Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fringe

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Fringe le Mar 5 Mar - 11:51


Un peu à court de séries ces derniers jours, du coup, j'ai attaqué la cinquième saison et suis pratiquement à la moitié. Donc un premier bilan, à mi-parcours sans spoiler bien évidemment.
Déjà, on ne peut que se ravir d'avoir enfin une histoire qui se tient. Fini les loners sans intérêt. Il semblerait que toute la saison compose une seule et même histoire qui devrait se tenir jusqu'au bout. Il aura quand même fallu attendre 4 ans pour en arriver là, sachant que c'est la même raison qui a failli faire arrêter Lost (c'est quand même les mêmes gars aux manettes !). Donc point très positif.
Autre point très réussi et assez inhabituel dans ce genre de série, le traitement du personnage d'Etta (fille d'Olivia et Peter) ... mais peu pas en dire plus.
Mais les habitudes ont quand même la vie dure, car ils n'ont pas pu s'empêcher de la jouer très simpliste une cassette video, une énigme, un objet, un épisode (faut regarder pour comprendre). Ce qui donne donc un scénariste à chaque épisode, ce qui en terme de liant n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais bon.
Autre défaut important, c'est qu'on a l'impression que les 4 saisons précédentes n'ont pratiquement servi à rien même si les scénaristes tentent de se raccrocher aux branches en piochant un truc à droite, à gauche pour tenter de donner de la consistance. Mais en gros, les 2 derniers épisodes de la saison 4 (et les 2 minutes intéressantes des autres) auraient presque suffit à justifier cette saison.
Enfin, on peut reprocher le côté petit bras pour représenter le futur (l'histoire se déroule en 2036). Sûrement un problème de moyens à l'origine, mais à l'écran ça rend pas terrible. Ils ont essayé de créer une société moderne avec 20 ans de progrès, mais aucun effort sur le côté vestimentaire complètement contemporain, les bagnoles plus années 90 que 2030 qui roulent toujours au sans plomb,... bref pas beaucoup d'évolutions visibles. Dommage, car tant qu'à prendre des partis pris scénaristiques, autant aller jusqu'au bout.

Mais bon, je ne vais pas bouder mon plaisir car sur cette dernière saison, on est largement au-dessus des 2 précédentes.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Fringe le Mar 5 Mar - 12:14

Phil


Admin
Ouaip, c'est en gros ce que j'en disais arrivé à la fin de cette saison (et donc de la série).
Enfin, si ça te fait comme moi, la seconde moitié lasse un peu (déjà parce qu'ils restent sur le principe de "la k7 de la semaine" - aussi parce qu'ils essaient de boucler des points de détails de l'histoire sans intérêt...) - et les bonnes surprises de ce début de saison tombent finalement à plat.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

3 Re: Fringe le Ven 22 Mar - 10:33

[quote=Phil]Fin plutôt bonne, probablement ce qu'on a vu de mieux depuis le milieu de la saison 4 où ça devient assez nase.
Avant-dernier épisode qui achève de relier la saison 5 aux précédentes, avec le retour des univers parallèles. Et dernier épisode qui clôt bien la série, avec son lot de séquences émotion, ses petites fins de trajectoires de chacun, une séquence Alien gore et très sympa, une fusillade finale et un dernier coup de supers pouvoirs d'Olivia... Et évidemment un happy end avec violons - bien moins fort que celui de Lost, parce que dans Fringe, ce ne sont pas les personnages qui forment finalement le ressort principal de la série, mais ses côtés SF, parfois vertigineux.

Donc, voilà, c'est fini. Et comme toutes les séries de JJ Abrams et compagnie (ici Roberto Orci et Alex Kurtzmann), ça se sera essoufflé à un moment et n'aura pas forcément tenu la route. Sauf que là, ça aura aussi mis du temps à démarrer. La série est plaisante sur sa globalité, mais vraiment très bien seulement à partir de la fin de la saison 1, jusqu'au début de la 4, en fait. Et même là, ça alterne pas mal les très bons moments et les trucs complètement portnawak. Ca ne suit pas le terrain miné du sous X Files auquel on pense avoir affaire au début, trouvant assez rapidement son ton propre; mais ça n'exploite malheureusement pas à fond un univers riche de possibilités. La série souffre surtout à mon avis d'une réorientation régulière de ses trames narratives vers d'autres trucs, alors que ce que ça racontait jusque là était très intéressant. Voir par exemple l'idée, à mon avis piteuse, de faire des Observateurs les gros méchants qui vont finalement faire repartir la série vers un affrontement très basique pouvoir vs résistance.
Pareil pour le personnage de William Bell sacrifié (on imagine que Spock avait pas envie de sortir de sa retraite, m'enfin), le Cortexiphan produit-miracle, le passé de Peter dont on ne saura jamais rien...
Et évidemment, les paradoxes temporels, c'est toujours casse-gueule, et là ils se la cassent bien.

Mais bon, malgré ses défauts, c'est une série qu'on aura suivie jusqu'au bout, c'est bien que c'était pas si mal que ça ![/quote]

J'ai terminé hier soir l'ultime saison et je partage à peu près le même sentiment : un matériau très intéressant mais au final une série mal branlée et qui sent le bricolage à la petite semaine et j'ai de plus en plus le sentiment que c'est la limite d'Abrams. Il a toujours un bon pitch de départ, qu'il refile à une bande de scénaristes qui au bout de 8-10 épisodes ne savent plus quoi en faire, dans quelle direction aller. Additionné à ça, des diffusions sur de gros networks donc avec des obligations d'audience.
Dommage. Fringe sur la durée récolte un peu plus que la moyenne.
Sinon un mot sur le dernier épisode : banal limite mauvais (pour un épisode de clôture) ! Quand tu boucles une série sur 5 ans, tu peux au moins soigner le dernier ! Et bien même pas, c'est traité comme tous les autres, avec le même désintérêt.
Se taper 100 épisodes pour torcher le truc en 3 minutes façon "Petite maison dans la prairie" (pendant un moment, j'ai cru que la petite allait se casser la gueule dans l'herbe, et je voyais déjà Charles Ingalls faire un clin d'oeil !)... quand même, un peu de respect, il y a des téléspectateurs qui regardent vos séries Mr JJA !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum