Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

PACIFIC RIM et les autres films de Guillermo del Toro

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

Phil


Admin
Ah, Cyrille, je pense que tu devrais aller le voir malgré tout, tu devrais bien te marrer !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
J'ai pas eu les mêmes 12 ans que vous, je pense Smile

Et puis je crois qu'on en verra pas beaucoup d'autres des conneries de ce genre, vu le rapport coût/box office...

Mais j'irai voir peut être...

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Et puis je crois qu'on en verra pas beaucoup d'autres des conneries de ce genre, vu le rapport coût/box office...

Ca c'est assez hallucinant, quand on voit que n'importe quel Transformers de merde cartonne (en ayant couté bien plus cher - le Del Toro est pas excessif pour un gros blockbuster) et que celui-là se vautre (relativement, faut pas abuser)... Je dis pas ça parce que j'ai aimé, mais parce que (le plus objectivement du monde), il y a un fossé entre Pacific Rim et les merdes de Michael Bay.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
180 millions de dollars, c'est énorme.

Pour 72 millions récoltés selon les derniers chiffres.

To
Tu as beau être aveuglé, ça a coûté une fortune et c'est un énorme gradin !

Voir le profil de l'utilisateur
Ca a l'air de marcher beaucoup mieux hors USA, ça risque donc de finir à l'équilibre mais pas sûr que Warner lui file un deuxième chèque de 200 M pour écrire la suite ...

Voir le profil de l'utilisateur
Oui, c'est sûr, et puis il a les DVD, je suis pas inquiet pour les fiances de Warner, mais eux, ce qu'ils veulent, c'est de la rentabilité à deux chiffres, pas l’équilibre

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Cyrille a écrit:180 millions de dollars, c'est énorme.

Pour 72 millions récoltés selon les derniers chiffres.

To
Tu as beau être aveuglé, ça a coûté une fortune et c'est un énorme gradin !


C'est pas de l'aveuglement, je persiste : c'est "pas cher" pour un blockbuster en 2013 ! Ca peut sembler choquant, mais le moindre gros film boum-boum de l'été coûte maintenant 250 millions minimum.
Après, oui, ça reste une fortune dans l'aboslu - et 72 millions de recettes USA, c'est tout pourri.

Mais c'est pas plus mal, en fait : ça va lui donner un statut de "blockbuster incompris et maudit", un peu à la Speed Racer - je préfère que ça tombe sur ça plutôt que Man of Steel ! Shocked (film qui permet d'ailleurs à la Warner de pas être vraiment malheureuse au box office et rattrape le vautrage de Del Toro. Même si évidemment ils auraient préféré que les deux films marchent)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Des chiffres ?

After Earth : 130 millions
The lone ranger 250 millions
RIPD brigade fantome 180 millions

Si t'en as d'autres (et pas que ceux qui vont dans ton sens...)...

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Cbyt a écrit:J'ai pas dit mauvais, indigent, à chier ou nul mais juste léger, ce qui fait tout de même une énorme différence (d'habitude tu fais beaucoup plus attention à ce que j'écris Wink). Donc un scenario simple, mais qui évite tous les poncifs du Blockbuster, y compris l'"histoire d'amour entre la fille et le héros".

Maintenant que j'ai vu la bête, je peux revenir sur cet aspect... En effet, on dira que le scénario est le (seul, à mon avis) point négatif du film - pas gênant en soi, mais tirant vers le bas ce qui aurait pu être absolument génial sinon. Léger, c'est exactement le mot. Le scénario n'est pas mauvais, c'est pas mal écrit, y'a pas de gros trous... C'est juste que ça raconte pas grand-chose au delà du concept de base. Et que, là je suis pas tout à fait d'accord avec Cédric, ça n'évite pas les clichés des blockbusters. Ca joue avec par moments, comme par exemple sur l'histoire d'amour entre les deux personnages principaux; mais globalement y'a tout ce qu'on s'attend à voir là : la rivalité bien appuyée entre les personnages, la progression de l'histoire avec l'intervention des 2 geeks qui découvrent que le plan ne peut pas marcher, le sacrifice du vieux vétéran, etc... C'est toujours bien foutu et on n'a pas l'impression qu'on se fout de notre gueule, mais y'a rien d'original.

Surtout, il y a un manque de caractérisation des personnages - dont on voit toutes les réactions venir à des kilomètres.
Heureusement, ces personnages sont incarnés par de supers acteurs - Idris Elba notamment est absolument monstrueux (putain, la scène où il pourrit la gueule à Hunnam : "Firstly, don't touch me. Secondly, DON'T TOUCH ME" Very Happy). Lui et les autres aurrivent à donner corps à ces archétypes; ce qui fait que ça passe plutôt bien.

Et c'est là aussi qu'il faut préciser quelque chose de fondamental à mon avis : Pacific Rim est LE SEUL blockbuster de ces dernières années à ne pas être adapté d'un roman ou d'une BD, ou tiré d'une série, ou une suite ou un remake quelconque. C'est très référentiel à la culture pop de Del Toro, mais ça n'adapte rien d'existant (un peu comme les films de Tarantino). Ca fait un bien fou et ça montre qu'on peut faire des gros films sans avoir tout un background... Enfin, d'un autre côté, ça explique aussi peut-être le relatif échec commercial de la chose - et je pense qu'on est repartis pour 10 ans d'adaptations sans imagination; mais c'est un autre sujet !
Ca explique aussi, à mon avis, la relative faiblesse d'une histoire dans laquelle il a fallu tout créer de A à Z : narration, personnages, concepts...
Et, toujours selon moi, toute la mythologie mise en place dans le film est par contre excellente : l'origine des Kaijus, la création des robots, le pilotage par des duos de conducteurs liés, etc...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Des chiffres ?

After Earth : 130 millions
The lone ranger 250 millions
RIPD brigade fantome 180 millions

Si t'en as d'autres (et pas que ceux qui vont dans ton sens...)...


Man of Steel : 230 millions
Star Trek Into Darkness : 200 millions
Harry Potter 7 : 250 millions
The Hobbit : 270 millions

Après, oui, t'as toujours des mecs comme Neil Blomkamp qui te font Elyzium pour 100 millions; ou Nolan qui accouche par miracle de Inception pour "seulement" 160 millions.

Reste que, pour un tel film, 180 millions, c'est pas énorme (ce qui encore une fois n'enlève rien à l'échec au bo). Surtout que pour le coup, on les voit carrément à l'écran (pas encore vu Lone Ranger, mais on se demande bien comment ils ont pu dépenser autant pour ça, à part si c'est pour payer le divorce de Johnny et Vanessa)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Je crois aussi que l'inflation ds budgets est markéting. Y a des films on se demande où passe l'argent (enfin, si, on devine)

Ta super réplique, ça me fait penser à "J'ai deux nouvelles : une bonne et une très bonne. Peugeot nous fournit son moteur évolution 5. Et Machinchose va faire les 24 h du mans avec nous."

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Micheeeeeeeeeeeeel !!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Phil a écrit:
Et c'est là aussi qu'il faut préciser quelque chose de fondamental à mon avis : Pacific Rim est LE SEUL blockbuster de ces dernières années à ne pas être adapté d'un roman ou d'une BD, ou tiré d'une série, ou une suite ou un remake quelconque. C'est très référentiel à la culture pop de Del Toro, mais ça n'adapte rien d'existant (un peu comme les films de Tarantino). Ca fait un bien fou et ça montre qu'on peut faire des gros films sans avoir tout un background... Enfin, d'un autre côté, ça explique aussi peut-être le relatif échec commercial de la chose - et je pense qu'on est repartis pour 10 ans d'adaptations sans imagination; mais c'est un autre sujet !
Ca explique aussi, à mon avis, la relative faiblesse d'une histoire dans laquelle il a fallu tout créer de A à Z : narration, personnages, concepts...
Et, toujours selon moi, toute la mythologie mise en place dans le film est par contre excellente : l'origine des Kaijus, la création des robots, le pilotage par des duos de conducteurs liés, etc...

C'est là qu'est le côté frustrant. C'est qu'avec aucune limite au départ, on retombe sur du déjà vu (scénaristiquement parlant). Bon, on sait que Del Toro assume totalement le côté bourrin de son film et on sait aussi que c'est pas le meilleur scénariste du monde.


Bon, à priori, on n'aura pas à subir Pacific Rim le retour, 3, 4, 5, 6, Pacific Rim : la nouvelle trilogie, Jaegers/Transformers vs Aliens/Predator, J'ai tué mon Kaiju, et j'en passe Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur
Vous pouvez m'expliquer ce que c'est un Kaiju avant que j'y aille, quand même ?

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Hahaha ! Au pire, c'est dit dès le début du film.
C'est un gros monstre-gloumoute japonais en caoutchouc qui écrase des maquettes de Tokyo genre Gros-Zilla...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
et avec des parasites !

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Hahaha, trop bon : texto de Cyrille reçu il y a 5 minutes.
"En plein Pacific Rim, c'est quoi cette musique de merde !!!"

Allez, une pensée pour le Cyrillou, qui doit vivre un calvaire (en même temps, personne l'a forcé à aller voir ça ! Smile)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Bon, c'est pas du Shyamalan, ok. J'ai vu bien pire, ok ! Mais je m'inquiète quand même pour vous. Vous avez perdu l'ouïe ? Comment supporter cette musique de merde plus de 10 mn ? Pourquoi s'extasier sur des acteurs moyens ? (Le moment firstly, ne me touche pas, secondly ne le touche pas, c'est pathétique !!)

Et puis cette esthétique crypto-gay des corps mâles sculptés (sans compter les deux frères qui ont un orgasme simultané), le scénario indigent, la demie heure de trop, etc ...

Tu trouves que la mythologie fonctionne, Phil, moi, je trouve qu'on n'y croit pas une seconde. La bataille finale est vraiment trop easy (malgré l'ajout IN extremis de l'histoire du code barre qui justifie légèrement qu'on n'ait pas détruit la faille plus tôt, sauf que quand ils décident de la faire, ils sont pas au courant...)

Et puis, il faut que les ricains comprennent le sens du mot terraformé, ça suffit maintenant !!

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Hahaha, me suis bien marré quand j'ai vu l'histoire du terraforming !

Bon ben moi j'irai re-subir ça samedi, hein...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Oublie pas tes boules Kiess

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Ah ben non, moi je l'ai trouvé très bien la musique pompière qui colle aux images pompières ! Embarassed 

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Tu l'écouteras mieux. C'est pas qu'elle soit pompière le problème. Mais pourquoi c'est limite dissonant. Et sans lien avec les images.

Bref, peine de mort pour le compositeur et camp de travail pour celui qui a choisi les morceaux

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
ok - je ferais attention à cet aspect (et me re-délecterai des bastons de Mechas contre Bèbètes !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Tu verras, c'est criant, si je puis dire, dans le pré générique, qui dure 20 mn et juste après.

Après, j'ai du m'habituer ou devenir sourd Smile

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Alors, j'ai évidemment bien fait attention à la musique : en soi, ça me choque pas, je trouve même que ça va bien avec les images. Mais en effet, quand on se concentre dessus y'a un truc qui déconne. J'ai l'impression que c'est pas la musique en soi qui serait dissonante, mais plutôt son interaction avec tout le bruit du film. Par exemple les bruits de rouages des robots qui "parasitent" la musique...



Cyrille a écrit:(Le moment firstly, ne me touche pas, secondly ne le touche pas, c'est pathétique !!)

Pour être précis, c'est : "One : don't you ever touch me again. Two : DON'T YOU EVER TOUCH ME AGAIN" Very Happy 

1/ ça me fait plus penser à Fight Club qu'à Michel Vaillant perso.
2/ j'adore toujours cette scène (tu trouves les acteurs mauvais, je trouve Idris Elba (le black) énorme. ça vaut évidemment pas son rôle dans Luther, mais il a la classe totale).


Cyrille a écrit:(malgré l'ajout IN extremis de l'histoire du code barre qui justifie légèrement qu'on n'ait pas détruit la faille plus tôt, sauf que quand ils décident de la faire, ils sont pas au courant...)

Ils expliquent à un moment qu'ils ont déjà fait plusieurs tentatives infructueuses (et pour cause)... Pareil, quand les deux scientifiques reviennent à la base en courant avec l'explication des codes-barres, ils disent un truc genre "si vous ne sauter pas avec un Kaiju, ça va encore louper cette fois".
Je te l'accorde, ça ne dit pas pourquoi le chef est persuadé que son plan va marcher cette fois-ci, mais c'est un peu plus cohérent.


Sinon, ben j'ai encore pris mon pied - autant que la première fois !
Je pense que ce film - meilleur que certains blockbusters et moins bon que d'autres, qu'on peut tout à fait trouver ridicule et pathétique sans que ça me choque outre mesure - me touche spécifiquement là où ça me fait du bien (non, c'est pas cochon !). Comme c'est souvent le cas avec Guillermo del Toro (ou d'autres), sûrement un des réalisateurs dont la sensibilité et les références doivent être les plus proches des miennes.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum