Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ma lecture du moment

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 6 sur 6]

126 Re: Ma lecture du moment le Jeu 7 Juil - 16:34

Phil


Admin
Phil a écrit:Je suis tombé il y a quelques semaines devant Trois de Sarah Lotz, opportunément agrémenté d’un bandeau l’adoubant comme « un des meilleurs thrillers fantastiques que j’ai lu ces dernières années » (ou un truc comme ça) par un certain Stephen King. Ca sentait l’opération commerciale à plein nez, mais comme il me fallait un livre léger et pas prise-de-tête pour terminer les vacances, me suis dit que je pouvais tenter ça (en Epub anglais, finalement)…
Et j’ai bien fait, parce que c’est tout à fait la came annoncée, et ça constitue un très bon divertissement sans tomber dans le racolage bas-du-front de la sous-littérature Levy-Musso-esque (il y a d’ailleurs une très bonne vanne contre Paulo Coehlo vers la fin).

L’auteure est en fait plus connue pour son travail de scénariste pour la télé et le cinéma américain. Et ça se sent, en ce sens que c’est pas de la grande littérature, et que c’est plus orienté vers l’histoire et le concept, plus « action » que « réflexion », donc. Un concept intriguant et accrocheur, d’ailleurs : en janvier 2012, 4 avions s’écrasent sur 4 continents au même moment, et il n’y a que trois survivants, à chaque fois un enfant de 7-8 ans (sachant qu’à un moment, on partira aussi à la recherche d’un éventuel survivant dans le quatrième avion crashé en Afrique). Le livre est raconté sous la forme de témoignages divers qui reconstituent l’histoire après-coup; un peu à la World War Z version bouquin... (en fait, c'est un peu plus que ça puisqu'il y a un livre dans le livre, mais bon). Un procédé qui permet de maintenir le mystère tout du long, et de jouer à fond sur l’attente d’événements qu’on sait devoir arriver.
On suit donc une histoire très plaisante, avec des personnages attachants et d’autres parfaitement dégueulasses et tout aussi intéressants. Jusqu’à une fin plutôt ambitieuse, qui décrit un monde en plein bouleversement socio/politico/écnomomique, où les Etats-Unis deviennent une théocratie dictatoriale préparant la fin des temps (puisque les trois enfants + 1 autre potentiel y sont vus comme les cavaliers de l’apocalypse) et le Japon s’allie à la Chine et la Corée pour former un nouvel ensemble.
Quant à la « résolution de l’énigme », elle n’est pas explicite et laisse suffisamment de pistes ouvertes pour laisser place à l’interprétation du lecteur pas trop con tout en réservant la possibilité pour l’auteur de nous balancer une éventuelle suite dans quelques années.

Pas le livre du siècle, pas du niveau d’un King, de son fils ou d’un bon (donc un vieux) Simmons, mais de la bonne « série B littéraire » très influencée par les séries actuelles (on pense évidemment beaucoup à Lost), qui se lit toute seule et fait plaisir.





C'est cette fois au début de l'été que j'ai lu le livre suivant de Sarah Lotz, intitulé cette fois... Jour Quatre !



Qui n'est pas une suite du précédent - même s'il est fait allusion à 2-3 reprises au "jeudi noir" et aux accidents d'avion qui en étaient le point de départ.
Mais à part ça, on est tout à fait dans le même genre de livre, divertissement à lire sur la plage (ou au soleil en allant au boulot), basé sur les codes de narration des séries télé, avec un argument mystérieux qui sert de base à tout un tas de petites histoires qui se recoupent.
Et, comme le précédent, on est très loin de la grande littérature, mais ça se lit tout seul et avec plaisir.

Bien que, pour le coup, j'ai préféré le livre précédent. Là, le "concept" est trop souvent relégué au second plan, remisé derrière les petites histoires de chacun des personnages, qui ne sont pas toujours très intéressantes. C'est encore une fois très Lostien dans le principe, mais ici on s'attache moins aux personnages, pas tellement attachants. Et puis les (grosses) ficelles sont bien plus visibles. De même que la vision de l'humanité livrée à elle-même qui retourne à la sauvagerie; thème bateau s'il en est, que j'ai vu récemment illustré avec beaucoup plus d'acuité dans IGH de Ballard.

Mais bon, ça fait passer un bon (et rapide) moment - ce qui fait que je lirait certainement un futur Cinq à l'été 2018 ! Very Happy
(par contre, j'espère que j'aurai pas de chanson de Louane en tête constamment pendant la lecture, comme là, au vu du titre !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

127 Re: Ma lecture du moment le Jeu 7 Juil - 18:22

Merde, tu me grilles sur Louane à la fin

Voir le profil de l'utilisateur

128 Re: Ma lecture du moment le Jeu 7 Juil - 19:23

Phil


Admin
Héhé...
(en même temps, je l'ai en tête sans arrêt depuis lundi, hein !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

129 Re: Ma lecture du moment le Lun 26 Juin - 20:04

Phil


Admin
J'ai lu la BD Il était une fois en France dont m'avaient parlé Cyrille et Nath à mon anniversaire : effectivement, ça surbute !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

130 Re: Ma lecture du moment le Mar 6 Mar - 14:24

Phil


Admin
Sur le principe voulant que un Asterix actuel sur deux est lisible, La Transitalique vaut largement mieux que le précédent qui était bien pourrave. C'est même assez plaisant et drôle - sans se taper le cul par terre évidemment - bien que reposant toujours sur un scénario en carton.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

131 Re: Ma lecture du moment le Mer 7 Mar - 7:54

Je ne comprends pas ta complaisance par rapport aux nouveaux Asterix. Plaisant ? Non, sans déc, c'est d'une nullité absolue. Du néant, par ailleurs très mal dessiné. Des blagues pourries... Des allusions à l'actualité sans aucune finesse, pour faire genre "on fait comme Goscinny".

Je ne vois pas bien en quoi c'est mieux que le précédent

Voir le profil de l'utilisateur

132 Re: Ma lecture du moment le Mer 7 Mar - 10:41

Phil


Admin
Bah j'ai largement moins souffert en le lisant à Lilith avant dodo. Et j'ai dû sourire deux ou trois fois. 
à noter : Lilith avait grillé le twix dès le début du bouquin - "Le conducteur masqué, c'est César !". Non, c'est Alain Prost, d'abord; mais après...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

133 Re: Ma lecture du moment le Mer 7 Mar - 13:49

Oui, mais on demande pas à un Astérix d'être plaisant

Voir le profil de l'utilisateur

134 Re: Ma lecture du moment le Mer 14 Mar - 15:01

Phil


Admin
Je parlais récemment d'un livre ou d'un film avec lequel j'avais eu du mal, du fait que le concept de base du truc me semblait très peu crédible, et auquel on ne pouvait pas accrocher; ce qui gênait pour la suite. Je ne me souviens plus ce que c'était... 
Bref, c'est un peu la même chose avec Playground de Lars Kepler - un couple d'auteurs suédois écrivant là pour la première fois en dehors de leur série de polars nordiques Millenium-esques déjà publiés chez Actes Sud.L'histoire prend place principalement dans une sorte de purgatoire inspiré des mythes chinois, dans lequel les gens au seuil de la mort attendent d'embarquer pour l'au-delà ou de revenir à la vie, en dépendant d'un système de visas et à la merci de triades qui font régner la terreur. C'est le premier point peu crédible : on ne croit jamais à cet univers. Second point : l'héroïne ne cesse de faire le yoyo entre la vie et la mort pour aller y sauver son fils, dont on a arrêté le coeur pendant une opération chirurgicale périlleuse. La facilité avec laquelle elle passe d'un état à l'autre et est réanimée et en pleine forme en quatre secondes est assez ridicule. 

Grosse daubasses, alors ? 
Bizarrement, non ! Parce que, une fois qu'on a admis que l'histoire était du gros portnawak, l'enchaînement des péripéties, parfois très violentes, dans le purgatoire, parvient à tenir le lecteur en haleine. On lit ça comme on regarderait une grosse série B bourrine décomplexée, sans réfléchir et en s'amusant. 
Et comme ça se lit très vite, on ne perd même pas spécialement son temps. 
Un bouquin de consommation courante sympa, entre deux trucs plus consistants...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 6 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum