Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Steven Spielberg

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Steven Spielberg le Mer 24 Avr - 0:44

Phil


Admin
http://thexphill.free.fr/punbb/viewtopic.php?id=647

Réouverture du post consacré à tonton Steven suite à la revoyure de DUEL au ciné.
Un mois après Shining, UGC proposait de revoir au cinéma le premier film du réalisateur - encore une occasion de voir un film bien connu dans des conditions optimales.

Je ne vais pas m'étaler sur le film en lui-même, toujours un modèle de construction, bourré de suspense, monstrueusement réalisé, qui prouve que dès ses débuts, Spielberg maîtrisait son art comme peu y arrivent même au bout de 20 films (on a même le droit de penser qu'il était bien meilleur réalisateur il y a 40 ans qu'aujourd'hui). Ni sur les aspects allégoriques et l'atmosphère à la limite du fantastique développés par Richard Matheson, d'après sa propre nouvelle.
Ce qui frappe surtout, en voyant le film sur grand écran, c'est à quel point ce petit téléfilm au format 4/3 gagne finalement en puissance et se révèle encore plus spectaculaire et saisissant. La caméra tentaculaire de Spielberg, sa gestion de l'espace, ses plans précis, les mouvements amples... tout concourt, à l'aide aussi d'un montage très dynamique, à faire de Duel un sommet de mise en scène. C'est même à une forme de cinéma "pur" qu'on assiste ici - le film se résumant à son argument et n'étant finalement rien d'autre qu'une démonstration de virtuosité au service de l'image et du mouvement.

Note = 5/6

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

2 Re: Steven Spielberg le Mer 24 Avr - 11:48

Ce matin sur l'A4, il y a un duel camion-voiture, mais c'est le camion qui a gagné !

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Steven Spielberg le Mer 24 Avr - 12:19

J'ai rarement vu une telle tension dans un film. Un tel malaise.

C'est aussi un film daté, mais c'est pas péjoratif. Des personnages comme le personnage principal, on en voyait beaucoup à une époque, beaucoup moins maintenant (à part peut être chez les Coen). Et puis il y a le côté non sens, qui ne passerait plus. Si Spielberg le refaisait maintenant, il durerait 2h2à avec 45 minutes consacrées à des explications.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Steven Spielberg le Mer 24 Avr - 12:51

Phil


Admin
Cbyt a écrit:Ce matin sur l'A4, il y a un duel camion-voiture, mais c'est le camion qui a gagné !

Dis pas ça à Cyrille qui doit faire de la route ce week end ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

5 Re: Steven Spielberg le Mer 24 Avr - 12:52

Phil


Admin
Cyrille a écrit:C'est aussi un film daté, mais c'est pas péjoratif. Des personnages comme le personnage principal, on en voyait beaucoup à une époque, beaucoup moins maintenant (à part peut être chez les Coen). Et puis il y a le côté non sens, qui ne passerait plus. Si Spielberg le refaisait maintenant, il durerait 2h2à avec 45 minutes consacrées à des explications.

Voilà, +1
Même si j'aime toujours Spielberg, c'est sûr que c'est pas à l'époque qu'il nous aurait infligé les 20 dernières minutes inutiles de Minority Report par exemple. En même temps, est-ce que cette "simplification" du cinéma américain est due aux réalisateurs/scénaristes/producteurs, ou aux spectateurs...? (probablement un cercle vicieux auquel Spielberg n'est justement pas étranger)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

6 Re: Steven Spielberg le Mer 24 Avr - 13:21

J'aurais pas l'outrecuidance de faire porter à ce pauvre Spielberg le poids de cette évolution

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Steven Spielberg le Mer 24 Avr - 14:02

Phil


Admin
Pas seul, certes, mais avec toute sa bande de réalisateurs qui ont révolutionné le cinéma dans les anénes 60/70 avant d'accompagner (voire de provoquer) le tournant commercial des années 80.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

8 Re: Steven Spielberg le Sam 6 Juin - 1:24

Phil


Admin
La bande annonce de Bridge of Spies, qui promet du bon vieux thriller d'espionnage à l'ancienne, avec la maîtrise visuelle spielbergienne en bonus - mais aussi son pote endive dans le rôle principal :



(et peut-être, aussi, comme on le pressent là, un bon gros discours pataud sur la démocratie et l'humanisme et blablabla)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

9 Re: Steven Spielberg le Sam 20 Juin - 16:41

Phil


Admin
LES DENTS DE LA MER fête aujourd'hui même son quarantième anniversaire - il sortait au cinéma aux states le 20 juin 1975.
Une bonne occasion de revoir ce chef d'oeuvre, qui marque officieusement l'acte de naissance du "blockbuster d'été" (pour le meilleur et pour le pire) et a traumatisé des générations de baigneurs. Et de constater (encore une fois) : que le film est toujours d'une efficacité incroyable. Oui, on a vu plus spectaculaire depuis, plus effrayant, plus gore, plus speed. Mais rarement tout ça à la foi, et presque jamais avec une telle maîtrise. Parce que, comme pour Duel, plus haut, ce qui impressionne encore 40 ans après, c'est bien la mise en scène de Spielberg. Qui emballe des scènes incroyables confinant à la leçon de cinéma à chaque fois. Jusque dans le découpage du film en deux parties, le "film de monstres" du début se transformant en grand film d'aventures maritimes dans son dernier tiers.

(va falloir que je me refasse Rencontres du Troisième Type, maintenant)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

10 Re: Steven Spielberg le Mer 7 Oct - 14:24

Phil


Admin
Première critique (positive) du prochain Spielberg,  par Télérama :

http://www.telerama.fr/cinema/on-a-vu-le-pont-des-espions-le-nouveau-spielberg,132484.php?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1444213277

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

11 Re: Steven Spielberg le Mar 1 Déc - 11:13

Phil


Admin
Je suis d'accord avec la critique du PONT DES ESPIONS dans Télérama (ci-dessus), quant au fait que le film est très proche de Spielberg, de son cinéma en général, de ses idées en particulier.
Il n'empêche qu'il ne restera pas comme un film très important dans sa pléthorique filmographie. Plutôt un truc mineur, dans une période mineure, un "film de plus" qui n'apporte rien mais se regarde sans déplaisir (avec plaisir, même).

La faute en incombe surtout à un scénario pataud et lourdaud, où tout est appuyé et souligné au gros marqueur histoire qu'on comprenne bien tous les tenants et aboutissants de l'histoire. Et surtout, tout le discours sur la liberté, la loi, la justice, etc... Comme si, non seulement le film avait peur de perdre ses cons de spectateurs en leur parlant de la guerre froide (période que peut-être les américains pensent oubliée aujourd'hui), mais en plus estimait que les concepts (pourtant simples) les dépassaient de loin. A ce titre, la scène finale dans le métro new-yorkais, avec ses regards appuyés et ses plans de gosses franchissant des palissades symboliques rappelant le mur de Berlin, résume toute la lourdeur du film.
Dommage, parce que ce discours, justement, pourrait résonner fortement et titiller une corde sensible en ces temps d'état d'urgence.
Et très dommage quand on sait que le scénario est écrit par les frères Coen, qui ne nous ont pas habitués à une telle surcharge sur-signifiante !

Au delà de ça, le film est des plus classiques dans son déroulement. On sait Spielberg passé maître dans l'art de la narration, et il emballe encore une fois son film avec brio. Même si la première partie est un peu longue (pour une mise en place, ça tourne pas mal en rond avant d'aborder le coeur du sujet), on ne s'ennuie pas une seconde. Et les 2h20 du film passent toutes seules.
Sur la forme, c'est moins classique, et le réalisateur continue ses expérimentations sur le film "historique", en collaboration avec son chef op' Janusz Kaminski. Les deux s'attachent ici à recréer l'ambiance de la guerre froide, avec une image délavée et terne, qui arrive à être à la fois moche dans ce qu'elle montre, et belle d'un point de vue cinématographique. Au niveau du style, c'est vers le cinéma brut et rentre-dedans des années 70 que le film se tourne, comme c'était le cas pour Munich. Visuellement, c'est superbe. Et la seule séquence "d'action" (l'accident d'avion) est très spectaculaire, toujours dans le genre brut et réaliste.

Dans le rôle principal, Tom Hanks joue son personnage habituel à la James Stewart; rôle qu'il connaît par coeur et pourrait jouer les yeux fermés (ce dont on a d'ailleurs par moments l'impression). Il se révèle ici moins crispant que d'habitude, mais il n'y a pas de quoi s'en relever la nuit non plus.
Les autres acteurs, notamment Marc Rylance dans le rôle de l'espion russe, sont plus intéressants - tous parfaits.

Du cinéma américain classique (mais pas - trop - académique) et carré, pour un film qu'on a déjà vu avant d'entrer dans la salle. A voir, notamment par les fans de Spielberg (qui le verront de toute façon !); et surtout parce que c'est mieux foutu que n'importe quelle reconstitution historique à Oscars. Mais anecdotique.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

12 Re: Steven Spielberg le Sam 5 Déc - 18:45

Phil a écrit:[...]A ce titre, la scène finale dans le métro new-yorkais, avec ses regards appuyés et ses plans de gosses franchissant des palissades symboliques rappelant le mur de Berlin, résume toute la lourdeur du film. [...]
Quand j'ai lu ça, je m'attendais à une scène de 10 minutes !!!

Sinon, un bon film, très plaisant à regarder, super bien joué. Pas de le film de la décennie mais des anecdotes comme ça, je veux bien en voir tous les jours.

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Steven Spielberg le Sam 5 Déc - 18:51

Phil


Admin
Cbyt a écrit:
Phil a écrit:[...]A ce titre, la scène finale dans le métro new-yorkais, avec ses regards appuyés et ses plans de gosses franchissant des palissades symboliques rappelant le mur de Berlin, résume toute la lourdeur du film. [...]
Quand j'ai lu ça, je m'attendais à une scène de 10 minutes !!!

Manquerait plus que ça ! Laughing

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

14 Re: Steven Spielberg le Mer 9 Déc - 19:08

Phil


Admin
Alors que Le Pont des Espions vient à peine de sortir, voilà déjà le premier teaser du prochain Spielberg, Le Bon Gros Géant d'après Roald Dahl :

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

15 Re: Steven Spielberg le Mar 15 Mar - 20:29

Phil


Admin
C'est officiel : il y aura un Indiana Jones 5 ! Réalisé par Spielberg, avec Ford, produit par le couple Kennedy/Mashall, tout comme avant. Sauf que tout le monde sera en déambulateur...
Le film a même une date de sortie réservée sur les plannings : 19/06/2019 !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

16 Re: Steven Spielberg le Sam 14 Mai - 19:25

Phil


Admin
Les premiers retours sur BFG à Cannes sont moyens...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

17 Re: Steven Spielberg le Dim 27 Nov - 13:12

Phil


Admin
Vu hier Le Bon Gros Géant, avec les enfants, qui ont déserté le canapé petit à petit (sauf Lilith, qui a trouvé ça "trop bien"). Normal, c'est complètement naze et chiant.

Du coup, je me disais que ça fait quand même un paquet de temps que Spielberg n'a pas fait un vrai bon film... (La Guerre des Mondes, en 2005, sachant que j'ai pas vu Lincoln qui me tente absolument pas et rejoindrait probablement cette liste de film au mieux regardables)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum