Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

LA BELLE ET LA BETE refaites par Christophe Gans

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Phil


Admin
La première bande-annonce de la nouvelle version de La Belle et la Bête signée Christophe Gans vient de sortir :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19540369&cfilm=203397.html

C'est plutôt (très) beau, Cassel va assurer comme d'hab', on sent que ça va être un remake plan-plan de Cocteau, sauf que Gans risque d'ajouter des scènes d'action (et des batailles de pieds ?)... Ca devrait le faire !
(sortie le 12 février)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
A 10 jours de la sortie du film, la nouvelle bande-annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19542098&cfilm=203397.html

Ca va être trop bien.
(vraiment, je suis pas ironique !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Phil a écrit:Ca va être trop bien.
(vraiment, je suis pas ironique !)

Bon, c'est pas "trop bien", et j'ai trouvé ça en dessous du Pacte des Loups (mais bien meilleur que Silent Hill), mais c'est bien.
Il est dommage, comme souvent, que les très bonnes intentions ne fassent pas un très bon film. Les intentions de Christophe Gans, en l'occurrence, c'est de retrouver un certain esprit du cinéma populaire français. Du grand spectacle généreux, du merveilleux, de l'humour, de l'aventure, un film qui peut plaire aux petits et aux grands sans pour autant niveler par le bas et prendre les spectateurs pour des cons juste pour faire des entrées.

Ca donne un film visuellement splendide - Gans prouve encore une fois qu'il est un des meilleurs réalisateurs en France quand il s'agit de faire des trucs qui ont de la gueule. Toutes les scènes "de fantasy" pètent bien, mais c'est la moindre des choses, vu le budget du film. Ce qui frappe surtout, c'est l'atmosphère, le travail sur les décors, les costumes, le design de la bête et autres créatures... Tout ce qui tend à faire de cette nouvelle adaptation un véritable conte de fées sur grand écran. Le château et les jardins, par exemple, sont vraiment envoutants. La forêt sous la neige, les flashbacks reconstituant la vie du prince avant d'être transformé, la chasse à la biche et la malédiction, la danse de la Belle et la Bête plus belle que chez Disney, le château hanté, les roses, les statues animées... Tout est fait pour plonger le spectateur dans l'univers le plus féérique qui soit. Et, donc, du point de vue visuel, ça fonctionne parfaitement.

C'est sur le "fond" que le film pèche; et là encore c'est un défaut récurrent du réalisateur. C'est un problème lorsqu'il n'arrive pas ici à créer une alchimie entre les personnages, et aboutit à un film qui manque singulièrement d'émotions. Difficile d'adhérer notamment à l'histoire d'amour entre les deux - on ne voit pas bien comment ils tombent amoureux vu la froideur de leur relation dans toue la première moitié du film. C'est un beau livre d'images, mais plutôt creux. Ca n'a jamais rien de désagréable, et on suit ça sans problème; mais le film ne décolle jamais totalement.
Et globalement, les acteurs ne sont pas très bons. Vincent Cassel, ça passe, même si on l'habitude de le voir bien meilleur. Mais Léa Seydoux, c'est pas possible, quoi. Après sa mystification dans La Vie D'Adèle, elle donne encore ici des gages à ceux qui pensent qu'elle n'est là que parce que dernier rejeton d'une famille qui a la main-mise sur le cinéma français (en plus de jouer avec ses nichons plus qu'avec son talent). Dussolier fait du Dussolier et ça passe, mais bon, on la l'habitude... Les autres sont moyens, seuls Audrey Lamy s'en sort vraiment dans un petit rôle marrant (on croirait voir Marion de Scènes de Ménages). Et Edouardo Noriega, affublé d'une voix française grave qui ne lui va pas du tout, mais a toujours autant de charisme et assure le show en méchant.

Reste que, personnellement, le cinéma de Gans me touche toujours à un certain niveau (non, c'est pas dégueu !). Logique : le gars fait partie de ceux qui ont forgé ma passion du cinéma, à l'époque où je lisais Starfix dont il était co-fondateur. Il s'opère toujours un dialogue direct avec lui lorsque je regarde ses films, avec lesquels j'ai une relation particulière. Encore ici, donc, même si je regrette qu'il n'ait pas cette fois farci son conte de nos références communes.
Et on attend encore que Gans nous fasse le grand film dont on le sait capable. Ce mec pourrait être le Tarantino français (ce n'est pas pour rien qu'il a travaillé avec Roger Avary, mais malheureusement leur collaboration n'a rien donné du niveau de Pulp Fiction) s'il y mettait un peu plus de rigueur. Et n'abandonnait pas 3 projets prometteurs sur 4 pour nous livrer un film incomplet tous les 6 ans.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Celui là, je me doutais bien que c'était une merdasse

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Dommage que ce soit pas le cas, t'aurais eu tout bon ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Relis ce que tu en dis...

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Pas la peine, je sais que je dis pas que c'est une merdasse Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Le Cercle sur le film, où ils disent la même chose que moi :

http://www.canalplus.fr/c-cinema/c-emissions-cinema-sur-canal/pid6306-le-cercle.html?vid=1022113

(avec au début Philippe Rouyer qui joue plus que jamais son rôle d'alter ego de Phil - moi, en expliquant en 2 minutes pourquoi j'aime le cinéma de Gans. "Starfix, c'était comme Positif ou Les cahiers du cinéma, la politique des auteurs; sauf que leurs auteurs c'était Cronenberg, Romero ou Sam Raimi")

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Ton alter ego qui en fait aussi des tonnes sur le film de Breillat Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Ouais, mais il est pas le seul, sur le Breillat !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
C'est quand même le seul à trouver un sens dans la scène du café avec la porte de la réserve ouverte.
Ce gars prend des substances, j'en suis persuadé !

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Voilou, revu LE PACTE DES LOUPS que j'avais envie de me refaire depuis la semaine dernière.
J'adore toujours ce film !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Propos très intéressants de Christophe Gans sur son dernier film, mais surtout sur l'état des lieux du cinéma de genre aujourd'hui (et c'est aussi lucide que pas-joyeux)

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Christophe-Gans-On-est-en-train-de-lyophiliser-le-cinema-de-genre-4101313

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum