Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

22/11/63 de Stephen King

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 22/11/63 de Stephen King le Dim 7 Avr - 12:47

Phil


Admin
http://thexphill.free.fr/punbb/viewtopic.php?id=1316

Bon, allez, cette fois, je le commence (j'ai réussi à me le garder jusqu'à mon anniv', comme prévu - je m'impressionne moi-même ! Very Happy )

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: 22/11/63 de Stephen King le Dim 7 Avr - 13:13

Garde ces réflexions pour toi, s'il te plait, ça m’embêterais de demander un enfermement d'office.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: 22/11/63 de Stephen King le Lun 8 Avr - 11:52

Phil


Admin
100 pages lues : je suis déjà scotché ! Very Happy
(pas trop de coquilles pour l'instant, juste "copain", quand même, effectivement c'est n'importe quoi ! Et aussi "Root Beer" traduit par "bière ce racinette" - à la limite ça passe (quoique), mais c'est surtout que quand on est habitué à King on connaît bien la root beer, récurrente chez lui. Et tant qu'on y est, on peut traduire aussi Whisky par "alcool de patates" ou Vodka par "alcool fort russe"...)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

4 Re: 22/11/63 de Stephen King le Lun 8 Avr - 12:53

Phil


Admin
Et j'ajoute que jusqu'ici j'aime beaucoup ce qu'il fait du concept de voyage dans le temps et de paradoxes temporels; plutôt original.
En partant d'un argument non expliqué (pour l'instant ?) et totalement surnaturel, il se dédouane de toute explications et n'a plus qu'à aligner les (bonnes) idées autour du concept - le fait de toujours arriver au même endroit au même moment, de faire passer que 2 minutes dans notre époque, de "rebooter" les événements à chaque voyage...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

5 Re: 22/11/63 de Stephen King le Lun 8 Avr - 14:18

Tout à fait

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: 22/11/63 de Stephen King le Lun 8 Avr - 20:46

Phil


Admin
Phil a écrit:Et j'ajoute que jusqu'ici j'aime beaucoup ce qu'il fait du concept de voyage dans le temps et de paradoxes temporels; plutôt original.
En partant d'un argument non expliqué (pour l'instant ?) et totalement surnaturel, il se dédouane de toute explications et n'a plus qu'à aligner les (bonnes) idées autour du concept - le fait de toujours arriver au même endroit au même moment, de faire passer que 2 minutes dans notre époque, de "rebooter" les événements à chaque voyage...

Il y a aussi la "résistance" du passé aux changements...

Et je suis en plein dans le passage à Derry : Le personnage remonte dans le temps sur les lieux de CA, un an après les événements racontés dans le roman quand les personnages sont enfants; et en rencontre deux (pour l'instant).
En ce qui me concerne, c'est carrément jouissif. D'autant plus que King gère ça très bien, ajoutant une dimension supplémentaire à ce livre là quand on connaît bien l'autre (tout en n'arrêtant pas son récit genre "je fais un gros clin d'oeil aux fans et tant pis pour les autres").

Apparemment, il y a d'autres références dans le même genre plus loin.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

7 Re: 22/11/63 de Stephen King le Lun 8 Avr - 22:07

C'est pas tant pis pour les autres, vu que ça ne gène en rien. Je ne me souvenais pas que les deux personnages étaient dans Ça, et ça m'a pas manqué !

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: 22/11/63 de Stephen King le Lun 8 Avr - 23:00

Phil


Admin
Cyrille a écrit:C'est pas tant pis pour les autres, vu que ça ne gène en rien. Je ne me souvenais pas que les deux personnages étaient dans Ça, et ça m'a pas manqué !

C'est ce que je dis ! Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

9 Re: 22/11/63 de Stephen King le Mar 16 Avr - 14:43

Phil


Admin
Voilà, fini... Qu'est-ce-que c'est bon, putain ! Laughing

Les 100 dernières pages reviennent aux concepts forts du début du livre, entre la journée du 22/11/63 et la confrontation du héros avec Lee Harvey Oswald, la rencontre avec le "gardien" de la porte temporelle, l'uchronie/dystopie du 2011 modifié, les derniers paradoxes temporels (énorme, l'idée au détour d'une petite phrase que le 11 septembre ou d'autres catastrophes pourraient être des conséquences de menus changements dans le passé), la noirceur du dernier retour dans le passé (vertigineux)...

Entre ces deux poles conceptuels, c'est vraiment du King pur de chez pur (ou urf de chez urf, comme dirait la traductrice). C'est à dire que comme souvent chez lui, on oublie quasiment l'argument de base pendant des centaines de pages pour s'intéresser "uniquement" à ce qui arrive aux personnages. Des personnages hyper attachants et captivants, qu'on prend un immense plaisir à regarder vivre - jusqu'à un dernier chapitre magnifique qui tirerait des larmes à un caillou (ou au personnage principal qui n'a pourtant pas la larme facile).
Probablement parmi ce qu'il a écrit de mieux, clairement un de ses grands livres - ce qui si peu de temps après DOME est quand même un bel exploit. Mais au delà de l'idée de base, un King finalement assez classique pour l'auteur (la vision mi-nostalgique mi-critique des anénes 60, par exemple, c'est une constante chez lui).

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

10 Re: 22/11/63 de Stephen King le Mar 16 Avr - 15:28

Ca m'a l'air intéressant tout ça, d'autant que je n'ai pas lu King depuis quelques paires d'années

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: 22/11/63 de Stephen King le Mar 16 Avr - 16:33

Phil


Admin
Ah oui, pour s'y remettre, ça vaut carrément le coup !
(fais un groupire avec Dome, 75 kilos de lecture...)

A noter, encore une lubie de Phil le malade : j'ai tenu à le terminer en version papier, alors qu'il me restait qu'une trentaine de pages à lire Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

12 Re: 22/11/63 de Stephen King le Sam 20 Avr - 13:42

Phil


Admin
Critique hyper positive du bouquin dans le dernier numéro de Bifrost ("le grand roman américain d'un géant de la culture pop"), avec une super intro sur notre amie Nadine Gassie la traductrice :

"Si l'on en croit certains propos récents, l'actuelle traductrice de Stephen King semble considérer que faire ses armes chez Harlequin tient lieu d'excellente école de traduction, ce que nous nous garderons bien de contester. Mais force est de constater qu'avoir été à bonne école ne prémunit pas contre les approximations, maladresses et autres faux-amis, et que de toute évidence , la notion de registre de langue n'est pas encore tout à fait assimilée chez ladite traductrice".
Laughing
Ce qui est marrant, c'est qu'ils disent avoir eu accès à une épreuve non corrigée qui devrait être mieux en version définitive - mais ça n'est pas le cas !

Et plus tôt, ils critiquent la réédition de La Stratégie Ender chez J'ai Lu - Nouveaux Millénaires, elle aussi bourrée de coquilles.
C'est la mode d'éditer des livres n'importe comment !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

13 Re: 22/11/63 de Stephen King le Sam 20 Avr - 13:50

Sur Ender, c'est dingue... Merde, relisez, les mecs !

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: 22/11/63 de Stephen King le Sam 20 Avr - 16:29

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Sur Ender, c'est dingue... Merde, relisez, les mecs !

Hallucinant en effet : les mecs ils ressortent un classique de la SF dans une édition qu'on suppose prévue comme "définitive" et que tout le monde se doit d'avoir - et ils le relisent pas !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum