Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

D'AUTRES ROYAUMES de Richard Matheson

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 D'AUTRES ROYAUMES de Richard Matheson le Lun 19 Aoû - 18:59

Phil


Admin


Difficile de lire ce livre juste "en lui-même", en faisant abstraction du fait que c'est le dernier livre de son auteur, qui plus est publié après un silence de 10 ans. Comme si ce grand nom de la littérature fantastique/SF classique avait volontairement voulu laisser CE livre là comme testament, en quelque sorte.
Alors prenons le comme ça, comme une épitaphe signée de l'auteur lui-même, venant couronner une carrière incroyable qui a laissé un paquet de classiques indémodables.

Matheson revenait ici en 2011 à de la pure fantasy, genre qu'il avait finalement assez peu abordé auparavant. Pas de l'Heroic Fantasy avec chevaliers bourrins et dragons, mais le genre dans ce qu'il a de plus pur - via une histoire de fées, d'elfes et de sorcières, située dans un village de l'Angleterre profonde, au lendemain de la première guerre mondiale. L'auteur déroule ici les ingrédients classiques du genre, via le parcours initiatique d'un adolescent qui, après l'horreur de la guerre, découvre l'amour et les choses de la vie au contact du surnaturel.
Le livre est raconté à la première personne, comme un témoignage d'un vieux de 82 ans qui se souvient de ce qui lui est arrivé dans sa jeunesse. Et va tenter de persuader le lecteur de la véracité de ce qu'il raconte. Cette façon de forcer constamment la suspension d'incrédulité du lecteur est un des fils rouges du livre - manière pour Matheson d'affirmer une dernière fois ses talents de conteur, et de travailler sur sa façon (en général magistrale) de manipuler la matière fantastique.
Cette recherche stylistique est doublé d'une mise en abyme du fait que le conteur du livre est lui-même un ancien auteur de livres d'horreur, qui raconte ici avant de mourir l'histoire qui a fondé son imaginaire au sortir de l'enfance. Difficile de ne pas y voir Matheson lui-même qui nous parle de lui et de son oeuvre.

C'est évidemment tout ça qui fait le prix de ce livre, plus que l'histoire racontée ou les personnages. Un peu bateau - archétypale, surtout - l'histoire est néanmoins loin d'être déplaisante. Ca se lit vite, c'est léger et frais, plein d'humour... et dans le genre fantastique "gentil", ça passe très bien.
Perso, j'ai trouvé que Matheson en faisait parfois trop dans l'écriture distanciée - beaucoup de notes entre parenthèse de l'auteur du récit, donc de Matheson lui-même, sur ce qu'il est en train d'écrire. Trop d'auto-analyse tue un peu par moments la spontanéité du livre. Mais rien de bien grave, et pas de raison de passer à côté d'un bon petit livre - et encore moins du dernier d'un auteur aussi important.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum