Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

THE CURE (le topic du meilleur groupe du monde)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 9 sur 11]

Phil


Admin
Et en fait c'est bien le groupe dans sa formation actuelle qui est sur scène... Peut-être des invités à venir.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Bon, après le début très "dark and gloomy" comme annoncé par Bob, ça ressemble finalement à un concert de Cure comme un autre.
à moins de voir débarquer de grosses surprises, je suis pas plus dégouté de louper ce concert de Cure là que j'ai été dégouté d'en louper plein d'autres depuis des années.
Rien qui me fasse dire "ah merde, Robert s'est bien foutu de notre gueule avec son "seul et unique concert à Hyde Park", pour bous faire maintenant un truc monstrueux au Meltdown" !

Ouf !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Et je regrette encore mois si c'est pour se taper 39 au lieu de Maybe Someday ! Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Suspense... que va-t-il y avoir après It's Over ?

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
It can never be the same, dernière chanson en date du groupe, inédite.
Logique. Du coup, ça repousse le suspense d'un morceau !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Fin du premier set...
... et retour du groupe pour Step into the light. On peut supposer qu'ils vont refaore une chanson par album, en redescendant !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Setlist :
https://www.setlist.fm/setlist/the-cure/2018/royal-festival-hall-london-england-63ea2a1f.html

Finalement, c'était donc bien un concert de The Cure comme un autre. Donc très bien, mais pas de surprises ou de trucs dingues, d'invités ou autres.
Comme si Robert s'était dit que c'était pas sympa pour les gens qui avaient acheté leur billet pour Hyde Park en pensant que ça serait comme annoncé leur seul concert de cette année. Et qu'il n'allait pas offrir des trucs exceptionnels au Meltdown.
ça me fait penser au dernier concert à Bercy en 2016 - où ceux qui attendaient un live hallucinant sortant de l'ordinaire avaient été déçus...

Du coup, peut-être qu'à Hyde Park, on aura les surprises pas venues ce soir !
(ou pas; je vais pas faire l'erreur d'en attendre trop, justement)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Apparemment, le dispatch par scène et les horaires pour Hyde Park seront dévoilés demain !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Le programme scène par scène avec les horaires du BST Hyde Park - c'est bon, je vais rien louper de ce que je voulais voir (mais va falloir courir entre deux scènes à un moment ou 2; et ptet zapper Ride pour mieux se placer plur Cure...)

Great Oak Stage
20:20 THE CURE
18:35 INTERPOL
17:25 GOLDFRAPP
16:00 EDITORS
14:50 SLOWDIVE
13:50 PALE WAVES

Barclaycard Stage
19:35 RIDE
18:05 LISA HANNIGAN
16:45 THE TWILIGHT SAD
15:30 THIS WILL DESTROY YOU
14:30 ALLTHINGSMATA

Summer Stage
16:45 KAELAN MIKLA
16:00 KATHRYN JOSEPH
15:30 PG LOST
14:20 GALLOPS

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Billet pour Hyde Park reçu ! bounce

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
D - 1 !
Jour du départ...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Et voilà, c'est le grand jour bounce
Après moult péripéties hier avec l'Eurostar et une courte nuit à l'hôtel, chuis au taquet !!! Tourisme le matin, festival l'aprem et le soir...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
En se baladant vers Marble Arch... entendu Fascination Street en soundcheck !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Bon, je ferai un compte-rendu, de The Cure et du reste, dans la semaine après être rentré de Londres...
Ça permettra de décanter tout ça.
Là, j'ai pas les mots.
C'était sublime.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Article complet avec la setlist, le c9n5cert en audio et des tas de vidéos !
http://www.slicingupeyeballs.com/2018/07/07/cure-hyde-park-london-setlist-video/

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
La fin (monstrueuse !) du concert :lol

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Et l'intégralité du concert :
https://youtu.be/hCwSL-AFWfA

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Rentré de Londres, donc je peux enfin poster ma review de cette superbe journée à Hyde Park, samedi dernier !

Arrivé dans l’enceinte du BST vers 14h30, j’ai loupé le début de Slowdive. Surtout parce que j’ai fait la queue au stand de merchandising, histoire de me débarrasser de ça d’entrée – et de remplacer mon vieux t-shirt miteux du Wish Tour de 92 par un beau British Summer Time avec les vedettes du jour. J’ai quand même entendu le début de loin, et me suis précipité sur la côté de la scène dès mon achat fait.
Je connais assez peu le groupe, l’ayant juste vaguement entendu à l'époque de sa renommée. Mais ça ne m’a pas empêché de trouver leur set excellent. Musique à la fois planante et puissante, belle performance vocale de Rachel Goswell ; et visiblement le groupe était heureux d’être là. Le public aussi. Ça sera une constante sur toute la journée, culminant dans le concert exceptionnel de Robert et Cie, cette joie d’assister à une communion musicale unique en son genre…
Petit test pour vérifier combien de temps ça prend de passer d’une scène à l’autre (5 à 7 minutes, suivant le monde), et à quoi ressemble ce festival en ville étrangère, durant lequel j’entends un petit quart d’heure de This Will Destroy YouMogwaï-like qui a l’air sympa mais pas très intéressant.

Je reviens vers la scène principale pour le set de Editors – qui, comme beaucoup de groupes en festival, raccourcit son concert-type de la tournée en cours. C’est donc une version « light » du concert à l’Olympia en mars, qui en accentue les défauts, tout en gardant ses qualités : un début tout mou, une tension qui prend petit à petit mais s’installe trop lentement… Et quelques problèmes de réglages de son au départ, qui n’aident pas. L’enchaînement Munich/Violence/No Harm (yessss !!!)/Racing Rats était terrible. Suivi de la grande chanson Papillon pour bien déchaîner les passions… et tout faire retomber en terminant par la bof bof Magazine.

Hallelujah (So Low)
Smokers Outside the Hospital Doors
Blood
Munich
Violence
No Harm
The Racing Rats
Papillon
Magazine

Mais je m’en fous de la dernière chanson de Editors, puisque je me précipite avant la fin sur la petite scène pour le concert de The Twilight Sad. C’est d’ailleurs la grosse erreur (et injustice) de la journée, que de ne pas avoir programmé le groupe sur la grande scène du festival - à la place de Goldfrapp par exemple. Ok, ils sont certainement moins connus et réputés que les autres groupes du jour, et ça aurait été compréhensible… n’importe quel autre jour, n’importe où ailleurs. Mais pas là, en ce jour où on célèbre The Cure, sachant que Robert Smith a adoubé le groupe de James Graham, l’a vanté, célébré (on apprendra même quelques jours après qu’il a noté les démos de leur prochain album !). Le public présent ce jour est aussi venu pour eux. Ça fera d’ailleurs marrer (et bondir de joie) tout le monde lorsque Graham intorduira There’s a girl in a corner en disant « A friend of us covered this song »…
Après, que dire sur la performance en elle-même ? Une pure merveille, hantée et hallucinante. Un concert malheureusement trop court, mais d’une intensité incroyable. Les deux nouvelles chansons, Arbor et VTR sont dingues, celles qu’on connaît magnifiques, et la reprise de Frightened Rabbit pour conclure déchire tout. Juste dommage de pas avoir entendu The Wrong Car ; mais en l’état, on tenait bien là le second grand moment de la journée, juste après kivousavez.

Last January
Don’t Move
Arbor
VTR
There’s a Girl on the Corner
And She Would Darken the Memory
Keep Yourself Warm (Frightened Rabbit)

Petite pause à suivre en ce qui me concerne, pendant laquelle je suis de loin Goldfrapp sur la grande scène. Groupe que je déteste pas, mais que j’ai jamais vraiment aimé non plus ; son électro-bourrinage ne m’intéressant pas du tout. En refaisant le plein de boisson, en allant pisser, et en consultant un peu internet sur mon portable, ça passe le temps.
Par contre, c’est toujours pour patienter en attendant le prochain grand groupe que je retourne vers la petite scène pour le concert de Lisa Hannigan, que je ne connais pas du tout… Et je suis saisi ! Par la voix de la chanteuse, notamment, petite irlandaise frêle qui cache bien son jeu, et s’affirme sans forcer (une leçon pour les brailleuses qui nous envahissent les oreilles à longueur de temps). Musicalement, on reste dans un folk plutôt classique, mais ça passe bien. Une vraie belle découverte, qui m’a d’autant plus botté que je ne m’y attendais pas du tout, donc.

Malgré mon intérêt pour la chanteuse, je pars avant la fin, dans le but d’être le mieux placé possible devant la grande scène pour le concert de Interpol. C’est à la fois par pur intérêt pour le groupe, eux aussi un de mes favoris des années 2000 (que je suis depuis leur explosion en France à La Route du Rock 2002) que par pure stratégie – afin d’être en position pour le concert de Cure. Je me doute bien que ça ne va pas marcher des masses, et l’avenir me donnera raison, mais bon…
Revenons aux new-yorkais : ils ont la caractéristique de me décevoir sur scène une fois sur deux. Comme ça a été le cas pour le concert écourté à Paris l’année dernière ; je me dis que cette fois-ci devrait valoir le coup. Et ce fut bien le cas ! Eux aussi ont souffert d’un son pas très bien réglé au début, mais s’en sont mieux sortis que Editors – surtout parce qu’ils ont plus de métier et plus de chansons qui dépotent en toute circonstance. Alignant les morceaux ultra-attendus en live avec quelques autres plus destinés aux fans, leur nouveau single The Rover, et des trucs dans l’ambiance new-wave du jour, Paul Banks/Daniel Kessler/Sam Fogarino et leurs collègues ont livré là une performance digne de leur immense discographie.

Not Even Jail
All the Rage Back Home
Take You on a Cruise
Obstacle 1
Rest My Chemistry
The Rover
Length of Love
Roland
Lights
Success
The New
Evil
Slow Hands

En grapillant trois mètres cinquante pour essayer de voir The Cure de plus près dans 50 (très longues !) minutes, j’ai une pensée pour Ride. Le bon groupe anglais des années 90 a la malchance de jouer sur ce créneau, sur la petite scène. Autant dire que peu de monde a dû aller les voir, préférant jouer des coudes pour se faufiler entre deux plus grands que soi ; et que le peu qui s’est déplacé a dû se barrer avant la fin…

Mais bon, 65000 personnes se sont rassemblés sous le soleil écrasant Hyde Park en ce premier week-end de juillet pour assister au concert-anniversaire exceptionnel de THE CURE, il est 20h10 pétantes, et les clochettes annonçant l’intro de Plainsong résonnent sur scène. Dans la foule, c’est l’allégresse, le délire ; tout le monde hurle, applaudit déjà ; les visages affichent un sourire extatique... Juste devant moi, une meuf se met à chialer en expliquant à son copain (en anglais) tout ce que cette chanson et cet album représentent pour elle. Je rigole vaguement, mais je n’en mène pas large : moi-même, j’ai une boule dans la gorge. Tout au long du concert, à chaque morceau, j’aurai tout un tas de souvenir qui me reviendront, d’images précises revenues de ces trente années où le groupe m’a accompagné, a fait partie de ma vie, en a illustré tous les moments, drôles ou tristes.
Pendant 2h10 (une durée courte, pour eux Very Happy), le meilleur groupe du monde va aligner une bonne moitié du meilleur album du monde (Disintegration) + ces hits imparables qui ont fait d’eux un mastodonte mondial dans les années 80 et début 90 + quelques pépites dark dont ils ont le secret (pas assez, mais Robert avait bien annoncé un concert « hands up in the air »… et ça l’était pas tant que ça, finalement !)… Avant d’achever tout le monde par une dernière partie consacrée aux chansons des touts débuts (dont Jumping Someone Else’s Train et Grinding Halt !), terminant en beauté sur le terrassant enchaînement 10:15 Saturday Night (lancé à 22h15 Smile) / Killing an Arab.
Ce n’était probablement pas le meilleur concert de Cure de ma vie, au niveau de la setlist, du fait que je n’ai pas vu grand-chose, de sa (relative) brièveté… Mais certainement le plus puissant sur le plan émotionnel, le plus touchant, le plus entraînant.
Sur scène, Robert et ses sbires étaient visiblement dans le même état d’émotion intense que le public. Le chanteur-icône a d’ailleurs mis du temps à quitter la scène, nous promettant de nous revoir très bientôt, et laissant un message sur les écrans géants : « Thanks for Coming. You were just like a dream ».

Plainsong
Pictures of You
High
A Night Like This
The Walk
The End of the World
Lovesong
Push
In Between Days
Just Like Heaven
If Only Tonight We Could Sleep
Play for Today
A Forest
Shake Dog Shake
Burn
Fascination Street
Never Enough
From the Edge of the Deep Green Sea
Disintegration

Lullaby
The Caterpillar
Friday I’m in Love
Close to Me
Why Can’t I Be You?
Boys Don’t Cry
Jumping Someone Else’s Train
Grinding Halt
10:15 Saturday Night
Killing an Arab

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Robert en couverture du prochain R&F (et un article sur NIN en bonus) !

THE CURE (le topic du meilleur groupe du monde) - Page 9 180719015518358940.jpg

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Série de tweets par Chain of Flowers :



Radio interview with Simon! via @TheCureMexico

Simon says the band are taking the rest of the Summer off, then will get together again in September to listen to demos and make plans for the future.

Simon also says the band will definitely be back in South America.

He also mentions that they have an album finished, the 2nd part of 4:13 Dream, but we all know about Robert's reluctance to release it. Also mentions they have another batch of new songs.

So it sounds like they've got a bunch of demos written and ready to go, just need Robert to find the inspiration to start writing lyrics for some of them.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
C'est parti pour les annonces pour 2019 !
Pour l'instant, on s'en fout : 2 festivals en Afrique du Sud en mars. Mais c'est un début (j'espère) Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Nouvelle date annoncée pour 2019 (toujours en festival), Firenze le 16/06 :

http://firenzerocks.it/news/15/the-cure-il-16-giugno-a-firenze-rocks

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
+ Ejekt Fest à Athènes !

https://www.lifo.gr/now/culture/208342/the-cure-stin-athina-molis-anakoinothikan-sto-ejekt-festival

(ouais, y'a pas encore d'article en anglais Very Happy)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Tweet de Robert Smith il y a 15 minutes (majuscules comprises) :

"WE WILL BE HEADLINING AROUND 20 FESTIVALS NEXT SUMMER 6 MOSTLY IN EUROPE 6 DETAILS WILL BE POSTED ON thecure.com AND Facebook.com/thecure WHEN WE GET THEM"

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 9 sur 11]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum