Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

The Secret de Pascal Laugier

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 The Secret de Pascal Laugier le Mar 5 Mar - 1:31

Phil


Admin
Revu "THE SECRET" (aka The Tall Man) en DVD aujourd'hui - et je suis toujours 100% d'accord avec moi-même à propos de ce que j'en écrivais après son visionnage au cinéma en septembre dernier.
(sauf que la première partie passe mieux à la seconde vision, quand on sait où il veut en venir).

Après le choc Martyrs, le doué Pascal Laugier part aux states faire son film fantastique local. Comme tous ses potes Aja/Valette/Gens et compagnie ? Pas vraiment.
Déjà, on notera qu'il ne se tape pas un remake de classique de l'horreur, comme la quasi-totalité des transfuges français aux Etats-Unis. Et puis, si l'on veut pinailler, on dira que le film est une co-production franco-canadienne, pas un film de studio américain.

Surtout, ce "The Secret" - titre "français" de "The Tall Man", encore une bien belle non-traduction - est bel et bien un film de Laugier. Un projet qu'il traîne depuis des années, un scénario qu'il a retravaillé pendant tout ce temps - qui ne pouvait en effet que se faire en Amérique puisque le projet est ancré dans l'imaginaire du cinéma fantastique américain; mais qui lui est aussi personnel que ses deux films français précédents.
D'ailleurs, même si les deux films n'ont pas grand-chose en commun, on reconnaît bien dans "The Secret" la même structure scénaristique que dans "Martyrs". Dans les deux cas, la première partie du film est faussement calme et pose les enjeux de manière classique, dans un environnement connu... pour mieux déstabiliser les spectateur par la suite. En effet, là aussi le film bascule au bout d'une demie-heure dans un univers totalement différent et inattendu. Pendant quelques scènes, on est complètement perdu, se demandant ce qui se passe et de quoi on nous parle (à ce titre, l'accroche de l'affiche comparant à "6ème Sens" est mensongère - puisque le film ménage une série de twix dans son second tiers, et pas à la fin). Et la dernière partie du film nous amène encore ailleurs, sur des chemins qu'on ne s'attendait pas à emprunter en direction du conte moral noir.

C'est ce qui frappe le plus à la vision du film - ce qui était déjà présent dans Martyrs mais se remarquait moins parce qu'on était plus scotché par la violence de ce qu'on voyait : la capacité de Laugier a sortir des chemins battus et à élargir le concept de ses films, pour en faire des expériences de spectateurs inattendues et des films qui ne ressemblent à pas grand-chose d'autre. A ce titre, on ressort de "The Secret" en ayant vu quelque chose de totalement différent de ce qu'on s'attendait à voir en entrant dans la salle (et c'est tant mieux, parce que la première demie-heure est pas terrible - encore moins en comparaison de ce qui suit). Grâce surtout à un scénario alambiqué et complexe, carrément bien écrit - on savait Laugier (très) bon réalisateur techniquement, on (re)découvre ici ses qualités d'écriture. En clair, "The Secret" n'est absolument pas le thriller fantastique à la "6ème Sens" qu'on essaie de nous vendre (ni d'ailleurs un Martyrs 2 qui laisserait encore le spectateur groggy comme après 7 matches de boxe).

Autre point de comparaison évident avec Martyrs, le fond. Dans son film précédent, la polémique avait porté sur la forme, mais on avait aussi beaucoup entendu/vu/et surtout lu de débats sur la "morale" du film. Là encore, sous ses abords de film fantastique banal, le film aborde des thèmes forts, avec une ambiguité impressionnante. L'explication du mystère du film (que je ne vais pas dévoiler ici, ce serait dommage) soulève des questions morales et politiques, presque de civilisation, inhabituelles dans ce type de film. Et le plan, les intentions et les actes du "méchant" amèneraient de grands débats passionnés s'ils étaient abordés dans n'importe quel film "sérieux". On verrait alors des gens les qualifier de puants, certainement (je ne dis pas que je n'en serais pas, éventuellement). Laugier, lui, s'en tire avec une pirouette finale qui l'installe en observateur neutre des actes de ses personnages, et sauve son film de toute prise de position dangereuse dans un sens ou l'autre. Chacun se débrouillera alors avec ses interrogations et son avis personnel. Comme dans Martyrs.

Au delà même de ces "considérations de critique", le film fonctionne parfaitement au premier degré - une fois le début qui dure des plombes passé. Evidemment moins fort que le précédent film du réalisateur, "The Secret" n'en est pas moins terriblement accrocheur et bien foutu. Jessica Biel est excellente (non, je ne dirai rien sur son physique !), la photo superbe, l'ambiance bien foutue, la musique magnifique; le film balance son lot de bonnes scènes qui arrachent et prend bien aux tripes. Et ses aspects les plus barrés comme son originalité vantée plus haut, sont un bonus indéniable.
Malgré les défauts de son film, Laugier s'avère encore ici un auteur passionnant. Comme la plupart de ses congénères français du "splat pack" (ou son mentor Christophe Gans), son cinéma ultra-référentiel ne peut que parler aux spectateurs gavés des mêmes films que lui. Mais avec, en ce qui le concerne, un supplément d'âme dû à un imaginaire et un univers unique; qui viennent se greffer à la simple référence. Un univers où Laugier fait son maximum pour embarquer le spectateur - la plupart du temps avec réussite.

Note = 5/6

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: The Secret de Pascal Laugier le Lun 4 Aoû - 22:34

Phil


Admin
Interview de Laugier qui parle des films qu'il aime - pas encore lu mais je me mets le lien là pour plus tard :

http://www.courte-focale.fr/cinema/entretiens/interview-pascal-laugier-hallucinations-collectives-2014/

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: The Secret de Pascal Laugier le Lun 18 Aoû - 1:37

Phil


Admin
Phil a écrit:Interview de Laugier qui parle des films qu'il aime - pas encore lu mais je me mets le lien là pour plus tard :

http://www.courte-focale.fr/cinema/entretiens/interview-pascal-laugier-hallucinations-collectives-2014/

Lu.
Et c'est encore hallucinant de voir comme le discours de ce mec (à l'image de ses films) me parle.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: The Secret de Pascal Laugier le Lun 18 Aoû - 10:33

J'ai compris pourquoi tu dis ça : " Ensuite, comme tous les monomaniaques du cinéma, cela te donne aussi le plaisir de faire des listes, le fait de classer, de déclasser, de se dire « Quels films j’emporterais sur une île déserte ? », ce genre de choses…"


 Laughing 

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: The Secret de Pascal Laugier le Lun 18 Aoû - 10:53

Phil


Admin
Entre autres ! Very Happy
(mais je souscris plus au discours sur le genre, les geeks qui ont pris le pouvoir, la découverte du cinéma dans les années 80, la "nostalgie morbide", toussatoussa)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum