Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

ASPHALTE Editions

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 ASPHALTE Editions le Mer 3 Avr - 19:42

Phil


Admin
Terminé BLOCK PARTY de Richard Milward : excellent !

Bien que je n'en ai pas des souvenirs super précis, je me souviens que j'avais adoré Pommes, son premier bouquin - et première publication d'Asphalte avec le Murdroroo Smile. Eh ben celui là est encore meilleur.

Il y a le "concept" de livre écrit d'un seul bloc pied au plancher, qui lui apporte un plus indéniable. On suppose déjà que ça se lirait tout seul sans ça, mais là c'est encore plus addictif. Et la forme rejoint le fond, avec ces passages constants d'un personnage à l'autre, ces voyages dans les couloirs de l'immeuble, ces virées à l'extérieur. On imagine bien ce que ça pourrait donner au cinéma avec une steadycam fluide qui se faufile dans tous les recoins et suit les personnages dans leurs pérégrinations. La forme rejoint aussi les errements mentaux des personnages, drogués, paumés, complètements flippés et associaux. M'étonne pas que Irvine Welsh aime le travail de Milward - j'avais déjà trouvé que Pommes ressemblait à Trainspotting, c'celui-ci en est encore plus proche. Il y a du Bret Easton Ellis aussi, par moments (notamment dans les scènes de violence, argh la lame de rasoir avalée !).

Et au delà du concept, un roman enlevé, bien chtarbé, bourré d'humour et d'invention. Mais aussi tragique, sombre et désespéré, malgré un double happy-end (en même temps bien plombé par un troième élément bien dark Cool ). Là aussi comme dans Trainspotting, les personnages sont attachants et plutôt "sympas", mais en même temps des petits cons insupportables, bourrés de failles et qu'on n'aimerait pas rencontrer sur son propre pallier. (Sauf Alan Slow le Salaud, définitivement irratrappable).

Vivement le prochain (chez Asphalte) !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: ASPHALTE Editions le Jeu 13 Juin - 12:51

Phil


Admin
Récupéré les deux derniers Asphalte sud-américains à la librairie ce midi.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: ASPHALTE Editions le Jeu 20 Juin - 17:17

Phil


Admin
Phil a écrit:
Vivement le prochain (chez Asphalte) !

Ben voilà, le prochain, c'est Côté Cour de Leandro Avalos Blacha... et c'est vachement bien aussi ! Là encore, j'ai préféré ce second livre de l'auteur publié chez Asphalte après Berazachussetts que j'avais aussi aimé.
Lu (ou couasi, il me reste une vingtaine de pages) dans la journée.

Dans Berazachussetts, Blacha partait dans tous les sens, dans un gros délire hallucinatoire et hystérique. Ici, il semble canaliser son délire dans un livre moins chtarbé dans la forme... mais tout aussi cinglé dans le fond. Il nous décrit une sorte de monde futuriste dans lequel une multinationale de la téphonie mobile dicte sa loi et permet à une population paupérisée d'accéder à ses services en échange de l'incarcération chez eux de prisonniers. La force du livre, à mon avis, est de développer un univers très cohérent, tout en n'appuyant jamais de façon lourdingue sur les détails et les descriptions. On "pressent" ainsi cet univers, on l'appréhende au fur et à mesure de la lecture, sans que Blacha ne nous l'impose - et c'est très fort. D'autant plus que le monde décrit est terrifiant.

Le roman est constitué d'un assemblage de 5 récits se rapprochant de nouvelles, liés entre eux mais axés autour de personnages différents. Tout s'articule, comme le titre l'indique, autour d'une cour sur laquelle donnent des maisons où sont enfermés des prisonniers. Et Blacha de nous raconter les destins sombres et violents de ceux-ci et de leurs geoliers.
Des récits à la limite du fantastique et de la SF, quand ils n'y plongent pas carrément comme les troisième et quatrième parties par exemple.
C'est assez indescriptible, et il faut assurément se plonger dans ce livre - vénéneux, satirique, bourré d'humour noir et de sauvagerie - pour en apprécier toutes les saveurs.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: ASPHALTE Editions le Jeu 20 Juin - 18:37

Phil


Admin
Et ça reste bien complètement zarb jusqu'à la fin (d'une poésie morbide bien étrange) !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

5 Re: ASPHALTE Editions le Ven 26 Juil - 1:31

Phil


Admin
Pas emballé par le dernier Asphalte, le cubain LA VIE EST UN TANGO. Belle description d'un milieu social et bonne peinture impressionniste d'un quartier, mais ça manque de narration et de personnages.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

6 Re: ASPHALTE Editions le Lun 7 Oct - 15:12

Phil


Admin
Sortie de La Havane Noir le 7 novembre (traduit en partie par Marthe Picard Smile).

Et Asphalte innove : à l'occasion de la sortie jeudi de Belem, ils publient le prochain roman du même auteur - Moscow - en numérique sur leur site (le livre sortira en édition papier en février 2014) :
http://asphalte-editions.com/?page=catalogue&categorie=fichelivre&num=55

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

7 Re: ASPHALTE Editions le Jeu 17 Oct - 18:54

Phil


Admin
Récupéré les 2 derniers sortis à ma librairie ce soir.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

8 Re: ASPHALTE Editions le Ven 15 Nov - 12:12

Phil


Admin
Les prochaines parutions Asphalte :

Janvier, Corps à l'écart = http://asphalte-editions.com/?page=catalogue&categorie=fichelivre&num=56

Février, Moscow = http://asphalte-editions.com/?page=catalogue&categorie=fichelivre&num=55

Et ils vont aussi rééditer Eaux Fortes à Buenos Aires...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

9 Re: ASPHALTE Editions le Ven 22 Nov - 21:16

Phil


Admin
Lu L'ILE INVISIBLE de Francisco Suniaga, dont Cyrille nous a déjà causé ici :
http://blog.cyrille.free.fr/?p=516

Et je suis bien d'accord avec mon aîné - c'est excellent. Rien à ajouter, d'ailleurs, si ce n'est que j'y ai aussi vu un beau discours sur le déracinement, à travers ces gens qui vivent loin de chez eux, à mi(chemin entre l'adaptation à leur nouvel environnement et références à leur passé.
En effet, c'est pas l'aspect polar qui est intéressant dans ce faux polar (d'ailleurs, y'a pas vraiment de résolution, plutôt un "non résolution" très intéressante), mais tout le reste. Comme dans tout bon polar, en fait.

(ah, y'a quand même un passage qui m'a fait super marrer, alors que c'est pas vraiment le but ! Quand il explique les règles incompréhensibles au commun des mortels des combats de coqs, j'avais l'impression d'être dans Kaamelott avec les super jeux aux règles super compliquées de Perceval. J'ai passé 2 pages le sourire aux lèvres comme un gros benêt en ayant l'impression d'entendre l'autre abruti expliquer la règle du jeu des sirops. "Relance de 12" !)



Dernière édition par Phil le Ven 22 Nov - 23:17, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

10 Re: ASPHALTE Editions le Ven 22 Nov - 23:07

J'aurais préféré "mon ami" que "mon ainé", connard !

Very Happy 

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: ASPHALTE Editions le Ven 22 Nov - 23:21

Phil


Admin
Hahahaha, trop bon !
(je dirai pas que je l'ai fait exprès, on me croirait pas Smile)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

12 Re: ASPHALTE Editions le Sam 30 Nov - 0:37

Phil


Admin
Belèm, par contre, c'est un vrai polar. Un truc hyper noir, hyper violent (il y a notamment une scène de torture et meurtre hyper trash vers la fin, qui restera dans les annales), sordide et méchant. L'écriture de Edyr Augusto, nerveuse et précise, à coup de phrases courtes qui font l'effet de baffes, ajoute encore au côté oppressant du livre. Il y a aussi un passage constant de la première à la seconde personne dans la narration, déstabilisant. Via une histoire d'enquête sur le meurtre d'une coiffeur de la jet-set, l'auteur décrit la vie dans la ville brésilienne - la violence, l'exploitation sexuelle, la corruption, la pauvreté, l'alcoolisme... Le parti-pris intégralement noir, jusqu'au refus du happy end - avec une fin ironique assez réjouissante - et la mort de nombreux personnages importants, pourrait rebuter ou être trop étouffant. Et pourtant, ça n'est jamais le cas - l'auteur parvient à faire respirer son récit, nous attache aux personnages, et trouve l'équilibre évitant de faire de son livre une simple démonstration de l'horreur du monde (même s'il ne faut pas se leurrer sur l'aspect extrêmement pessimiste de l'ensemble).

Encore un super livre édité par la boîte de Claire.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

13 Re: ASPHALTE Editions le Mar 28 Jan - 8:18

Phil


Admin
La parution d'avril sera un nouveau Carlos Zanon, dont j'avais beaucoup aimé Soudain Trop Tard :

http://asphalte-editions.com/?page=catalogue&categorie=fichelivre&num=59

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

14 Re: ASPHALTE Editions le Jeu 13 Fév - 22:40

Phil


Admin
Héhé !



Une grande nouvelle pour Asphalte !
Rendez-vous le 2 mai 2014 pour la parution de MARSEILLE NOIR, prochaine destination de la collection « Asphalte Noir »… De retour en France après Paris Noir en 2010… 14 nouvelles noires inédites d’auteurs marseillais de naissance ou d’adoption, qui nous parlent de leur ville, bien loin du sensationnalisme des JT ou du folklore des cartes postales… De la Joliette au Vieux-Port, de Belsunce à la Belle de Mai, du Frioul à Endoume, en passant bien entendu par le Stade vélodrome et le Panier… Marseille dans toute sa diversité, toutes ses communautés, toutes ses contradictions !

L’anthologie est dirigée par Cédric Fabre, auteur de Marseille’s Burning à la Manufacture des Livres. Elle comprend des textes de Christian Garcin, Pia Petersen, René Fregni, Emmanuel Loi, Philippe Carrese, François Beaune, Rebecca Ligheri, Minna Sif, Marie Neuser, Serge Scotto, Patrick Coulomb, Salim Hatubou, François Thomazeau… que du beau monde, donc !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

15 Re: ASPHALTE Editions le Mar 25 Mar - 17:55

Phil


Admin
J'ai trouvé MOSCOW beaucoup moins bien que Belèm du même auteur - celui-ci m'ayant scotché. Là, c'est plus un petit bouquin qui se lit vite et qui est plaisant, mais qui ne va pas chercher bien loin.
Et après la comparaison de je-sais-plus-quel-Asphalte avec Mad Max, c'est ici la comparaison avec Orange Mécanique qui est un peu à côté de la plaque. Pour le coup, c'est souvent le cas : dès que ça parle de voyous qui agressent/violent/tuent en bande, on compare avec le livre de Burgess ou le film de Kubrick. En oubliant toujours que ce n'est que le premier tiers qui raconte ça, le reste allant du côté de la critique sociale et politique; dimension qu'on ne retrouve quasiment jamais dans l'oeuvre comparée...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

16 Re: ASPHALTE Editions le Mar 8 Avr - 15:20

Phil


Admin
Après Moscow, lu les 2 autres Asphalte sortis en début d'année :

CORPS A L'ECART, livre italien d'Elizabetta Bucciarelli qui suit les aventures de gars largués dans une décharge géante en banlieue d'une grande ville. En s'appuyant sur la situation des ordures aux mains de la maffia en Italie, l'auteure aborde les maux de la société moderne sous l'angle de la métaphore. La succession de chapitres courts fait que le livre se dévore à toute vitesse, entraînés que nous sommes aux côtés de personnages attachants. Très bien.

LES RUES DE SANTIAGO de Boris Quercia est quant à lui un de ces "faux polar" comme Asphalte en a déjà publié. Plutôt que l'enquête en elle-même, on y suit les déambulations d'un flic qui n'a plus goût à grand-chose et qui se trouve embarqué dans une histoire qui le dépasse. Pas mal, mais moins bien dans le genre que Belèm ou autre Ile Invisible...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

17 Re: ASPHALTE Editions le Mar 20 Mai - 10:44

Phil


Admin
Lu la moitié de MARSEILLE NOIR - et c'est mortel pour l'instant !
Cette impression très positive est certainement due à la qualité des textes, mais tout aussi certainement due au fait que je suis familier des lieux décrits, et que donc ça me parle plus que quand c'est à La Havane ou Brooklyn (c'était pareil avec Paris Noir).
Et pour l'instant au moins une nouvelle mémorable, celle de Marie Neuser - Je partirai avec le premier homme qui me dira je t'aime - exercice de style construit uniquement sur le dialogue imaginaire entre une femme et la tête de son mari adultère qu'elle vient de tuer. + Le silence est ton meilleur ami (Patrick Coulomb), Les vivants aux prix des morts (René Fregni), Que Dire ? (Rebecca Lighieri) - qui se jouent toutes merveilleusement du "folklore" marseillais (quartiers nord, trafics de drogues, petites frappes, pauvreté, cagoles et kakous) pour un tirer quelque-chose d'original.



Dernière édition par Phil le Mar 20 Mai - 14:44, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

18 Re: ASPHALTE Editions le Mar 20 Mai - 14:43

Phil


Admin
La troisième partie, "Sale et Rebelle", est elle aussi excellente.
4 nouvelles principalement basées sur l'ambiance, peu narratives, toutes pleines d'ironie et mêlant noirceur et humour. La dernière est un peu en dessuos (très bien quand même), mais Katrina de François Beaune (déambulation comico-documentaire dans le bus 49) et la courte Le Problème du Rond-Point de Philippe Carèse (hasards et coïncidences autour d'un rond-point théâtre d'un monstrueux accident) sont de pures merveilles, et Sous peine de poursuites de Pia Petersen ("conte marseillais" tordu) une petite bombe de méchanceté.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

19 Re: ASPHALTE Editions le Mer 21 Mai - 10:22

Phil


Admin
Et les 3 nouvelles de la dernière partie m'ont pas emballé. A part, en partie, la dernière, signée de l'anthologiste Cédric Fabre, qui aurait pu être meilleure mais dont le côté apocalyptique permet de finir sur une bonne impression.
Malgré ça, un recueil hautement recommandable !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

20 Re: ASPHALTE Editions le Ven 13 Juin - 10:29

Phil


Admin
Phil a écrit:La parution d'avril sera un nouveau Carlos Zanon, dont j'avais beaucoup aimé Soudain Trop Tard :

http://asphalte-editions.com/?page=catalogue&categorie=fichelivre&num=59

J'ai moins aimé ce N'APPELLE PAS A LA MAISON que le précédent livre de l'auteur... mais c'est quand même très bien. Etrangement, on a l'impression qu'il maîtrise moins son récit dans ce deuxième livre que dans le premier, que ça part un peu trop dans tous les sens. Ainsi, certains aspects de l'histoire et des personnages ne sont pas assez explorés.
Reste que l'écriture de l'auteur est toujours jouissive, pleine d'humour noir et de désespoir. Et lorsque les pièces du puzzle s'assemblent dans la dernière partie, c'est assez redoutable.

(à noter aussi pas mal de coquilles à l'impression... bah alors, Claire ?  Very Happy)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

21 Re: ASPHALTE Editions le Mar 2 Sep - 17:00

Phil


Admin
Très bien, SYSTEME D de Nathan Larson !
Un mélange de Philip K. Dick et de Dantec sans le côté réac. L'enquête du personnage principal est bateau, mais c'est surtout l'univers développé dans le livre qui est fascinant. Ça se passe dans un New York ravagé par une épidémie de super-grippe et des "événements" qui ne seront qu'effleurés. Et l'intelligence de l'auteur est de fournir suffisamment d'indices pour qu'on appréhende le monde post-apocalyptique qu'il décrit, tout en laissant une part de mystère et en n'étant pas lourdingue dans ses explications.



Dernière édition par Phil le Mar 2 Sep - 22:50, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

22 Re: ASPHALTE Editions le Mar 2 Sep - 20:10

Sans se passe ?

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: ASPHALTE Editions le Mar 2 Sep - 21:00

Bien sûr, c'est le contraire de "avec se passe" !

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: ASPHALTE Editions le Mar 2 Sep - 21:16

Phil


Admin
Je corrige ! Embarassed

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

25 Re: ASPHALTE Editions le Mar 2 Sep - 22:13

Et la cédille ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum