Other Worlds - Le forum de The X Phil

Le cinéma est plus harmonieux que la vie, il n'y a pas d'embouteillages dans les films. Les films sont comme des trains qui filent dans la nuit (François Truffaut)


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Star Spangled KABOOM - Le topic de Michael Bay

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Phil


Admin
Ah, tiens, j'avais pas réouvert ici de sujet consacré à mon grand ami Michael Boum Boum Bay, le Luc Besson américain.

Le visionnage de son dernier truc ce matin est l'occasion de le faire.
C'est ça, sorti le mois dernier chez nous :




Et, en fait, ça m'embête un peu d'inaugurer le sujet avec ça, parce que... ben il est plutôt bien, ce film ! Venant d'un mec qui ne nous avait offert que des merdes jusque là, c'est quand même rageant Rolling Eyes 
"Le meilleur film de Michael Bay", proclame l'affiche française - et c'est carrément le cas. Pour le papa des Transformers, Bad Boys et autres Argameddon, ça ne veut pas dire que la barre était placée très haut. Ca aurait pu simplement être son moins pire.

Mais bon, l'avantage de ce PAIN AND GAIN, c'est qu'il s'attache à l'histoire de personnages qui sont aussi débiles que le réalisateur. Une histoire vraie, qui plus est, à laquelle on a beaucoup de mal à croire dans les détails. Celle de bodybuilders qui vivent le rêve américain à leur manière en kidnappant un riche immigré colombien, ce qui ouvrira une spirale de péripéties de plus en plus délirantes. A la manière des films des frères Coen, PAG montre des gars dépassés par ce qu'ils font, qui s'entêtent à toujours opter pour les choix les plus désastreux, et dont la connerie congénitale (en plus de la drogue, des stéroïdes et des méthodes de développement personnel) n'aide pas à se sortir de la mélasse de plus en plus lourde dans laquelle ils s'enfoncent.
Bay traite alors son film sous l'angle de la satire et de l'ironie. A moins qu'il ne soit au premier degré du début à la fin, ce qui n'est pas exclu !, mais même dans ce cas ce n'est pas grave : il est possible de voir le film via un prisme cynique. On assiste alors effaré aux exploits pathétiques d'une bande de losers abrutis, qui s'avèrent parfois assez réjouissants.
Visuellement, Bay fait du Bay, avec sa mise en scène hénaurme, ses filtres de toutes les couleurs, son montage épileptique, la musique pompière du disciple de Hans Zimmer Stephen Jablonsky... et arrive à éviter de nous foutre des drapeaux américains à chaque coin de plan (il y en a quelques uns, hein, faut pas abuser) !

Bon, c'est évidemment pas du grand cinéma et tout ne fonctionne pas parfaitement. Mais c'est du bon cinéma pop-corn-décérébré-sans-pour-autant-puer-et-vider-le-cerveau (pas comme les autres films de Mike, quoi !); et même au delà du "meilleur film de Michael Bay", c'est plutôt sympa.

Note = 4/6 (argh, la teuhon)

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Vu cet après-midi (avec ma fille,qui a évidemment sur-kiffé et veux voir les trois premiers maintenant Rolling Eyes) Transformers - Age of Extinction, dernière connerie en date de robots transformables par boum-boum-Bay (mais quand s'arrêtera-t-il ???).
Bon, le truc qu'il faut bien dire, c'est que j'ai trouvé ça moins mauvais que les immondes merdes précédentes (surtout le 2). Bay met la pédale douce sur l'humour crétin-pipi-caca, essaie de raconter une histoire moins con que d'habitude, et on s'emmerde moins entre deux scènes de destruction massive avec robots et humains qui se foutent sur la gueule.
Après, ça veut pas dire pour autant que c'est bien... Parce qu'il s'est pas non plus transformé en bon réalisateur par miracle (après No Pain no Gain, ça aurait fait trop, deux bons films de suite pour ce merdeux !). On continue de se taper son esthétique clipesque pitoyable, son americana boursouflée, des manies fatigantes de gamin abruti qui joue à casser ses jouets n'importe comment. Et puis ça dure encore 2h40 pleines de bruit, épuisantes et vaines, dont on ne retient que le fait que les effets spéciaux sont toujours incroyables (mais pour raconter ça, comme ça, c'est encore une fois un immense gâchis), que 2-3 scènes d'action fonctionnent bien, que les références ridicules au cinéma d'action hong-kongais font quand même plaisir, et que Marc Walhberg vaut bien mieux que Chier-le-boeuf. Ah, et que Bay a trouvé une nouvelle pouffe à filmer la bave aux lèvres comme le vieux pervers qu'il est, aussi.

La "renaissance" du film précédent aura été de bien courte durée, finalement !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Phil


Admin
Hahaha, c'est toujours marrant, la bande-annonce d'un nouveau Transformers !

Voir le profil de l'utilisateur http://thexphil.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum