 2007, Kechiche aurait pu poursuivre sa collaboration avec Pathé, mais le contrat qui le liait à la major française avait alors étrangement été rompu, si bien qu’il put en conclure un autre, avec MK2, portant sur trois longs-métrages à venir, dont l’annonce fut claironnée au festival de Cannes en 2008.

Cet accord n’accouchera cependant que d’un seul film, Venus noire, qui deviendra le seul échec commercial (à ce jour) et le film le plus mal aimé de la carrière de Kechiche. Depuis, ce dernier s’est refait, grâce au succès de La Vie d’Adèle, entre une Palme d’or et un succès à un million d’entrées. Un film produit par Kechiche avec Wild Bunch. D’où l’ire de Karmitz, estimant que le projet aurait dû contractuellement lui revenir. Cela, bien que Karmitz ait pu déclarer à Première il y a deux ans que «La Vie d’Adèle est un film bidon» et alors même que MK2 s’est presque entièrement désengagé de ses activités de production depuis deux ans.

Surtout, on sait par les deux parties que les relations entre Kechiche et Karmitz furent désastreuses lors de la fabrication de Venus noire, suscitant notamment un conflit ouvert sur la durée et la conclusion du film. Une expérience dont le cinéaste sortira, selon ses dires, provisoirement dégoûté du cinéma. Qu’importe : le tribunal a estimé que pour n’avoir pas respecté le contrat d’exclusivité qui le liait à MK2, pour lequel il avait touché un chèque de 270 000 euros, Kechiche se trouvait redevable d’une compensation de 180 000 euros.


(source : Libé)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum