Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nous travaillons actuellement pour l'Europe

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

Phil


Admin
C'est magnifique : l'Europe (et le FMI) imposent une mesure sans précédent à Chypre qui pourrait entraîner un effet domino sur toute la zone euro - la taxation des dépots bancaires - et tout le monde s'en fout !
Comme dit DS dans sa chronique ce matin, c'est vrai qu'il faudrait pas inquiéter les gens. Surtout alors qu'on n'a plus de neige cette semaine, un nouveau pape, et que l'Indonésie va commander plein d'Airbus.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Apparemment, la zone euro (par le biais de qui ? Je sais pas) a demandé à Chypre d'abaisser le taux de la taxe pour les petits épargnants.

Bon, Cyrille, encore un ou deux coups comme ça, et je te rejoins du côté obscur de la force anti-Europe Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
La zone euro ne veut plus taxer les déposants à Chypre ayant moins de 100 000 euros sur leur compte, mais la décision finale reviendra aux autorités chypriotes, ont indiqué lundi soir à l’AFP des sources proches des discussions.

«La zone euro est bien en faveur de zéro taxe pour les petits déposants», a indiqué une source à l’issue d’une réunion téléphonique des ministres des Finances de l’Union monétaire. «La décision dépend des Chypriotes», a indiqué une seconde source européenne. Si cette décision est prise, il va falloir en contrepartie «augmenter les taux pour les gros dépôts», a précisé une source diplomatique à Bruxelles.

Dans un communiqué publié à l’issue de plus de deux heures de réunion, les ministres des Finances de la zone euro ont indiqué que «les autorités chypriotes vont introduire plus de progressivité en ce qui concerne la taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires (...), à condition que (...) cela ne modifie pas le montant total de l’aide financière» des Européens et du FMI.

(source : Libé)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Ce qui m'étonne surtout, c'est qu'on comprend rien. Quelle est la situation de Chypre ? Pourquoi une taxe sur les dépôts bancaires ?

Manifestement, le gros problème, c'est l'état dans lequel sont les banques chypriotes. Pourquoi ne pas les laisser faire faillite ?

Et pourquoi il est parfois écrit que "la taxe va entraîner un effet domino" ? Il me semble qu'on mélange tout !

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
C'est vrai.
Quand on dit que Chypre c'est 0,02% du PIB de l'Europe (ou de la zone euro, je ne sais plus exactement), on se dit qu'on peut les laisser se péter la gueule...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
C'est surtout qu'une fois de plus, on ne touche ni aux actionnaires, ni aux créanciers.

Voir le profil de l'utilisateur
Et on a accepté Chypre, paradis fiscal, doté d'un secteur bancaire hypertrophié dans la zone euro sans sourciller !!!

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Un paradis fiscal en Europe, mais vous délirez mon pauvre ami; pas de ça chez nous ! Laughing

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Ben c'est quand même beaucoup plus pratique que d'aller dans les Caraïbes et meilleur pour l'environnement (rapport au bilan carbone) !
Faudrait arrêter de voir tout le temps, le verre à moitié à vide !

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Si c'est pour le bilan carbone, autant aller au Luxembourg (par contre, pour la météo, c'est pas ça !)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Le plan a été rejeté par le parlement chypriote.

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Et aucune analyse d'aucun média, ils sont trop occupés par Cahuzac !

Voir le profil de l'utilisateur
Rien à voir (enfin quoique), chypriote est l'anagramme de hypocrite !

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Cyrille a écrit:Et aucune analyse d'aucun média, ils sont trop occupés par Cahuzac !

On se plaindra pas qu'ils parlent de Cahuzac (enfin, faut voir comment ils en parlent, aussi...), mais c'est clair qu'ils pourraient partager ! (c'est beaucoup leur demander, je sais)


Cbyt a écrit:Rien à voir (enfin quoique), chypriote est l'anagramme de hypocrite !

Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
J'ai pas demandé non plus qu'ils ne parlent pas de Cahuzac, mais enfin, Le Monde, ou Libé c'est pas deux journalistes

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Chypre a trouvé dans la nuit de dimanche à lundi un accord avec ses bailleurs de fonds internationaux pour éviter la faillite et la sortie de la zone euro, au prix de lourdes pertes pour les créanciers de la première banque du pays et la fermeture pure et simple de la deuxième.

Une semaine après une première tentative ratée, qui prévoyait l’instauration d’une taxe sur tous les dépôts bancaires, l’Eurogroupe et le FMI ont rectifié le tir en revenant aux règles européennes et en excluant toute taxe sur les dépôts de moins de 100 000 euros. L’accord «met fin aux incertitudes concernant Chypre et la zone euro», a assuré lors d’une conférence de presse le chef de file des ministres des Finances des 17, Jeroen Dijsselbloem. Le pays était sous la menace directe d’une coupure des liquidités dès lundi par la Banque centrale européenne (BCE).

Le président chypriote Nicos Anastasiades, qui a négocié pied à pied pendant près de douze heures à Bruxelles s’est dit «satisfait» de l’issue des négociations. Cette nouvelle a soutenu les Bourses de Tokyo et de Hong Kong qui ont ouvert en hausse lundi matin.

Le tribut sera lourd pour l’économie chypriote. Ce sera «très difficile pour le pays», mais la Commission européenne «fera tout son possible pour alléger les conséquences sociales» de ce plan, a promis le commissaire aux Affaires économiques, Olli Rehn.

En échange d’une aide de 10 milliards d’euros, Nicosie va réduire drastiquement son secteur bancaire en fermant Laïki, la deuxième banque du pays. Les détenteurs d’actions, d’obligations et les dépôts au-dessus de 100 000 euros seront durement frappés, ce qui correspondra à 4,2 milliards d’euros.

En revanche, les petits dépôts seront intégralement préservés. Ils seront mis dans une «good bank», tandis que les autres iront dans une «bad bank». «Les dépôts non-sécurisés de plus de 100 000 euros seront gelés et participeront à la recapitalisation nécessaire» du secteur bancaire, a précisé le ministre allemand, Wolfgang Schäuble.

Bank of Cyprus, le premier établissement du pays qui compte beaucoup de déposants russes, ne disparaîtra pas. Les autorités chypriotes ont bataillé ferme pour éviter cette deuxième fermeture. Mais les déposants au-dessus de 100 000 euros vont eux aussi subir des pertes importantes, encore non chiffrées. L’idée d’une taxe sur tous les dépôts bancaires, prévue dans le premier plan concocté en fin de semaine dernière, a été définitivement abandonnée. Elle avait suscité un tollé et été rejetée par le Parlement chypriote.

Les autorités chypriotes, qui ont fait voter vendredi une loi sur les résolutions bancaires, n’auront pas besoin de repasser devant le Parlement pour adopter le nouveau plan de sauvetage. «Cet accord est le meilleur que nous pouvions obtenir pour parvenir à une solution solide, soutenable, qui restreigne le problème aux deux banques» à problème, a estimé la directrice du FMI, Christine Lagarde, qui va recommander à son conseil d’administration de participer au sauvetage de Chypre, sans préciser à quelle hauteur. «Nous avons une meilleure solution» que la semaine passée, a reconnu Jeroen Dijsselbloem.

Le plan de sauvetage doit encore être approuvée d’ici mi-avril par plusieurs Parlements de pays de la zone euro, dont l’Allemagne. Le premier versement de l’aide devrait avoir lieu début mai.

L’accord est survenu au terme d’entretiens parfois très durs entre le président chypriote Nicos Anastasiades et les présidents du Conseil européen, Herman Van Rompuy, de la Commission, José Manuel Barroso et de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, ainsi que Jeroen Dijsselbloem et Olli Rehn, et Christine Lagarde.

Anastasiades a même mis sa démission dans la balance. «Vous voulez me forcer à démissionner ?», a-t-il demandé aux responsables de la troïka (UE, BCE, FMI), selon l’agence de presse chypriote CNA, citant des sources au palais présidentiel. «Si c’est ce que vous voulez, dites-le moi», a-t-il ajouté. «Je vous fais une proposition, et vous ne l’acceptez pas. Je vous en donne une autre et c’est la même chose. Qu’est-ce que vous voulez que je fasse ?» a-t-il lancé.

Un haut responsable du gouvernement chypriote, cité par l’agence CNA, a dénoncé l’attitude «rigide» du FMI, qui formulait «chaque demi-heure une nouvelle exigence».

A son arrivée à Bruxelles, le ministre allemand, Wolfgang Schäuble, avait rappelé sa position consistant à demander aux Chypriotes d’être «réalistes». Le français Pierre Moscovici avait insisté sur la nécessité de mettre fin à ce qu’il a qualifié d'«économie-casino». «Tout dans la situation de Chypre est atypique, cela appelait des réponses très spécifiques», a-t-il expliqué une fois l’accord trouvé.

Sur l’île, les banques sont fermées depuis près de dix jours pour éviter la fuite des capitaux, et pourraient ne pas rouvrir mardi comme prévu. La décision sera prise «dès que possible», a indiqué le ministre des Finances Michalis Sarris. En attendant, les clients des deux plus grandes banques doivent composer avec une nouvelle limitation des retraits aux distributeurs à 120 euros par jour à la Bank of Cyprus, et 100 euros à la Laiki, selon l’agence CNA.

La colère monte dans le pays, où des manifestations ont été organisées samedi et dimanche. Un engin explosif a légèrement endommagé une succursale de la Bank of Cyprus dimanche soir, près de Limassol (sud), selon des médias locaux.


(source : AFP)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
On s'amuse bien, avec les déclarations de Barroso qui traite Hollande de réactionnaire, mais non c'est pas Hollande c'est les artistes, et puis c'est pas vraiment ce qu'il voulait dire, mais quand même un peu...

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
En tout cas, Hollande l'a mouché

Voir le profil de l'utilisateur
Accident d'une vedette. Ce con fait du hors piste à un moment hyper dangereux avec son fils de 11 ans ! Et on monopolise la gendarmerie nationale pour accompagner à son chevet un grand médecin !

(J'oublie toujours qu'on est pas forcément "en privé")



Dernière édition par Cyrille le Lun 30 Déc - 1:31, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
Pronostic vital engagé

Voir le profil de l'utilisateur
Bon ok un grave traumatisme crânien. N'empêche si ça avait été toi, on aurait pas dépêché le Pr Saillant aux frais de la gendarmerie nationale.



Dernière édition par Cyrille le Lun 30 Déc - 1:32, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Phil


Admin
Voilà, c'est l'habituel "deux poids deux mesures" qui m'énerve encore dans cette affaire.
Sous prétexte que c'est Schumacher, on devrait pleurer sur son sort, alors que c'est juste un mec qui a fait du ski hors pistes (ce que n'importe qui sait qu'il ne faut pas faire) !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org
Je suis d'accord sur le traitement peoplelistique de la presse sur l'évènement. C'est tellement peu surprenant.

Sinon, de ce que j'ai pu lire rapidement, MS a bien été évacué en hélico et le professeur Saillant en voiture de gendarmerie. Mais je te l'accorde Cyrille quand mon épouse a eu un accident au ski il y 3 ans , elle n'a pas eu le professeur Saillant mais son baptème de l'hélicoptère  (c'est la sécurité sociale qui prend en charge ... pour peu d'avoir sa carte vitale sinon c'est un forfait 1600 euros).

Voir le profil de l'utilisateur
Je ne sais pas en fait s'il y a une limite à l'hystérisation de l'information. BFM est en boucle là dessus. Après deux jours Dieudonné. C'en est juste ettouffant !

Voir le profil de l'utilisateur
C'est tellement plus facile que d'aller en Centre Afrique ou Volgograd, c'est sans risque et ça coûte pas cher ! On a largement rattrapé les américains sur ce terrain !

Au passage, je trouve la campagne de pub de Reporters sans Frontières très réussie.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum